Koh-Lanta : Les hommes favorisés ? Coumba dézingue la production, obligée de s’expliquer !

La candidate dit-elle vrai ? Dans cette saison hors-normes, les hommes et les femmes formaient deux équipes différentes. La production a dû prendre la parole pour se justifier.

Koh-Lanta All Stars 2021 : les hommes favorisés ? Coumba dézingue la production, obligée de s’expliquer !
© TF1

Koh-Lanta: L’aventurière Coumba reproche actuellement la formation des deux équipes hommes contre femmes. C’est la production qui a mis en place ces groupes. Et d’après elle, ce serait complètement inégal ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

View this post on Instagram

 

A post shared by KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

Coumba Baradji fait partie des visages familiers de Koh-Lanta. En 2005, elle intégrait le jury final de la saison 5. Puis, manque de chance pour elle, elle fut éliminée en 2010 dans “Koh-Lanta, Le Choc des Héros” puis en 2012 dans “Koh-Lanta, La Revanche des Héros”. Les spectateurs la suivent donc pour sa 4eme intervention. Et pas n’importe laquelle. Puisque le jeu de survie de Denis Brogniard rassemble cette fois-ci tous les meilleurs participants des 20 dernières années !

Les femmes beaucoup moins mises en avant ?

Pourtant, la jeune femme ne caressait pourtant pas le désir de revenir combattre sous l’oeil des caméras. “Ce n’était pas forcément un désir car je pensais avoir pris ma retraite en 2012.”, explique-t-elle ainsi dans les colonnes de l’Actu.fr. “J’étais très heureuse de mes trois participations. Maintenant, en tant que compétitrice, je suis toujours attirée par des défis. Les 20 ans de Koh-Lanta c’était forcément du spectacle, alors pourquoi pas ?

C’est donc le spectacle qui l’a attirée avant tout. Car Coumba est aussi une fan du programme, devant sa télé. Elle avoue ainsi ne pas avoir raté une seule saison depuis 2012 ! “Depuis ma première participation je dirais que mon regard est différent : je n’avais pas forcément la même conception de la stratégie. Elle n’était pas forcément mises en avant en 2005 et je préférais me concentrer sur l’affect. Ensuite, il y a eu les colliers d’immunité avec de sacrés retournements de situation. Le côté stratège a pris le pas. Je pense qu’on peut faire le parallèle avec la société française : tout le monde est stratège désormais et on analyse tout.”, développe-t-elle encore pour l’Actu.fr

Faut-il alors s’attendre à de grands changements au niveau de sa tactique ? Elle reconnait être autrefois dans la découverte et la curiosité. D’après elle, il lui manquait “cette niaque, cette envie de gagner”. Mais tout devrait changer, pour la plus grande joie de ses fans. “Pour 2021 je suis arrivée en « mode guerrière » en ne pensant qu’à ma pomme. Le dépassement de soi est entré dans mes valeurs et ça se voit dans l’émission.”, annonce-t-elle ainsi.

« Chacun a un ressenti subjectif »

Les trois premiers épisodes de la saison n’ont pas manqué de marquer les téléspectateurs. En effet, on a assisté par l’abandon de Freddy pour des raisons médicales. Ensuite, les candidats ont éliminé Cindy et Patrick. Les fans du programme ont également observé un gros clash chez les femmes. Bref, il y a eu de la tension dans l’air. Karima pense que cela est dû surtout au montage qui met en avant uniquement les côtés négatifs de ce qui se passe sûr l’île. Au sein de la rédaction d’Objeko, on a en tous cas hâte de savoir comme le reste du jeu va se poursuivre.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

En attendant, Coumba a laissé savoir ce qu’elle pensait des équipes hommes-femmes. « On parle beaucoup des garçons sur Koh-Lanta et j’avais envie qu’on mette un petit peu les filles en avant, a-t-elle en effet écrit sur Instagram. Mais on ne les voit pas beaucoup. En regardant le ratio temps filmé chez les hommes et le ratio temps filmé chez les femmes, on est sur du 60/40. On n’a pas le même temps d’écran. »

« Je crois qu’il faut réfléchir un petit peu.« 

Et la production n’a pas tardé à se justifier publiquement. Julien Magne, producteur du jeu d’Adventure Line Productions (ALP), a pris la parole dans les colonnes de Télé Loisirs. « On a fait un petit exercice… On a regardé concrètement le temps d’antenne consacré aux hommes et aux femmes. Sur l’épisode 1, il y a une différence de deux minutes ; et sept minutes sur l’épisode deux, a-t-il ainsi lâché. Sur des épisodes de deux heures… Donc si ça c’est un déséquilibre majeur ou un choix sexiste… Je crois qu’il faut réfléchir un petit peu. » Et d’ajouter : « Après que chacun ait un ressenti subjectif, c’est humain. Mais il faut le confronter à la réalité. » Pour lui, ce serait donc un non-problème… Circulez, il n’y a rien à voir !

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.