Koh-Lanta : voici comment Denis Brogniart s’est retrouvé aux commandes de l’émission

Ceux qui ont moins de 20 ans ne peuvent pas s'en rappeler. A l'origine, Denis Brogniart n'était pas aux mannettes de Koh-Lanta. Pire encore, l'animateur d'origine a jeté l'éponge pour des raisons obscures...Objeko fait le point !

© TF1

2 décennies après le premier volet, Denis Brogniart dévoile les coulisses de son arrivée fracassante à Koh-Lanta ! C’était mieux avant ?

La plus belle histoire de Denis Brogniart, c’est Koh-Lanta !

Comment résumer Koh-Lanta sans avoir une pensée pour son animateur mythique ? Qu’il le veuille ou non, il sera toujours lié à ce programme de TF1. Or, de récents scandales tendent à entacher un peu la légende de son jeu de survie. Tout d’abord, le déplacement du jour de diffusion a causé des remous. En début de semaine (mardi) et non plus à la veille du week-end, les plus jeunes ne peuvent pas regarder l’épisode en famille. Ensuite, la saison anniversaire a semé la zizanie sur la Toile. Si on nous avait prédit la tricherie de Teheiura, Objeko n’y aurait jamais cru. Sacré champion, mais sans le dépouillement officiel, le chèque de 100 000 euros file également sous le nez de Claude Dartois. Certes, l’association Bertrand-Kamal saura comment en faire bon usage. Mais nous ne pouvons pas nous empêcher de vous rappeler que c’était sa dernière tentative… Sans plus attendre, nous vous racontons comment tout a commencé pour Denis Brogniart !

L’avis fracassant de Denis Brogniart sur la saison sans lui !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe (@fritman30)

L’année dernière, Koh-Lanta perd l’un de ses fondateurs. Ceux qui n’ont pas encore soufflé leur vingtième bougie ne sont sans doute pas au courant. À l’origine, ce n’est pas Denis Brogniart aux manettes, mais un pilote passionné. Chargé d’accueillir les aventuriers, Hubert Auriol les accompagne tant bien que mal dans cette expérience haute en couleur. Aujourd’hui, on en sourit, mais personne ne connaissait l’existence du totem, l’ambiance dévastatrice des conseils et surtout des poteaux. Ça vous semble dérisoire ? Et pourtant, Rome ne s’est pas faite en un jour…

Interrogé dans les colonnes de TV Mag, l’un des candidats se souvient de lui. À l’instar de Denis Brogniart, Gilles lui rend donc cet hommage appuyé. Pour autant, l’anecdote qui va suivre ne trompe personne, et surtout pas la production. « Il était adorable, mais il n’arrivait pas à articuler certains mots comme ‘immunité’. Il fallait souvent refaire les prises« . De plus, Gilles avoue l’horrible surnom que les équipes avaient trouvé afin de définir la piètre prestation du présentateur de Koh-Lanta. À cause de sa « rigidité » et de son manque flagrant d’émotions, Playmobil lui convient à merveille.

Une transmission de flambeau pas comme les autres

Pour commenter les exploits des héros de Koh-Lanta, on confie la mission à un certain… Denis Brogniart ! Et oui, vous ne rêvez pas cher lecteur d’Objeko ! Une fois qu’Hubert Auriol jette l’éponge, TF1 n’aura pas besoin de faire de recrutement puisque c’est une évidence. Il est fait pour ça ! Une fois encore, submergée par l’émotion, notre équipe ne résiste pas. Diffusée sur les ondes de RMC Sport, on vous relate sa humble réaction à l’annonce du décès de son prédécesseur. « Pour moi (c’était, NDLR) l’archétype de l’aventurier des temps modernes, ce type qui rêvait de parcourir l’Afrique à moto et qui a trouvé sa vocation à travers le Paris-Dakar. C’était un visionnaire. »

En tout cas, Denis Brogniart ne tombe pas dans le piège de la calomnie. Non, ce n’est pas pour un défaut de prononciation que TF1 a décidé de l’évincer du programme. « Il a fait ça une année parce qu’ensuite, son rôle de patron du Paris-Dakar l’accaparait complètement. » Sommé de faire un « choix » entre son activité dévorante de présentateur à l’autre bout du monde et celui d’organisateur de la course mythique. C’est pourquoi il a rapidement pris la décision de jeter l’éponge afin de s’investir à 100% dans la logistique de cet événement sportif incroyable.

Voici la réaction fracassante de Denis Brogniart

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

Et qu’on ne s’y trompe pas, il n’y avait pas une once de rivalité ou d’animosité entre eux. « Je retiens aussi l’élégance avec laquelle il m’avait transmis le témoin après la première saison de Koh-Lanta. Il m’avait donné les clés avec bienveillance et gentillesse. Je ne l’oublierai jamais pour ça, parce que c’était un mec bien. » Voilà qui a le mérite d’être clair et net ! Toujours respectueux envers ses pairs, le mari d’Hortense ne s’énerve pratiquement jamais. Donc, en guise de conclusion, Objeko choisit sa plus célèbre citation. Mais oui, celle qu’il dit à chaque début d’épisode. « Et il n’en restera qu’un » et devinez quoi ? Ça sera forcément lui !

Merci à nos confrères de TV Mag et de RMC Sport