La France en alerte sécheresse : voici les causes de cette situation catastrophique

Depuis quelques heures maintenant, tout l’Hexagone est en alerte sécheresse et dans certaines villes, l'eau manque...

© Par Briac Trébert-La France en alerte sécheresse : voici les causes de cette situation catastrophique

Il y a quelques jours, la préfecture de région d’Ile-de-France a placé sous surveillance Paris et la petite couronne. Les tout derniers départements qui n’étaient pas encore concernés. Ainsi, toute la France métropolitaine est désormais placée en vigilance sécheresse. Alors, comment en est-on arrivés là objeko.com/alerte-arnaque-cette-nouvelle-escroquerie-netflix-vide-votre-compte-en-banque-1194119/C’est ce que nous allons voir dans cet article. Vous êtes prêts ?

Qu’est-ce que la sécheresse ?

Avant de vous parler de la sécheresse en France, nous allons d’abord vous définir ce mot. Ainsi, on peut dire que cela définit l’état d’un environnement confronté à un manque d’eau significativement long. Mais surtout important pour qu’il ait des impacts sur la faune et la flore. Pour comprendre ce phénomène, il faut s’intéresser aux eaux utilisés. Et elles proviennent, en grande majorité (82 %, soit environ 26 milliards de m3) des fleuves, des rivières et des lacs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par franceinfo (@franceinfo)

Pour produire de l’eau potable, on utilise principalement (près de 63 %) des eaux souterraines, moins polluées. Ce qu’on appelle plus communément nappes phréatiques. Le problème qui se pose aujourd’hui, est qu’il n’a simplement pas assez plu. Ainsi, pendant plusieurs mois, la neige et la pluie n’ont pas alimenté leurs cours d’eau et le niveau des nappes phréatiques est bien trop bas pour que l’on puisse aller pomper l’eau.

Pourquoi la situation est si critique cette année ?

Si la sécheresse peut expliquer en partie ce phénomène, ce n’est pas la seule explication. En effet, il y a également certaines professassions qui ont besoin de beaucoup d’eau. On pense notamment aux agriculteurs ou encore pour un usage industriel. Sans compter évidemment aux particuliers, qui ont encore plus besoin de s’hydrater lorsqu’il fait chaud. Ainsi, il y a beaucoup trop de besoins en eau à cette période et les conditions météorologiques n’ont pas été réunies à l’hiver et au printemps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dominique Bon (@domi.bon)

Pour éviter que le manque d’eau prenne trop d’ampleur, il faudrait qu’il pleuve énormément pour arriver à remettre à flot nos ressources. Malheureusement, parfois lorsqu’il pleut beaucoup, il y a un risque d’inondations. Car elles vont arriver sur des sols très secs, l’eau aura du mal à s’infiltrer. C’est pour cette raison, qu’à l’avenir, il faudra donc envisager d’autres recours. Mais lesquels ? Nous allons vous donner quelques pistes dans le prochain paragraphe.

Comment faire pour que ce ne soit pas plus critique ?

La technique de tous les distributeurs d’eau potable c’est d’aller vers de nouvelles ressources. Et d’après ce que nous savons, c’est que certaines expérimentions sont déjà en cours. En effet, il faut dire que cette situation ne pas durer dans le temps. Ainsi, l’objectif, c’est qu’un jour, il y ait des interconnexions de canalisations d’eau potable entre les villes. Pourquoi ? Et bien tout simplement pour que l’accès à l’eau potable soit plus généralisé. Cela éviterait le risque qu’un village se retrouve en manque d’eau. Reste à savoir si ça pourrait être mis en France très prochainement. Affaire à suivre…