La prime d’activité revalorisée ce 1er avril : qui peut en bénéficier ? Le point ici

Face à la hausse de l'inflation, le gouvernement a décidé de revaloriser le montant de la prime d'activité.

©Prime d’activité

Comme chaque année, la Caisse d’allocations familiales (CAF) s’apprête à publier les revalorisations des principales allocations en tenant compte de la hausse des prix. A la rédaction d’Objeko, on va vous parler plus particulièrement de la prime d’activité. Vous êtes prêts à tout savoir sur le sujet. Et bien, allons-y.

 Revalorisée dès le 1er avril

Créée en 2016, la prime d’activité est un complément de revenu mensuel versé chaque mois par les Caisses d’allocation familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA). S’il y a bien une prime destinée à soutenir l’activité professionnel ainsi que le pouvoir d’achat des actifs qui perçoivent un revenu modeste, c’est bien elle. Et bien, dès le 1er avril, elle sera revalorisée de 1,8% compte tenu de l’inflation galopante constatée en France depuis plusieurs mois. Ces nouveaux montants seront appliqués dès les versements du mois de mai.

Concrètement, cela signifie que le montant forfaitaire maximum pour une personne seule s’élèvera bientôt à 563,68 € par mois, contre 553,71 € en 2021. Pour une personne seule avec un enfant à charge, ce montant grimpe à 845,52 € par mois et à 1014,62 € pour deux enfants. Il faut ensuite ajouter 225,47 € de plus par enfant supplémentaire. Un couple sans enfant peut prétendre à une aide allant jusqu’à 845,52 €.

Quelles sont les conditions d’éligibilité pour la prime d’activité de la CAF ?

Comme à chaque fois que vous souhaitez une aide, il y a des conditions. Ainsi, pour avoir la prime d’activité, il faut tout d’abord avoir plus de 18 ans. Mais il faut également vivre en France de façon permanente, c’est -à-dire que la durée des séjours hors de France ne doit pas excéder 3 mois par année civile. D’ailleurs, sachez que la prime d’activité n’est seulement versée que pour les mois complets de présence dans l’Hexagone. Cela va de soi. Enfin, les étudiants salariés, les stagiaires et les apprentis de plus de 18 ans peuvent également bénéficier de la prime d’activité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Caf de Paris (@cafdeparis)

Pour avoir droit à la prime d’activité, les étudiants salariés ainsi que les apprentis doivent toucher pendant au moins trois mois, un salaire minimum de 974,12 euros net mensuel. Pour les salariés, le montant minimum est de 618,32 euros pour la percevoir. Concernant le plafond à ne pas dépasser, cela dépendra de votre situation. 1 798 euros pour une personne seule. 2 794 euros pour un couple sans enfant dans lequel un seul membre de la famille travaille. 3 754 euros pour un couple de deux enfants dont les deux parents ont un emploi. Et enfin, 3 342 euros pour un couple de deux enfants avec un seul salaire.

4 Français sur 10 ne la réclament pas

Il y a quelques mois la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) : environ 39 % des Français éligibles à la prime d’activité n’effectuent pas de demande auprès de la CAF ou de la RSA. Un chiffre incroyable. Alors si vous êtes dans le cas, n’hésitez pas à remplir un dossier et faire la demande auprès des autorités compétentes. A vous de jouer.