L’amour est dans le pré : Karine Le Marchand, furax, dézingue une prétendante

Après avoir annoncé avec humour son retour dans L'amour est dans le pré, Thierry et Karine Le Marchand mettent les points sur les I. Il n'est pas question de reproduire les erreurs du passé. Objeko vous explique tout dans les moindres détails !

© Capture M6-L’amour est dans le pré : Karine Le Marchand, furax, dézingue une prétendante

Pas simple de zapper les retombées de L’amour est dans le pré. Du côté de Karine Le Marchand et des téléspectateurs, c’est un traumatisme.

L’équipe et les fans de l’amour est dans le pré ne la supportent plus !

Disponible sur les réseaux sociaux, la bande-annonce de la dix-septième saison de L’amour est dans le pré nous met l’eau à la bouche. En effet, après la diffusion des portraits, la réception, contenu et tri des lettres ou mails des prétendant(e)s demeure crucial pour la suite. Du reste, en coulisses, Karine Le Marchand et Cupidon analysent les speed-datings dans les moindres détails. Même si le rendez-vous ne dure que cinq minutes, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre. Enfin, en ce qui concerne la semaine à la ferme, elle confirme ou pas les sentiments. C’est l’évidence, pour chaque protagoniste, le chemin est long pour parvenir à rencontrer l’âme sœur. Et ce n’est pas Thierry qui pourra dire l’inverse. Pour la première fois dans l’émission dating, un candidat recommence l’aventure à zéro tout en imposant ses conditions !

Les raisons de la discorde

Capture d’écran (c) L’amour est dans le pré (c) M6

Dans les colonnes de Télé-Loisirs, Karine Le Marchand tente de justifier ce rebondissement de taille. À l’instar d’une maman poule, elle couve les anciens de L’amour est dans le pré. Souvenez-vous, lors du bilan, Mathieu et Alexandre lui ont même demandé d’être la marraine de leur mariage. C’est pourquoi, elle insiste sur sa complicité avec Thierry. Dans ce cas, il ne s’agit pas de simples coups de téléphone mais d’un véritable soutien indéfectible venant de toute l’équipe de M6.  Effrondré par le départ d’Annick, « il a été très accompagné par l’ancienne productrice et la psy de l’émission. » Durant tous leurs diners du samedi, sa dépression lui laissait quelques minutes de répit. Émue et traumatisée par ce tsunami sans précédent, la BFF de Stéphane Plaza déclare. « Au fond de nous, il y a eu, je crois, de la culpabilité (…) On a dû le relever. Pendant des mois, il était au quatrième sous-sol et on a eu très peur. » 

D’ailleurs, quand Objeko interroge les fans de L’amour est dans le pré, le verdict est sans appel. Sept ans après, la romance de Thierry et d’Annick continue de défrayer la chronique. Lors du bilan, on l’a découvert dans un état pitoyable. L’animatrice n’hésite pas à dire qu’à cause de son ignoble comportement, sa prétendante lui a « volé sa saison ». En coulisses, partagée entre les remords et la colère, la production estime qu’elle a commis une faute lourde de conséquences. « On aurait peut-être dû plus enquêter sur sa prétendante. »

Plus jamais ça !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Bienveillante et optimiste, la présentatrice de L’amour est dans le pré souhaite rassurer les aficionados de L’amour est dans le pré. Par conséquent, elle souligne qu’ »aujourd’hui, cela ne se reproduirait pas. On sortirait la fille du programme avant la fin. » Consciente du rejet massif des téléspectateurs, elle met les points sur les I. Annick « s’est moquée de Thierry et elle voulait juste passer à la télé » ! Ouf, mis à part quelques réflexions, l’émission n’a pas servi de tremplin à d’autres. Se félicitant qu’ »aucune fille n’a fait carrière ou n’est devenue star », Karine Le Marchand précise à ses détracteurs que son émission, c’est de « l’anti-téléréalité. » Au moins, c’est clair et net !

Merci à nos confrères de Télécâble Sat Hebdo et à Télé-Loisirs