L’arnaque à l’irlandaise : Cette escroquerie qui vise les automobilistes est de plus en plus répandue en France

L’arnaque à l’irlandaise est une méthode de vol bien rodée qui sévit depuis des années. Découvrez les rouages de cette technique d’abus de confiance afin de vous en prémunir.

L'arnaque à l'irlandaise : retour en force de cette escroquerie sur le territoire
© fdesouche

L’arnaque à l’irlandaise a récemment fait de nouvelles victimes dans l’Yonne. L’approche des vacances scolaires permet plus aisément aux malfrats de se faire passer pour des touristes. Car l’arnaque à l’irlandaise consiste à se faire passer pour une victime anglaise afin de dépouiller une véritable victime qui croit tendre la main à une personne en détresse. Objeko vous donne tous les détails des mécanismes cette arnaque à l’irlandaise. Sans oublier de vous parler des dernières victimes connues des services de police.

L’arnaque à l’irlandaise est de retour pour les vacances scolaires

Ce 10 octobre, France Bleu alerte ses auditeurs sur une course poursuite qui a eu lieu sur l’autoroute A6. Une course poursuite entre une voiture en fuite et des policiers, durant laquelle la voiture des deux malfaiteurs a même roulé à contresens. Ces malfaiteurs pensaient avoir réussi leur coup : une arnaque à l’irlandaise réussie. Cependant, les personnes qui ont été victimes de leurs manigances ont rapidement contacté la police après leur départ. Et cela a donc permis de les coincer. Placés en garde à vue, ils auraient volé 600 euros à la personne qu’ils ont pris pour cible. Les force de l’ordre prolongeait alors la garde à vue de ces voleurs afin de procéder à un large appel à témoin.

L’arnaque à l’irlandaise est malheureusement l’une des arnaques pour laquelle peu de malfaiteurs sont retrouvés. Il est en effet quasiment impossible de mettre la main sur les auteurs de tels méfaits. Objeko ne vous surprendra pas en vous disant qu’ils savent disparaitre dans la nature, se fondre dans la masse. Et ils peuvent être n’importe où pour peu que leurs victimes contactent les forces de l’ordre quelques jours après le vol. En effet, ils font en sorte de leur faire croire qu’ils font une bonne action. Les victimes ne réalisent que rarement rapidement qu’elles viennent de se faire dépouiller.

L’arnaque à l’irlandaise fait en sorte, comme toutes les arnaques, de brouiller les pistes. Elle joue sur vos sentiments pour obtenir votre confiance et la trahir ensuite. Le principe est donc le même que toutes les arnaques qui existent. Et seule une grande méfiance pourra vous permettre de les éviter. Pour l’arnaque à l’irlandaise, ce sont deux ou trois individus que vous croiserez sur une aire d’autoroute. Ils parlent anglais, sont très bien habillés et ils sont même parfois passagers d’une très jolie voiture. Ils veulent que vous puissiez penser qu’ils sont des touristes aimables et honnêtes.

Un plan bien rodé qui a pourtant des failles

Quand leur plan se met en place, ils expliquent qu’ils se sont fait voler leurs biens par des malfrats. Parfois des enfants sont présents pour vous attendrir. Ils raconteront qu’ils n’ont plus d’espèces, de carte bancaire, ni même de téléphone portable. Qu’ils sont totalement coincés et qu’il leur devient impossible d’imaginer pouvoir rentrer chez eux. Une fois qu’ils ont le sentiment que vous leur faite confiance, ils vont donc vous demander de leur prêter de l’argent. Le strict minimum qui leur permettrait de rentrer chez eux. Comme gage de leurs bonne foi, ils vous communiquent des tas d’informations personnelles. Leurs identités, leurs adresses, leurs coordonnées bancaires même. Tout ça encore dans le but de vous rassurer et de vous délester d’un maximum d’argent, en promettant de vous rembourser.

Mais les lecteurs d’Objeko l’auront déjà compris, l’arnaque à l’irlandaise est terminée une fois que les cibles « prêtent » leur argent. Les victimes n’en reverront jamais la couleur et le temps pour qu’elles en prennent conscience peut varier. Certains s’en rendent compte tout de suite et contactent la police comme pour cette récente affaire dans l’Yonne. Mais parfois, cela met des jours avant de réaliser qu’il s’agit d’une arnaque à l’irlandaise. Et il est ensuite trop tard pour retrouver les malfaiteurs.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par @photographe_policier

Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, vous devez refuser de prêter de l’argent. Mais si vous doutez de la véracité des propos de vos interlocuteurs, vous pourrez refuser sans pour autant tourner le dos aux supposés touristes en détresse. En effet, vous pouvez leur indiquer de se rendre à une station essence pour contacter leur ambassade par exemple. Ils peuvent aussi se rendre dans un commissariat ou encore dans des mairies à proximité. Et si ils ne veulent pas se déplacer, ils peuvent les contacter.

Pour ne pas tomber dans un piège, mettez-vous à leurs places et imaginez votre réaction. Si vous étiez dans un pays étranger et victime de vol, vous n’iriez certainement pas faire la manche sur les aires d’autoroutes. Vous vous rapprocheriez d’une institution officielle et serez pris en charge. La première des choses à faire est donc d’appeler la police. Et de ne pas les croire si ils vous expliquent que les démarches que vous leur proposez ne fonctionnent pas. Vous serez alors certains qu’il s’agit d’une arnaque à l’irlandaise.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.