Le beurre : Cette grosse erreur que nous faisons tous qui a de terribles conséquences pour votre santé (à éviter impérativement)

Le beurre est excellent mais doit être consommé avec modération. En plus de cette formule bien connue, il existe une façon dont nous devrions absolument éviter de le consommer.

Source : 750g / TopSanté

Le beurre est utilisé partout et sous toutes ses formes en cuisine. Surtout en France d’ailleurs car nous sommes le pays qui en consommons le plus. Chaque année, un Français consomme en moyenne huit kilos de beurre. C’est dire à quel point il nous est indispensable. Pourtant, nous avons beau le mettre à toutes les sauces et adorer le cuisiner, il existe une chose que nous sommes trop nombreux à ignorer à son sujet. Quand le beurre cuit, il ne doit pas dépasser une certaine température sous peine d’être dangereux pour la santé.

Le beurre peut avoir des impacts néfastes

Notre gourmandise risque d’n prendre un sacré coup. Le beurre est déjà si délicieux qu’il est difficile de se raisonner. Mais tout le monde sait pourtant qu’il ne faut jamais tomber dans l’excès, même avec les bonnes choses. Dans les plats cuisinés, tout le monde s’accorde à dire que plus il y a de beurre et plus la recette à du goût. Mais heureusement, pas d problème à signaler quand il s’agit de rajouter une noisette de beurre en fin de cuisson. Elle apporte cette dose de douceur et de fondant inégalée. En revanche, c’est quand le beurre est utiliser pour remplacer l’huile que nous prenons des risques sans le savoir.

Le beurre consommé avec modération n’aura pas d’impacts néfastes. Mais quand il est noirci, il peut être considéré comme cancérigène ! Découvrez toutes les informations sur ce sujet dans la suite de cet article. Ne prenez plus de risque pour continuer à manger ce que vous aimez.

Attention dans la cuisine

En effet, lorsque nous faisons revenir la noix de beurre dans une poêle pour y cuire nos aliments, il faut impérativement opter pour une cuisson à feu doux. Car si le feu est trop fort, cela entraîne une réaction chimique nocive pour la santé. Le beurre ne doit absolument pas dépasser les 140°C. Au delà de cette température, il commence à devenir foncé. Cette couleur est le résultat visible d’une réaction néfaste. Les protéines et les glucides du beurre se rejoignent et créent des molécules inflammatoires. Lorsque nous ingérons du beurre bruni de la sorte, nous mettons donc notre santé en péril. Cette réaction est connue sous le nom de réaction de Maillard. Elle intervient chez différents aliments.

Vous pensiez que le beurre n’avait plus de secret pour vous, détrompez-vous donc avec cette information. Pas de panique toutefois, avoir consommé du beurre de la sorte de temps en temps ne va pas nous emmener aux urgences. Mais mieux vaut éviter de prendre des risques n’est-ce pas ? Quant au beurre cru quand il est à tartiner ou au beurre fondant à la sortie des fourneaux, aucun risque ! Le seul pépin serait d’en consommer de trop car c’est un corps gras qui n’a pas que des vertus quand il est consommé à l’excès.

Bien manger c’est aussi manger ce qu’on aime

Pour autant, les dictats sur la nourriture ont le don d’agacer une grande partie de la population. En effet, manger doit rester un plaisir. Il ne s’agit pas simplement de s’alimenter et de penser à notre corps comme une machine qui a besoin de fuel. Nous sommes des êtres qui connaissons le bonheur à travers la bonne nourriture. Ce n’est pas pour rien que l’on dit de quelqu’un qui ne manque pas d’appétit qu’il est en bonne santé ou un bon vivant. Ne changeons donc pas du tout au tout sur ce point. Manger soit rester un plaisir et il appartient à chacun de se faire une opinion sur sa façon de s’alimenter.

Les opinions des nutritionnistes sont effectivement essentielles pour une bonne hygiène de vie. Mais attention à ne pas basculer dans l’extrême et à se mettre à compter toutes les calories de nos plats. D’ailleurs, pour continuer à ne pas penser à ce genre de chose, il existe une forme de beurre idéale. Il s’agit du ghee. Principalement utilisé dans les recettes indienne, c’est un beurre qui ne brûle pas. Le principe c’est qu’il ne contient pas d’eau, ni de protéine ou de lactose. Un avantage indéniable pour éviter la réaction de Maillard et ne pas se demander si nous prenons des risques en cuisinant.