Le récit incroyable de Véronika Loubry sur le calvaire subi par sa fille Thylane Blondeau hospitalisée

Dans un long post Instagram, le 19 octobre 2021, Véronika Loubry raconte le calvaire vécu par sa fille Thylane pendant une année.

Véronika Loubry se dévoile comme jamais en maillot, elle est superbe ! Un très rare cliché pour une femme sublime très pudique
© Instagram

Véronika Loubry: Ce dimanche 17 octobre 2021, Thylane Blondeau avait révélé avoir été opéré suite à des douleurs dans l’estomac. Quelques heures plus tard, sa mère, Véronika Loubry s’est confiée sur le parcours médical difficile de sa fille. Un véritable calvaire qui a duré un peu plus d’une année. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va vous dire de quoi souffrait la jeune femme. Vous êtes prêts ?

Une année de calvaire pour Thylane Blondeau

L’année a été compliquée pour Véronika Loubry, c’est le moins qu’on puisse dire. En tant que maman, elle a vu sa fille, Thylane Blondeau souffrir le martyre pendant plusieurs mois. Depuis près d’un an, la jeune femme se bat sans relâche pour se faire entendre du corps médical. En effet, depuis une première opération suite à un kyste aux ovaires, la belle souffre de maux d’estomac. Malheureusement pour elle, les médecins ne trouvent pas la cause de ses douleurs. Ces derniers ont même fini par penser que le problème se trouvait dans sa tête.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thylane 🦋 (@thylaneblondeau)

Mais pas du tout. En effet, après plusieurs mois d’attente, Thylane Blondeau est enfin tombée sur le bon médecin qui a décelé la cause de sa souffrance. Ce dernier a décelé une anomalie au niveau des ovaires : »Si je ne l’opère pas tout de suite elle vas perdre son ovaire, il est en torsion total et son kyste va se rompre » a-t-il notamment dit à la jeune femme. Ni une, ni deux, le chirurgien a décidé d’opérer la fille de Véronika Loubry et Patrick Blondeau. C’était ce dimanche 17 octobre.

Véronika Loubry, en larmes à l’hôpital

Au lendemain de l’opération qui a soulagé sa fille, Véronika Loubry ‘est saisie de son compte Instagram pour revenir sur ce long combat. Une déclaration forte qui commence comme cela : « Une année depuis cette opération en plein Covid ou un kyste a explosé et ta mise littéralement en danger … ». Par la suite, la maman de Thylane Blondeau raconte en en détail l’expérience angoissante de sa poupée : « Et puis mercredi dernier (enfin…) un super gynéco dit : ‘il faut faire un IRM urgent dès demain’ alors je prends vite un train évidemment…« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Veronika Loubry (@veronikaloubry)

Comme toutes les mamans, voir sa fille partir pour une opération, n’est pas facile. Ainsi, sur les réseaux sociaux, Véronika Loubry prend son téléphone et tente de récupérer un peu de soutien auprès de ses abonnés :« Voilà ; nous y sommes… Tu as peur et moi aussi, mais je ne te dis rien évidemment je suis une maman. Tu pars au bloc, je tiens ta petite main. […] Je voulais que tu sois décontractée et que tu me vois heureuse ; l’ascenseur se ferme et derrière mes lunettes, je pleure, je voudrais que l’on m’opère moi ».

Véronika Loubry, une maman soulagée

Heureusement, une heure plus tard, Thylane Blondeau revient saine et sauve de son opération. Un gros soulagement pour Véronika Loubry, qui se souviendra longtemps du calvaire de sa fille : »Une heure après tu remontes et je sais que tu n’auras plus mal plus jamais mal… C’est fini. Comme tu le dis si bien à toutes les jeunes filles: ‘Ne négligez pas une douleur écoutez votre corps.’ Il y a beaucoup de témoignages sur ton Instagram et tu n’es pas la seule à avoir souffert comme ça… ».

Fière de Thylane Blondeau, Véronika Loubry n’a pas manqué de lui laisser un petit message. En effet, elle est fière de sa fille. Fière qu’elle ait pu se battre jusqu’au bout pour savoir ce qu’elle avait : « C’est fini ma poupée, fini, et tu encourages toutes les jeunes filles à écouter leurs corps et à avoir plusieurs avis… Merci docteur Kadoch pour votre professionnalisme et votre réactivité… Je vais enfin dormir sur (presque) 2 oreilles! Je t’aime plus fort que l’univers mon amour d’amour…« . Une belle déclaration d’amour, n’est-ce pas ?


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !