Les 12 coups de midi : Paul El Kharrat a eu la honte de sa vie en direct, une candidate le balance

Depuis plus d'une décennie, le public a rendez-vous avec Les 12 coups de midi. Toujours bienveillant, Jean-Luc Reichmann met à l'aise ses candidats. Si bien que plus tard, ils pensent qu'ils s'autorisent un peu tout...et n'importe quoi. Jugez plutôt !

© par Marine Thoron-Les 12 coups de midi : Paul El Kharrat a eu la honte de sa vie en direct, une candidate le balance

Chaque fois qu’on aborde le parcours de cet ex de Les 12 coups de midi, on a des frissons. Personne n’aurait pu anticiper qu’il dérape !

Cet ancien de Les 12 coups de midi a eu chaud !

Quand on revoit les archives de Les 12 coups de midi, un sentiment de nostalgie nous envahit. Et pour cause, à ses débuts, Paul El Kharrat a du mal à gérer les caméras. Or, sa manière de répondre plus vite que la lumière aux QCM de Zette bluffe les téléspectateurs. Malgré le fait que plusieurs autres champions aient pulvérisé son record, il s’inscrit à jamais dans la mémoire. Et ça, Laurent Ruquier l’a bien compris. À la fin de l’année 2020, en lui proposant d’intégrer les sociétaires de Les Grosses Têtes, le chéri de Hugo Manos sait qu’il va devoir chapeauter la jalousie des uns mais aussi la personnalité atypique de ce candidat. De fait, entre deux questions d’histoire ou de littérature, la nouvelle recrue va créer une polémique.

Quand Paul El Kharrat perd ses moyens, ça vaut le détour !

Diffusée sur les ondes et sur la Toile, l’émission culte créée par Philippe Bouvard va prendre un tournant inattendu. Qui aurait crû que l’attention du héros de Les 12 coups de midi allait se focaliser sur les c*isses de Darie Boutboul ? Au lieu de dissimuler le pot aux roses, cette dernière raconte ce qu’elle a ressenti à l’instant T. Alors que le mouvement #MeToo fait rage, cette histoire laisse présager le pire. Et pour cause, les actes malveillants de journalistes tels que PPDA, Nicolas Hulot ou Jean-Jacques Bourdin traumatisent l’opinion.

Depuis que cela a eu lieu, les membres de Les Grosses Têtes ne parlent plus que de ça. Forcé d’enfiler son costume d’arbitre, Laurent Ruquier doit intervenir rapidement. L’objectif est d’éviter que les audiences de son jeu chutent. Il y a quelque temps déjà, il avait dû gérer un conflit entre Stéphane Plaza et Paul El Kharrat. Avec le recul, il semble évident que l’ami du présentateur de Les 12 coups de midi n’a pas la bonne technique de séduction. Doté d’une culture générale hors-norme, il manque cependant d’un peu de discernement sur la gent féminine. Objeko l’a compris, ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’il va tenter une approche. On pourrait limite qualifier ça comme de la maladresse !

Darie Boutbol met les points sur les « i »

La férue de chevaux a-t-elle provoqué Paul El Kharrat ? Dans cet épisode de Les Grosses Têtes, c’est l’objet du débat. Du reste, Laurent Ruquier préfère la taquiner sur le choix de ses tenues vestimentaires. Selon lui, c’est la longueur qui pose problème. Dans un sourire, cette dernière tente de se justifier comme elle le peut. « Je ne voulais pas qu’il pense que j’étais molle de la tête aux pieds donc je lui ai fait toucher ma c**sse. » Au lieu de lui en tenir rigueur, elle préfère ne pas donner de grain à moudre supplémentaire aux haters. Ouf, l’honneur est sauf pour les fans de Les 12 coups de midi. Choqués par les retombées de l’affaire Christian Quesada, ces derniers refusent de le mettre dans le même panier. En somme, l’ancienne jockey précise qu’elle le trouve « vachement mignon » ! Malgré leur différence d’âge, ces deux-là s’entendent à merveille. Il n’est pas né celui qui pourra détruire cette belle amitié… Pourvu que ça dure !