Les Enfoirés: Aïe! une figure emblématique s’en va et il balance pourquoi

Aujourd’hui, faire partie de la troupe de Les Enfoirés est une mission. Malheureusement, plus le temps passe, plus les fondateurs s’effacent. Alors, c’était mieux avant ou maintenant ? On fait le point !

Les Enfoirés: Aïe! une figure emblématique s’en va et il balance pourquoi
Source : Christophe Chevalin / TF1

La tribu de Les Enfoirés est une institution. À l’approche de leur trentième-cinquième anniversaire, cette nouvelle risque de tout gâcher.

Les Enfoirés, un moment de partage

Un combat quotidien

Aujourd’hui, on n’a plus le droit, ni d’avoir faim ni d’avoir froid” Quand on lit ces quelques mots, la rédaction d’Objeko ne peut pas s’empêcher de fredonner. Évidemment, tout le monde sait que cet hymne a été écrit par le plus grand des compositeurs, Jean-Jacques Goldman. Du reste, en à peine trente secondes, il nous explique clairement l’objectif des Restos du Coeur.

Hélas, malgré toutes les bonnes âmes, les ventes du disque et les dons ne suffisent pas à remplir les caisses. S’armant de sa seule bonne volonté, le meilleur ami de Céline Dion propose d’en faire un spectacle. Baptisé Les Enfoirés en hommage au grand Coluche, le spectacle devient un rendez-vous annuel. Quoi de mieux pour récolter des fonds supplémentaires ? D’ailleurs, pour ceux qui n’ont pas la chance d’y assister au concert, on a une séance de rattrapage à la télévision et on peut toujours acheter ou bien offrir l’album.

Avant de vous dévoiler les quelques polémiques qui auraient pu entacher la réputation de Les Enfoirés, Objeko tient à faire une mise en garde. En effet, depuis toujours, une horrible rumeur circule quant à la rémunération des artistes. Le site officiel nous donne une réponse sans équivoque “Tous les artistes participent toujours totalement gratuitement aux spectacles et aux disques” Il faut dire qu’en coulisses, c’est tout une organisation. À ce jour, il y aurait un peu près 450 personnes sur place. Entre les techniciens et les célébrités, il faut vraiment du courage pour arriver à tout gérer… Pendant dix jours, tout ce petit monde s’investit comme jamais.

Hélas, quelques couacs vont mettre à mal la légende de Les Enfoirés. Retour sur ces anecdotes qui ont malheureusement défrayé la chronique.

Des départs fracassants

Au début des années 2000, Renaud jette un pavé dans la mare. Certes, il adore le principe de rassembler de l’argent pour ceux qui n’ont pas de quoi manger ou boire. Par contre, il ne comprend pas le mélange des genres. Donc, il déclare avec son phrasé habituel “On me propose à chaque fois des duos improbables. Je n’ai pas envie de chanter avec Mimie Mathy, Christophe Maé ou Patrick Timsit, ni de me déguiser en clown pour interpréter ‘La Mamma’ d’Aznavour” Depuis, il prend de sérieuses distances avec la troupe de Les Enfoirés.

Trois ans plus tard, Yannick Noah enfonce le clou. Ce ne sont pas ses copains artistes qui le gênent. C’est plus la manière dont s’organisent les choses en coulisses. Il trouve ça incroyable d’être logé dans un hôtel de luxe alors qu’ils sont censés chanter pour ceux qui n’ont pas de toit sur la tête. Agacé par la mauvaise logistique, Objeko contaste qu’il ne retentera plus l’expérience de Les Enfoirés.

En 2016, Les Enfoirés vont prendre un virage dangereux. Le départ de Jean-Jacques Goldman a été une déchirure dans cette belle aventure. Des costumes en passant par le choix des chansons ou les rôles de chacun, il gérait tout de main de maitre. Il faut dire que l’année d’avant, il a été obligé de s’expliquer sur le comportement des petits nouveaux. Donc, dans une longue lettre, il explique à ses petits camarades ainsi qu’au public n’avoir plus “la créativité, les idées, la modernité que nécessite une telle émission”  Quelle tristesse !

Oh non, pas lui !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Enfoirés (@enfoiresofficiel)


Il faisait partie des plus anciens à s’être engagé aux côtés de Les Enfoirés. Avec ses 26 participations, Michael Jones détient le record absolu. Juste derrière, on trouve la fabuleuse Mimie Mathy ou Zazie ! Malheureusement, plus ça va, plus il sent à l’étroit dans ce costume. Perfectionniste jusqu’au bout des ongles, l’ancien acolyte de Jean-Jacques Goldman prend une décision irrévocable

Malgré tout, Objeko tient à vous rassurer. Il reste un membre de Les Enfoirés dans son cœur. Mais en tant homme d’action, il souhaite passer de l’autre côté. “L’année prochaine, je projette de faire une tournée des Restos du cœur et d’aller jouer pour les bénévoles, là où les gens viennent manger.”

Alors que la tournée 2021 a eu du tant de mal à s’organiser, n’y a-t-il un risque à ce que d’autres suivent son chemin ? En tout cas, le moins que l’on puisse dire, c’est que son projet est louable…surtout en ces temps de pandémie. Quand il constate les dégâts dans la société, Michaël Jones a le coeur brisé. “Il y a un maximum d’étudiants qui vont aux Restos du cœur, parce qu’ils ne peuvent plus se nourrir. Avec la fermeture des restaurants, tous les petits boulots que font souvent les étudiants n’existent plus. Pour eux, c’est très dur.” Donc, son projet est de leur tendre la main. Une belle leçon de vie !

 


Avatar

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.