Les vacances scolaires de la Toussaint sont retardées, voici pourquoi…

Les vacances de la Toussaint sont toujours l’occasion de souffler en famille. Pourtant, tout a failli être annulé à la dernière minute. Découvrez pourquoi et surtout quand allons-nous pouvoir nous reposer !

Pour les petits et les grands, les vacances de la Toussaint sont un moment de repos. Or, en découvrant cette bourde, vous allez halluciner !

Bientôt les vacances de la Toussaint ?

Pour cette rentrée, le gouvernement décide de surveiller attentivement la propagation de l’épidémie. Après avoir autorisé le vaccin pour les plus de douze ans, l’État compte bien éviter de refaire les mêmes erreurs qu’avant. Donc, dès qu’un élève ou un membre de l’équipe pédagogique contracte le virus, la classe ferme. En ce qui concerne les cas contacts, ils sont directement placés en isolement pendant au moins une semaine. Plusieurs test PCR sont demandés afin de remettre le pied dans l’établissement. Dans le même temps, certains départements moins touchés autorisent le retrait du masque pour les petits de six ans. Il est encore un peu trop tôt pour analyser si cette batterie de mesures a fonctionné. En tout cas, les parents comme les enseignants ont vraiment hâte que les vacances de la Toussaint arrivent. Pas évident de gérer avec cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes. Malheureusement, un couac va provoquer une polémique incroyable.

Une erreur qui aurait pu nous coûter cher !

Quand on a l’habitude de fonctionner avec un agenda ou un calendrier, il y a toujours une référence aux vacances de la Toussaint. Censées commencer à partir de la moitié jusqu’à la fin octobre, on perçoit directement un malaise. En effet, pendant le mois de novembre, il y a deux jours fériés. Et pour 2021, le premier tombe…pile à la rentrée des congés d’automne ! Avouez que ce n’est pas forcément logique voir totalement dérisoire. Le pire dans cette affaire, c’est que la rédaction d’Objeko remarque que la situation se reproduit à Pâques. Si on suit ce qui est écrit sur ces exemplaires en papier, l’école est censée rouvrir le … 1er mai !

Dès lors, comment se fait-il que l’État ait mis autant de temps à réagir face aux doléances des parents ? On se souvient que l’année dernière, les vacances de la Toussaint avaient déjà suscité le débat dans l’opinion. À l’époque, avec l’apparition du variant britannique, on devait à tout prix éviter la saturation des hôpitaux. Quelle sombre histoire qu’on ne souhaiterait revivre pour rien au monde ! Visiblement, cet argument n’est pas d’actualité. Donc, ce n’est pas pour cela que cette erreur figure sur le planning.

Voici l’explication de ce contretemps !

Le journal officiel est l’organisme qui diffuse les dates des fermetures des écoles de l’Hexagone. On ne le sait pas toujours, mais Objeko sait que les vacances de la Toussaint sont fixées dès la mi-décembre. En pleine pandémie, les choses ont peut-être été prises trop à la légère. Toujours est-il que lorsque le gouvernement s’est aperçu de cette horrible méprise, il était déjà trop tard. Les fabricants de matériel de bureau avaient d’ores et déjà lancé l’impression de leurs agendas et calendriers pour 2021. Pas possible de revenir en arrière sous peine de faire un gigantesque gaspillage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par PagesJaunes (@pagesjaunes)

L’un dans l’autre, le piège se renferme sur les autorités. Comment vont-elles expliquer aux parents qu’ils se rétractent et font machine arrière ? De ce fait, grâce aux réseaux sociaux, l’État tente de rattraper un peu les choses à sa manière. Dans un premier temps, il sensibilise la population aux bienfaits du vaccin. Plus les enfants reçoivent les doses, plus ils sont en sécurité. Puis, il décide de décaler le début des vacances de la Toussaint au … 23 octobre. Quant à la rentrée de nos chères têtes blondes, ils auront une semaine en bonus. C’est donc le 8 novembre qu’ils devront reprendre le chemin de l’école. En voilà une bonne nouvelle qui mérite d’être fêtée ! En ce qui concerne ceux qui avaient déjà réservé leur billet de train ou d’avion, contactez directement votre voyagiste. Vu la situation, ce dernier se montera sûrement compatissant ! Tenez-nous au courant. D’ici là, Objeko vous recommande d’être prudents !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.