Lidl, Carrefour, Leclerc… Ces 8 pièges à éviter absolument en faisant ses courses au supermarché

Faire ses courses peut parfois ressembler au parcours du combattant. Pour ne pas baisser sa garde et éviter les pépins, découvrez ces 8 pièges dans lesquels la plupart des gens tombent souvent.

Lidl, Carrefour, Leclerc… Ces 8 pièges à éviter absolument en faisant ses courses au supermarché
© Dragana Gordic - stock.adobe.com

Lidl, Carrefour, Leclerc, Intermarché… Toutes les grandes enseignes de supermarché sont susceptibles de faire tomber leurs clients dans des pièges. En effet, le marketing est fait pour nous faire craquer pour tous les produits en rayons. Et rares sont ceux qui parviennent à résister à toutes les tentations. Ainsi, Objeko vous propose d’éviter les mauvaises surprises en faisant le point avec vous sur les méthodes bien rodées des géants de la grande distribution. En huit points, et grâce à une intervention complète sur le site de MoneyVox, nous allons pourvoir vous résumer quels sont les pièges à éviter et comment les contourner.

Les grands magasins mettent les consommateurs en confiance pour faire du profit

En effet, il ne faut jamais perdre de vue que Lidl, Carrefour, Leclerc et tous les autres existent pour gagner en rentabilité. En tant que consommateurs, nous sommes contraints de nous rendre chez eux pour acheter de quoi manger, s’habiller ou se divertir. D’après MoneyVox et un sondage Ipsos datant d’octobre 2019, ce sont 6 Français sur 10 qui font leurs courses dans les grandes surfaces. Dès lors, la marge des supermarchés est énorme. Pour fidéliser sa clientèle, c’est un rapport de confiance qui va s’installer au fil du temps. Mais Objeko vous invite à ne pas vous laisser duper par ce phénomène. La première chose à faire pour ne pas succomber aux appels des produits dont nous n’avons pas besoin c’est de faire une liste de courses.

La liste des courses avant de se rendre en grande surface

Faire une liste évitera aux consommateurs bien des déconvenues. Elle permet aussi d’établir un budget approximatif. Et il est plus facile de se ternir à sa liste quand on sait à peut près combien il est autorisé de dépenser à l’avance. Pour faire une liste de courses impeccable, il suffit de se demander quels repas seront au menu dans la semaine. Ensuite, avec un stylo et un morceau de papier (ou dans les notes de votre téléphone), vous pouvez faire le tour de vos placards pour vérifier ce dont vous aurez besoin. Enfin, pour déterminer le budget, il faudra aussi choisir le bon magasin où faire ses courses. Car Leclerc n’est pas au même niveau que Lidl, Carrefour ou Intermarché par exemple.

Le choix du supermarché : Lidl, Leclerc, Carrefour…

Non seulement les différentes grandes enseignes n’ont pas les mêmes prix sur des produits similaires, mais en plus, il faut prendre en compte la structure du magasin. En effet, plus le magasin est grand et plus vous allez passer du temps dans les rayons. Ce qui signifie donc aussi faire face plus longtemps à la tentation d’un produit qui n’est pas sur la liste de course. Notons aussi que les enseignes qui ont les plus petits prix et les promotions les plus attractives ne sont pas toujours les enseignes les plus économiques. Carrefour, Lidl, Leclerc et les autres ont tous quelque chose que les autres n’ont pas. À vous de voir ce qui en vaut la peine.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carrefour France (@carrefourfrance)

Les plus petits prix se cachent à l’abris des regards

Une constante dans tous les rayons de tous les supermarchés, c’est le positionnement des produits. Dans les rayons de Leclerc, Lidl, Carrefour ou les autres, les prix les plus forts se trouvent au niveau de la ligne du regard. Tout en haut parfois mais très souvent tout en bas des rayons, c’est là que vous trouverez les plus petits prix. Objeko vous invite donc à baisser les yeux en faisant vos courses. Vous devriez pouvoir éviter les pièges et faire des économies.

Le prix au kilo doit rester la référence de choix d’un produit

Ensuite, les plus petits prix ne sont pas toujours ce qu’ils paraissent. C’est là un nouveau piège à éviter. Pour cela, il faudra toujours penser à se référer au prix au kilos. En effet, quand un produit vendu 2 euros et un autre au double, il ne suffit pas de prendre le moins cher pour faire des économies. Car c’est parfois trois fois plus longtemps que vous durera le produit à 4 euros que celui qui est moitié moins cher.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par E.Leclerc (@leclerc)

Les promotions ne sont que très rarement ce que l’on croit

Puis, aussi attrayantes que les promotions puissent paraître, Leclerc, Carrefour, Lidl et tous les supermarchés ne veulent qu’une chose. Malheureusement, si les grandes enseignes affirment vouloir vous faire faire des économies, elles veulent en réalité écouler leurs stocks au plus vite. Dans le but de faire rentrer de nouveaux produits.

Les offres promotionnelles sont encadrées par la loi

Et en parlant de stock justement. Il convient de noter qu’il n’est pas normal qu’une promotion annoncée en catalogue ne soit pas en rayon. Sans les mentions “disponible dans la limite des stocks disponibles” ou le nombre spécifique de produits vendus en promotion, Leclerc, Lidl, Carrefour et les autres sont dans l’illégalité. Car les promotions deviennent alors des prétextes pour faire venir les clients chez eux sous une fausse proposition.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Le ticket de caisse doit toujours être vérifié avant le départ

Cela semble évident mais Objeko préfère tout de même l’ajouter à la liste des pièges à éviter. Les erreurs sont humaines et l’hôte de caisse peut se tromper. De même, des erreurs d’étiquetage peuvent aussi avoir lieu dans les magasins. D’ailleurs, si un prix affiché en rayon n’est pas le même qu’en caisse, c’est celui du rayon qui doit prévaloir même si c’est une erreur du magasin.

Les soldes sont très souvent de faux prix cassés

Quand vous attendez qu’un produit passe en solde, notez bien le prix de départ pour ne pas vous faire piéger. En effet, certaines grandes enseignes, sans viser particulièrement Leclerc, Lidl, Carrefour ou d’autres, ont tendance à avoir des manies peu recommandables. Afficher -25% sur un produit c’est ce que l’on appelle des soldes attractives. Mais que dire si le prix de base a été augmenté de 25% avant que les enseignes appliquent la réduction ? Vous achetez alors un produit au prix standard sans vous en rendre compte.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.