Lisa, la joggeuse : ces nouveaux aveux sur la nuit de son enlèvement

Lisa craque et donne plus de détails sur la nuit de son supposé enlèvement, on vous dévoile tout dans cet article. 

Lisa, la joggeuse : ces nouveaux aveux sur la nuit de son enlèvement
© Capture Facebook

L’affaire Lisa, la joggeuse de 17 ans prétendument enlevée par deux individus et retrouvée saine et sauve, a passionné la France. Cependant, les incohérences dans son récit n’ont pas tardé à apparaître… La jeune femme vient de faire des aveux fracassants sur ce qui s’est réellement passé cette après-midi du 8 novembre 2021. L’équipe Objeko revient pour vous sur ces révélations fracassantes.

Lisa, la joggeuse : l’histoire qui a fait trembler la France

Voici une histoire qui a choqué la France entière. Le 8 novembre dernier, Lisa, une jeune femme de 17 ans, disparait sans laisser de trace. Elle était partie faire un jogging, une activité qu’elle pratique régulièrement, mais n’était jamais revenue. 

Vers 16 heures, son père, très inquiet, part à sa recherche. Il retrouve sur le bord d’une route des affaires personnelles de sa fille, ce qui forcément l’inquiète énormément. Le père de Lisa appelle la gendarmerie, qui se met directement à sa recherche. La jeune femme est cependant introuvable pour le restant de la journée.

La gendarmerie cherche Lisa la joggeuse
La gendarmerie mobilisée pour retrouver Lisa

Le lendemain au soir, c’est le soulagement. Ou presque. Lisa débarque dans un kebab de Sablé-sur-Sarthe, situé à 10 kilomètres des lieux de sa disparition. Elle est apeurée, sous le choc. Le patron de l’établissement, reçu sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, a raconté : “Elle était choquée (…) On l’a installé derrière, je lui ai donné un gilet parce qu’elle avait froid et puis voilà, j’étais au téléphone avec la gendarmerie donc je ne me suis pas attardé.”. 

Une fois la gendarmerie sur place, Lisa fait un récit qui fait froid dans le dos. Elle dit avoir été enlevée par deux hommes qui l’auraient frappée, embarquée dans une camionnette verte, et séquestrée. La jeune femme aurait réussi à s’enfuir de justesse, et à rejoindre le village de Sablé-sur-Sarthe à pied. Cependant, son histoire présente quelques incohérences. 

Le mensonge de la jeune fille mis à jour

À Saint-Brice, en Mayenne, tout le monde est sous le choc. Il ne se passe jamais ce genre d’incident dans ce petit village de moins de 1000 habitants. L’histoire de Lisa fait la une de tous les journaux, tandis que la gendarmerie tente de retrouver les ravisseurs de la jeune fille. Plus de 200 gendarmes ont quadrillé tout le secteur, sur terre et dans les airs.

Lisa a été entendue à plusieurs reprises afin que l’on en sache plus sur son enlèvement. Toutefois, son histoire manque clairement de cohérence. Les quelques égratignures qu’elle présente ne correspondent pas à sa description des faits, et la jeune femme change plusieurs fois de version des faits. 

Plus d’un mois après son prétendu enlèvement, Lisa craque. Elle avoue avoir menti, et inventé toute l’histoire. Il n’y a jamais eu d’enlèvement , et encore moins de ravisseurs. Cette histoire a été créée de toute pièce par la jeune femme, qui dit “manquer de reconnaissance”. Elle est également désolée d’avoir créé une telle panique dans les médias, et d’avoir mobilisé autant de recherches. Il n’est toutefois pas sûr que ces excuses soient suffisantes…

Lisa passe aux aveux concernant la nuit de son prétendu enlèvement

Lisa a été entendue une nouvelle fois. La jeune femme, après avoir révélée avoir menti, se devait de donner des explications sur le déroulé des événements. Lisa, pour des raisons restant encore vagues, a jeté elle-même ses affaires sur le bas-côté de son parcours de jogging. Elle s’est ensuite rendue chez sa grand-mère, qui habite non loin du kebab de Sablé-sur-Sarthe, et y a passé la nuit. À ce stade de l’enquête, Objeko ne sait pas si la grand-mère de Lisa était sur place, ni au courant de ce qui se passait. Elle serait restée cachée là-bas jusqu’au moment où elle s’est rendue dans le restaurant. 

Il reste toutefois encore plusieurs zones d’ombre concernant cette affaire. Tout d’abord, la piste d’un complice n’est pas écartée. Les chiens-policiers n’ont en effet pas été capable de remonter la piste de Lisa, ce qui suggère qu’elle ait pu embarquer dans une voiture pour se déplacer. L’enquête est loin d’être terminée. Lisa a aussi mentionné une histoire de cambriolage qui l’avait traumatisée, et qui pourrait bien être entièrement inventée de toute pièce également… Ce qui est sûr, c’est que son histoire d’enlèvement peut lui coûter très cher. Lisa risque en effet jusqu’à six mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende pour “ dénonciation mensongère à une autorité judiciaire. “. Voilà un mensonge qui risque de lui coûter très cher… L’équipe Objeko vous tiendra informée des prochains rebondissements de l’affaire.


Julien Marca

Rédacteur web passionné d'art, de gastronomie et de voyages, je vous livre les dernières actualités tout en parcourant le monde.