Louis de Causans: Découvrez qui est cet homme qui se réclame prince héritier de Monaco

Louis de Causans aurait pu garder le silence. Seulement voilà, il ne supporte pas la situation et tient à tirer la sonnette d'alarme. Face à cette leçon d'histoire, on en perd notre latin ! Et si le prince Albert était menacé ?

© Sipa

En ce moment, tout le monde ne parle que de ça à Monaco. Louis de Causans est un séisme qui pourra absolument tout remettre en cause !

Louis de Causans, en colère comme jamais !

Comment oublier le prince Rainier III ? Au début des années 50, c’est le célibataire le plus prisé de la planète. Et pour cause, Monaco a longtemps été considéré comme un havre de paix pour les uns et un paradis fiscal pour les autres. Pour autant, celle qu’il va épouser va devenir aussi célèbre que lui. Il s’agit de la muse d’Alfred Hitchcock, Grace Kelly. Rien qu’à l’évocation de son nom, les férus de cinéma retiennent leur souffle. Personne ne s’est remis de sa retraite anticipée ni encore des circonstances tragiques de son décès en septembre 1982. Presque quarante ans plus tard, le coup de pied dans la fourmilière de Louis de Causans secoue tous les repères. Objeko vous raconte les tenants et les aboutissants de ce dossier épineux. Qui va avoir le dernier mot ?

Une histoire de famille compliquée

À la base, Louis de Causans est simplement un cousin éloigné du prince Albert. Rassurez-vous, sa famille figure bien dans les livres d’histoire. Depuis quelques années, il n’a qu’un seul objectif, celui de réhabiliter l’honneur et la mémoire de ses ancêtres. Et il va même plus loin puisqu’il estime que c’est lui le plus ‘légitime‘ d’être à la tête de la principauté de Monaco, et non pas les Grimaldi !

Lors de la fin de son règne, Albert 1er doit se rendre à l’évidence. Son fils n’a pas d’enfant et cela risque fort de poser problème pour la suite. Donc, dès l’armistice de la Première Guerre mondiale, la France est face à un énorme dilemme avec le Rocher. En effet, tout ce qui entoure la succession fait débat. Comment faire quand il n’y a pas de descendance directe, comme c’est aujourd’hui le cas entre Rainier III et son fils Albert II ? Aussi, le règlement va être modifié de telle sorte à que la branche allemande, celle d’Honoré III, ne s’empare pas du pouvoir. Et ça, Louis de Cassans ne le supportera pas une seconde plus ! Objeko vous explique pourquoi !

Quand le passé remonte à la surface


Pour la première fois de son histoire, un enfant illégitime va accéder au pouvoir suprême. Il s’agit de Charlotte, la propre mère de Rainier III. Elle serait le fruit de l’union entre Louis II et une « hôtesse de cabaret » Marie-Juliette. Plus que jamais, Louis de Causans se sert de cette anecdote glaçante pour menacer le papa des jumeaux Jacques et Gabriella. Aux yeux du cousin, le côté allemand devrait régner et pas pratiquer la politique de l’indifférence.

Ce n’est pas la première fois que la justice entend parler de Louis de Causans. En 2019 déjà, il avait tenté d’alerter l’opinion, mais avait fait chou blanc. La cour avait estimé qu’il ne disposait pas assez de preuves qui garantissaient sa filiation. Dès lors, il tente d’amadouer en se faisant bien voir aux yeux de son cousin Albert II. Il assure qu’il n’a rien contre les Grimaldi et se dit prêt à se rendre à des réceptions officielles à Monaco pour en discuter en toute sérénité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louis De Causans (@louisdecausans)


Ces derniers jours, on ne sait pas quelle mouche a piqué Louis de Causans. Il vient tout juste de relancer la machine judiciaire, avec l’appui de son avocat qui nourrit de bons espoirs. Il estime que tout aura plus de chance d’aboutir, contrairement à la précédente procédure. Dans les colonnes du journal Le Parisien, il précise à nos collègues que « l’affaire a été prise au sérieux. Pour la première fois depuis l’adoption de Charlotte, nous connaîtrons la position de l’État français »

Un équilibre plus que jamais menacé par Louis de Causans

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @hshprincealbertii

Tout d’abord, il réclame une décision symbolique comme le changement de statut des enfants du prince Albert. Donc, les Louis de Causans demande des dommages et intérêts à la France, à hauteur de 351 millions d’euros. Rien que ça ! C’est à croire que cette dernière a senti le vent tourner. Elle est tellement mieux en Afrique du Sud ! Affaire à suivre, Objeko vous tient au courant !