Malika Ménard fait de tragiques aveux sur le terrible handicap de son père

Malika Ménard a fini sa rééducation de la cheville, ce qui lui a permis d'aller faire un petit jogging ! Elle en a profité pour nous dévoiler le handicap de son père...

@ NON RENSEIGNÉ – Malika Ménard fait de tragiques aveux sur le terrible handicap de son père

Ce dimanche 10 juillet, Malika Ménard a fait quelques révélations inattendues sur sa vie privée, notamment sur son papa qui a un handicap. On vous dévoile sa story Instagram.

Malika Ménard dévoile le handicap de son père en lien avec sa reprise du sport…

Malika Ménard est originaire de Rennes. Elle grandit dans une famille plutôt à l’aise. Sa mère est dentiste et son père est kinésithérapeute. La jolie brune a fait un beau parcours. Comme elle a toujours rêvé de devenir journaliste, elle s’est beaucoup investie dans les études. Elle fait un bac ES, puis elle intègre une classe préparatoire littéraire et ensuite, elle s’inscrit en fac de droit.

Donc, rien ne la prédestinait à faire le concours de reine de beauté, surtout qu’elle souffrait d’une timidité maladive. C’est une de ses camarades d’école qui croyait dur comme fer à ses atouts. La preuve, elle devient Miss Calvados 2009, puis Miss Normandie. Le 5 décembre 2009, sa vie bascule et elle gagne la couronne de Miss France 2010.

Après cette année incroyable, Malika Ménard décide de reprendre ses études et de réaliser son rêve en intégrant le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes. En parallèle, elle fait un stage à TV Magazine et présente Paris tout compris sur la chaîne France 3. Après sa formation, la jeune femme décide qu’elle va se spécialiser dans le domaine du sport, car c’est sa grande passion. Donc, elle enchaîne les expériences. Par exemple, elle va dans l’émission de Cissé Sport sur la radio Le Mouv. En août 2013, elle rejoint l’Équipe 21 et va co-animer avec Lionel Rosso Le Grand Tour de l’Equipe. Ensuite, elle présente seule le Grand Bêtisier du sport. À partir de septembre 2013, elle anime en duo Paris le club qui est consacré au PSG.

Un joyeux célibat !

Dans sa vie privée, Malika Ménard est tout aussi comblée, même si elle est célibataire. En effet, elle est sur le marché du célibat depuis une petite année, mais elle le vit très bien. D’ailleurs, les clichés qu’elle publie sur son compte Instagram le prouvent. L’ancienne Miss France est toujours souriante et rayonnante !

Malika Ménard a suivi une longue rééducation

Pourtant, sa vie n’est pas un long fleuve tranquille. En effet, ses dernières relations amoureuses ont été compliquées. De plus, Malika Ménard a aussi été victime d’un accident, ce qui l’a obligé à stopper le sport. Un grand sacrifice pour cette passionnée. Pendant plusieurs mois, elle a dû se reposer et soigner une grave blessure à la cheville. Mais, par chance, aujourd’hui, tout va mieux. En effet, elle a été contrainte de faire une longue rééducation qui est enfin terminée. Désormais, elle semble être guérie. Ainsi, elle peut se remettre au sport et retrouver le sourire !

Une course bien méritée pour l’ancienne Miss France !

Malika Ménard n’a pas attendu une seule seconde pour informer ses followers ce dimanche 10 juillet. « Je n’aurai jamais pensé pourquoi dire ça mais p***** je suis trop contente d’avoir pu courir. Seulement 21 petites minutes à faible allure. Ça fait cinq mois que j’attendais ça !« , a-t-elle avoué avec beaucoup d’entrain ! La jolie brune est passionnée de sport, mais pas forcément de course. Cependant, cette reprise en douceur l’a comblée de bonheur.

Son père, un ancien marathonien qui ne peut plus courir

C’est comme ça qu’on en a appris davantage sur la vie privée de Malika Ménard. « Je n’ai jamais vraiment aimé courir. Je le faisais surtout pour faire plaisir à mon père, ancien marathonien qui n’a plus l’usage de ses jambes. Mais je ne prenais pas vraiment de plaisir. Bref, c’est comme souvent quand on est privé de quelque chose qu’on en apprécie la valeur« . Elle a tout dit ! En effet, c’est quand on ne peut plus faire certaines choses qu’on apprécie leur valeur. On lui souhaite en tout cas une bonne reprise du sport !