Manucure: La meilleure méthode magique et facile pour enlever les faux ongles vous même!

Avec le développement des ongleries dans les grandes villes, jamais avoir une belle manucure n'aura été si facile. Seulement, avec la fermeture de ces commerces jugés non-essentiels, comment faire pour les retirer sans se blesser ? Objeko a enquêté pour vous et vous donne des astuces de pro !

© Element5 Digital / Unsplash

Qui ne rêve pas de s’offrir une magnifique manucure ? Or, une fois posés, difficile de retirer les faux ongles. On vous dit tout !

La manucure pour les nuls

Tout savoir sur la pose et la décoration

Quand on sort de la manucure, le résultat est vraiment à la hauteur de ses espérances. On a l’impression qu’on aura juste à les entretenir et à ne plus se faire de soucis. Or, au bout de quelques semaines, il y a quelques incidents. La couleur s’effrite. Un bout d’ongle se casse. Le liseré blanc de la french manucure disparait. Et on n’a pas malheureusement la teinte exacte du vernis semi-permanent choisi sur place pour faire les retouches nécessaire. Donc, on est sans cesse obligé de retourner dans l’onglerie la plus proche de chez soi et de recommencer. Dans la vidéo YouTube ci-dessus, cette influenceuse vous fournit un tutoriel détaillé. Maintenant, vous savez comment réaliser ce type de prestations directement à la maison. Attention, vous avez besoin de matériel de professionnel. Heureusement qu’il existe des boutiques sur internet qui en vendent !

Évidemment, sur la Toile, si on cherche bien il existe aussi des méthodes pour faire la manucure soi-même. Pour se faire, vous avez seulement besoin de choses du quotidien comme du ruban adhésif vendu dans les papeteries. Pourquoi ne pas essayer ? Mais là encore, il faut faire preuve de précision et surtout ne pas avoir peur de les abimer. De plus, on aura plus de facilité à décorer quelque chose de solide comme de la résine plutôt que du mou comme le scotch. Enfin, c’est l’avis d‘Objeko.

Pour faire une jolie décoration, vous avez l’embarras du choix sur les réseaux sociaux. Avec un peu d’entrainement, on peut même réaliser de fabuleux dessins. Du reste, les rayons de vernis des boutiques de cosmétiques se développent de plus en plus. Presque autant que les eye-liner ou les fonds de teint. Dans un précédent article, on vous expliquait ce qu’il y avait de plus tendance à demander pour sa manucure dans l’onglerie !

Le bon matériel pour les enlever

Quand on a été se faire faire une manucure, on n’a pas pensé à un détail qui a énormément d’importance. En effet, avec a pandémie, les instituts de beauté avaient eu jusqu’à présent une dérogation pour ouvrir. Or, cette fois, cela ne semble pas d’actualité. Sauf dérogation dans la ville concerné, il faudra faire avec les jours sans. Malheureusement, en regardant vos mains, vous constatez qu’il est grand temps de l’enlever.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hanna 🥰 (@h.testeuse)

Objeko a pensé à vous en écrivant cet article sur la manucure. Donc, la rédaction va guide pas à pas pour ce retrait. Certes, c’est une opération délicate. Mais elle mérite vraiment qu’on en apprenne les règles afin de ne plus avoir peur de le faire pour soi ou pour quelqu’un avec qui on est confiné. Tout d’abord, vous devez les coupez le plus court possible. Oui, un coupe-ongles convient ou bien essayez de trouver des ciseaux utilisés par les experts. Malgré tout, pour cette deuxième solution, si vous n’êtes pas habitué, restez sur ses positions. Pas la peine de prendre des risques ! Puis, vient le choix de l’acétone. Là encore, en supermarché on a que l’embarras du choix.

L’art du trempage

Comme le prouve la vidéo ci-dessus, si on laisse tromper sa manucure suffisamment dans l’acétone, la colle finit bien par s’enlever. Attention, il ne faut pas juste passer un coton et penser que c’est terminé. Non, un temps d’attente est nécessaire. Si vous sautez une étape, le pire est à venir. Encore une fois, l’objectif à atteindre est de retirer et non pas d’abimer ce que la nature vous a donné !

Vous avez déjà du vivre dans une onglerie. En effet, si vous n’avez pas assez d’acétone à la maison, il existe une autre solution. La fabrication de ces papillotes avec du papier aluminium est simple et tellement pratique. En général, on doit rester comme ça au moins un quart d’heure.

Ce n’est pas fini !

Qu’on se le dise. L’acétone ne s’occupe de la partie visible de l’iceberg. Maintenant que vous avez attendu le temps de pose réglementaire, retirez vos papillotes ou vos mains du bol. Dans les commerces, on trouve des pousses en métal ou bâtonnets en bois dédiés aux cuticules. Avec l’un des deux, on enlève le restant d’acétone, mais surtout la colle qui s’effrite de partout. Certes, il faut de l’huile de coude, on ne s’improvise pas dans le retrait de manucure. Encore une fois, Objeko vous demande de prendre votre temps. Il serait dommage de tout gâcher, de rayer vos ongles ou de vous blesser à cause de la précipitation.

Maintenant que tout est parti, vous vous sentez plus légère ? Tant mieux. Toutefois, il existe des produits vendus dans le commerce pour les aider à pousser plus rapidement. Est-ce nécessaire de préciser que la crème hydratante pour les mains est une priorité quotidienne ? Concernant l’odeur, cette fois, c’est à vous de décider, Objeko ne peut pas le faire à votre place. Une chose est sure, une fois que votre onglerie aurait rouvert ses portes, vous allez pouvoir leur raconter que vous avez tout fait en totale autonomie ! Quelle fierté !