Marc Lavoine élevé comme une fille ce prénom féminin que sa mère lui donnait…

Le célèbre chanteur soufflait ses 60 bougies le 6 août dernier. L'occasion de revenir sur des déclarations marquantes de Marc Lavoine. Nos confrères chez "Gala" dévoilent le prénom de fille que sa mère lui avait attribué.

© Colisée-Marc Lavoine élevé comme une fille ce prénom féminin que sa mère lui donnait…

Marc Lavoine entame une étape importante de sa vie, celle de ses 60 ans. Artiste accompli en tant que chanteur, acteur et parolier, il n’a évidemment pas à rougir de ce qu’il a accompli professionnellement parlant. Et dans sa vie privée non plus il n’a pas chaumé.

 

En effet, Marc Lavoine il avouait avoir aimé des hommes et des femmes. Certains de ses partenaires ont même tant compté dans sa vie qu’il ne les oubliera jamais. Mais les trois fois où il s’est marié, c’était avec des femmes. Des mariages qui lui ont donné quatre enfants au total.

 

Mais ce n’est pas de la carrière de Marc Lavoine, dont Objeko va vous parler. Ni tout à fait de sa vie privée actuelle non plus. Nous allons revenir sur un détail de l’enfance du chanteur. Un détail que nos confrères du magazine Gala ont remis au goût du jour pour les 60 ans de l’artiste. En effet, sa maman lui avait donné un prénom de fille. Evidemment, cela a de quoi intriguer les fans de la star.

 

 

Marc Lavoine portait un prénom de fille lorsqu’il était enfant

 

C’était à l’occasion de sa promotion pour son nouvel album, Adulte jamais, que Marc Lavoine abordait le sujet de l’enfance. Le 13 février dernier, sur les ondes d’Europe 1, il était donc emmené à parler de ses souvenirs d’enfant. Et, question très actuelle, à donner son avis sur les débats autour du genre.

 

Le fait est que Marc Lavoine ne va pas se retrouver dans les prises de position hostiles à la perméabilité du genre. Car, dans son enfance, il a eu l’occasion de se considérer comme un petit garçon et comme une petite fille à la fois.

 

« Je suis une fille : j’ai été élevé comme une fille par ma mère, qui m’appelait Brigitte et m’avait laissé les cheveux longs. », racontait ainsi Marc Lavoine sur les ondes d’Europe 1. Et visiblement, cela n’a pas traumatisé le chanteur, bien au contraire. Quoi qu’il ait des souvenirs de lui en train de montrer son petit oiseau pour être cru lorsqu’il disait être un garçon.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marc Lavoine (@marclavoineofficiel)

 

Une éducation à part dont il a su tirer parti

 

Marc Lavoine ne raconte pas son enfance dans le but de faire des reproches à sa mère. Et encore moins pour se faire plaindre. Il semble très détaché du phénomène. Sans doute qu’il a appris à analyser ce qu’il a vécu avec suffisamment de recul. Tant et si bien qu’il sait tirer du positif de cette expérience atypique.

 

« Tout le monde me prenait pour une fille et j’ai été élevé avec des femmes, donc j’ai une approche différente des choses. », disait-il. Avouant en même temps que les débats sur le genre sont véritablement de faux débats selon lui. Il a en tout cas, les lecteurs d’Objeko le comprendront, quelques difficultés à saisir ce qui peut froisser certains quant à la perméabilité du genre prôné par les nouvelles générations.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marc Lavoine (@marclavoineofficiel)