Marie-Sophie Lacarrau maman: Ses enfants très affectés par sa notoriété? Très rares révélations de la présentatrice!

Depuis quelques semaines, Marie-Sophie Lacarrau a remplacé Jean-Pierre Pernaut à la tète du JT de 13h. Une situation pas facile à vivre pour tout le monde.

© TF1 / SIPA / Claude Ouston

Le JT de 13 heures de TF1 a connu un changement de taille avec l’arrivée à sa tête de Marie-Sophie Lacarrau pour remplacer Jean-Pierre Pernaut. Si les audiences sont toujours très bonnes, les critiques sont parfois également présentes. La rédaction d’Objeko a décidé de vous dire comment les enfants de la journaliste font pour supporter la notoriété de leur maman.

Marie-Sophie Lacarrau profite de sa famille et de ses enfants

Si le quotidien de Marie-Sophie Lacarrau est rythmé par le JT de 13h, elle parvient à se déconnecter pour profiter de son mari, Pierre Bascoul, et de ses enfants, Malo (14 ans) et Tim (12 ans) : « Le matin, je fais mon petit tour des journaux et des radios pour être au courant mais, après, je profite de mon temps libre et de mes proches. Je pense aux miens et à moi avant de penser au travail » explique-t-elle. Et c’est peut-être ça le secret de la réussite. D’ailleurs, concernant son changement de notoriété, elle n’a pas vraiment l’impression que ses enfants la remarquent. Elle déclare notamment qu’ils ont l’habitude de la voir au devant de la scène.

Marie-Sophie Lacarrau prend le temps de nous expliquer que la notoriété n’est pas un sujet qui est mis sur la table : « Ils ont grandi avec ma présence à la télévision, c’est mon travail et ils trouvent ça normal. Ils n’en font pas cas. Le soir, on parle davantage de leur vie à eux que de la mienne ». Pour pouvoir décompresser, la petite famille s’offre souvent le calme de Toulouse où elle a une petite résidence : « Dès que nous le pouvons, nous y retournons, aux vacances scolaires, parfois le week-end pour faire une pause, aller retrouver l’horizon qui me manque à Paris« . En parlant de la ville rose, la présentatrice se prend souvent des remarques concernant son accent.

La journaliste victime de téléspectateurs malveillants

Si Marie-Sophie Laccarau a pris parfaitement la succession de Jean-Pierre Pernaut avec son JT proche des régions, l’accent chantant de la journaliste n’est pas du goût de tous. C’est dans une récente interview à nos confrères de La Dépêche du Midi, qu’elle explique recevoir de nombreuses critiques concernant son accent : « On m’a souvent fait remarquer mon accent. Parfois c’est gentil et mignon, et parfois on sent les moqueries. J’ai toujours décidé que je ne voulais pas que cela m’atteigne » a-t-elle notamment dit.

Marie-Sophie Laccarau explique à nos confères que certains courriers qu’elle reçoit, lui fait état de son accent. D’ailleurs, certaines personnes lui disent qu’elle ne parlait pas français : « Si je l’ai d’abord pris pour moi, j’ai surtout pensé à ces millions de Français qui ont un accent et que l’on ne comprend soi-disant pas » explique-t-elle notamment. Mais les internautes ne sont pas les seuls à avoir pu remarquer son accent, ses collègues de la rédaction lui ont déjà fait remarquer  également : « Mais encore une fois, tout cela n’est pas calculé : je ne me suis jamais dit que je devais faire attention à mon accent« . Et elle a totalement raison. La rédaction d’Objeko estime qu’il faille être fier de son accent et pas honte.

Une passion pour le sport et pour la nourriture

Pour le magazine nous deux, Marie-Sophie Lacarrau nous explique qu’elle est une grande fan du sport et plus particulièrement du yoga. En effet, la journaliste explique que ça lui permet de décompresser et de se vider la tête : « Le sport fétiche dont je ne peux pas me passer, c’est le yoga. Il me vide la tête. Ça me rappelle la danse, que j’ai pratiquée pendant dix ans, qui sollicitait mon corps et l’étirait. J’en fais deux ou trois fois le week-end pour rattraper la semaine, trop chargée pour le moment pour me laisser le temps de pratiquer ». 

Mais ce n’est pas la seule passion de Marie-Sophie Lacarrau. La journaliste adore également manger. Elle apprécie surtout la nourriture du Sud-Ouest comme vous pouvez vous imaginer. Parmi ses plats préférés, elle nous explique qu’elle aime : Je suis très Sud-Ouest : je ne dirai jamais non à un bon foie gras, un magret, un aligot saucisse… Je suis assez gourmande et j’aime les bons produits de la ferme. Je suis aussi une dingue de chocolat, j’en mange tous les jours ». Vous savez tout sur elle désormais.