Martin Blachier, furax : le médecin atomise l’émission Quotidien, « Du vidéo-gag mal intentionné »

Ce médecin qui a l'habitude des médias dit avoir été décontenancé par l'attitude des journalistes de "Quotidien". Ils auraient tout fait pour pouvoir le discréditer dans un reportage.

© Jack Tribeca / Bestimage

Quotidien est un programme qualifié d’infodivertissement. Il ne s’agit pas d’un journal télévisé ordinaire. L’émission est ponctuée de chroniques et de reportages sur l’actualité. Mais certaines interventions sont aussi particulièrement drôles, sarcastiques ou critiques. En effet, le public du programme de TMC animé par Yann Barthès a l’habitude de cette double étiquette et ne cache pas l’apprécier. Mais il faut croire que certains portraits que fait Quotidien peuvent donc être aussi très mal pris par les personnes ciblées. Et c’est le cas du médecin Martin Blachier. Sur les ondes d’Europe 1, l’épidémiologiste raconte que sa rencontre avec les équipes de Quotidien constitue sa pire expérience à la télévision. Objeko vous rapporte son témoignage, il ne fait pas de cadeaux à l’émission de TMC.

Quotidien en prend pour son grade, un reportage qui ne passe pas

Sur le site internet de Quotidien, voilà ce que l’on peut lire en lieu et place du descriptif du programme« Toute l’année, Yann Barthès et son équipe décryptent l’actualité et le monde qui nous entoure. Politique nationale et internationale, musique, cinéma, culture, question de société, sport : Quotidien passe tout au crible avec une pointe d’impertinence. » Le message est donc plutôt clair. Mais ce concept, aussi incisif, divertissant et instructif soit-il, heurte peut-être plus de personnes que les équipes de TMC ne pourraient le croire ? Elles ne sont pas naïves au point d’imaginer que Martin Blachier ait pu apprécier le reportage fait à son sujet, cela ne fait aucun doute.

Cependant, en acceptant de recevoir les équipe de TMC dans son entreprise, Martin Blachier ne s’attendait pas quant à lui à ce que l’expérience soit aussi désagréable. Sur les ondes d’Europe 1, il va alors qualifier l’émission Quotidien de malhonnête. Nos confrères du magazine Pure Médias ont relaté ses propos. Il affirme notamment que l’émission de Yann Barthès a fait passer son entreprise Public Health Expertise comme « une agence de communication » et « un fabricant de stylos publicitaires ». Voilà en effet une comparaison qui ne pouvait que lui déplaire, Objeko vous l’accorde.

Le reportage de Quotidien en question était diffusé sur TMC le 29 avril 2021 et réalisé par Sophie Dupont. Mais c’était le 9 mars dernier, sur les ondes d’Europe 1 donc, que le médecin Martin Blachier revenait sur cette expérience média qu’il a détesté.

Un témoignage coup de poing

Tout d’abord, l’épidémiologiste avait le sentiment d’avoir été mené en bateau. « Ils vous appellent en disant : ‘On s’intéresse beaucoup à ce que vous faites. Est-ce qu’on pourrait venir vous rencontrer ?’. Je leur dis qu’on est un bureau d’épidémiologie et qu’on travaille sur des bureaux d’ordinateurs », détaillait-il. Une fois sur place, la journaliste de Quotidien aurait ensuite eu un comportement inquisiteur et volontairement grotesque selon lui. « Elle entre et me dit : ‘Où sont les patients ?’ Elle se met à chercher les lits partout dans la pièce alors que je lui avais expliqué que je n’avais pas de patients », ajoutait Martin Blachier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quotidien (@qofficiel)

« J’ai dû ensuite m’absenter pour un appel. La journaliste est allée voir tous les bureaux de mon entreprise pour essayer de leur faire dire du mal de moi. ‘Est-ce qu’il n’est jamais là ?’, ‘Est-ce qu’il vous traite bien ? », poursuivait-il, passablement agacé par les questions de la journaliste de Quotidien« C’est vraiment une mauvaise personne qui a été malhonnête avec moi. Après, ils ont fait un montage pour dire que je disais n’importe quoi. Ce n’est pas du tout une émission d’information. C’est du vidéo-gag mal intentionné. C’est incroyable d’être aussi mal intentionné et aussi de mauvaise foi. », assénait ensuite l’épidémiologiste.

« En plus, ils sont considérés comme un média extrêmement bienpensant et qui va chercher de l’information. Alors que c’est juste de la fabrication de situations un peu compliquées et difficiles. La journaliste reprend l’idée que je passe dans les médias pour être le VRP de mon entreprise. Elle ne s’est pas intéressée pour savoir ce que faisait mon entreprise. C’était clairement mal intentionné. », disait-il, toujours sur les ondes d’Europe 1.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quotidien (@qofficiel)

« Puis, ils ne recevaient que des gens qui n’étaient pas d’accord avec moi. Ce n’est pas une émission qui cherche l’équilibre. Cette émission a une ligne et elle est même prête à créer des informations pour qu’elles aillent dans son sens. », taclait finalement Martin Blachier pour définitivement critiquer Quotidien.

Enfin, si Martin Blachier était présent chez Europe 1, ce n’était pas pour parler en mal de Quotidien exclusivement. Il venait présenter son nouvel ouvrage « Mega gâchis. Histoire secrète de la pandémie ». Un ouvrage dans lequel il revient sur d’innombrables passages télévisés depuis le début de la crise sanitaire. Mais les électeurs d’Objeko l’auront compris, l’émission de TMC était donc sa pire expérience.