Maude (Les Anges 5) “hantée” par le poids, elle met en valeur les corps “vergeturisés et celluliteux”

Absente de la scène médiatique depuis 2018, Maude fait son come-back avec des photos d’elle à la plage… et un puissant message !

Maude (Les Anges 5) "hantée" par le poids, elle met en valeur les corps "vergeturisés et celluliteux"
© ABACA

Elle joue souvent à cache-cache avec les médias. Maude avait quasiment disparu depuis qu’elle avait accouché d’une ravissante petite fille en 2018. Elle revient aujourd’hui sur le devant de la scène plus forte et convaincante que jamais ! Découvrez son message et ses photos en maillot de bain !

Déjà en 2014, Maude s’évaporait complètement de l’espace public. Silence radio. La candidate des Anges de la télé-réalité 5 a surpris ses fans en s’éclipsant pendant trois longues années. En plein burn out, la jeune chanteuse avait besoin de retrouver goût à la vie, loin de tout.

Elle réalise son rêve puis fait un terrible burn-out

Après l’émission des Anges, tout est en effet allé très vite pour elle. Elle a enregistré son premier single, Love is what you make of it. Après ce titre, qui a connu un immense succès sur iTunes, l’artiste a sorti deux albums ! « J’ai enchaîné trois ans sans m’arrêter avec deux albums et une dizaine de clips, ça a été très intense. J’étais fatiguée physiquement et moralement », avait-elle confié à l’époque à Sam Zirah dans En toute intimité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MAUDE (@maude_official)

Si Maude Harcheb exauçait alors son rêve d’enfant, elle se brûlait pourtant les ailes. « Quand tu te dis “Pourquoi je ne suis pas pleinement heureuse avec tout ce que j’ai ?”, là tu te dis qu’il y a un problème. Pourquoi je fais le métier que j’ai toujours voulu faire mais que ça ne me comble pas ? », expliquait-elle alors.

Sa carrière mise entre parenthèse pendant 3 ans !

C’est la raison qui l’a poussée à stopper net son ascension dans la musique. « Ça m’a pris du temps, c’est pour ça que je me suis arrêtée. Parce que ces réponses, je n’arrivais pas à les trouver sur les routes ou encore dans les studios. […] Mes réponses, je les ai eues, ça a été long. Je ne pensais pas m’arrêter aussi longtemps parce que c’était la première fois de ma vie que j’avais autant de questions et aussi peu de réponses. J’étais vraiment dans le doute », a-t-elle en effet confié.

Avec le temps, Maud Archeb s’est rendue compte que son mal-être venait de son éloignement avec sa famille. « Je me suis installée à Paris, c’était très dur au début car tu n’as plus ton cercle. Je me suis sentie super seule. C’est d’ailleurs ce que raconte ma dernière chanson : comment tu peux être hyper entourée, recevoir plein d’amour du public et te sentir affreusement seule », a-t-elle développé, toujours auprès de Sam Zirah.

« Mon corps n’a jamais été une obsession jusqu’à ce qu’il change »

Aujourd’hui heureusement, voilà la jeune maman plus rayonnante que jamais ! Sur son compte Instagram, elle vient en effet de dévoiler des photos d’elle sur la plage. Elle voit donc son corps de femme de façon positive. Elle se dit décidée à s’accepter telle qu’elle est. Fière de ses formes, Maude s’affiche ainsi en maillot de bain sur Instagram. La maman d’Indie, née en 2018, revendique donc l’importance d’accepter sa silhouette.

Mon corps n’a jamais été une obsession jusqu’à ce qu’il change. Et il a changé. Et il EST devenu une obsession. Soudainement j’ai réalisé que non, je n’ai jamais été bien dans mon corps, j’étais bien dans LE corps. LEUR corps. Celui qu’on voit partout à la Tv, dans les magazines, sur Instagram…ce corps que j’avais et qui a changé. (…) Je peux PARFAITEMENT aimer le corps rond, maigre, vergeturisé, celluliteux d’une autre, l’observer et le trouver beau, mais pitié pas le mien.”, poursuit-elle en effet.

“Petit à petit j’avance”

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MAUDE (@maude_official)

Désormais, elle pratique ainsi le sport et met un point d’honneur à également garder une bonne hygiène de vie. “J’ai commencé à beaucoup m’entraîner ces derniers mois, et oui, les résultats sont là, sur mon corps et surtout dans ma tête. Petit à petit j’avance, je déconstruis tout ce qui m’a été appris à propos de mon corps. C’est le mien, il n’est pas pour les yeux des autres, basta. Sa valeur n’est que celle que JE lui accorde. Je n’y suis pas encore, mais je vais y arriver.” Un message que chacune et chacun d’entre nous devrait adopter !

 


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.