Meurtre de Magali Blandin : les parents de son mari impliqués, cette grosse somme d’argent intrigue

C’est un horrible féminicide qui était perpétré le 11 février 2021. Jérôme Gaillard, le mari de Magali Blandin, aurait commandité le meurtre de son épouse avec, notamment, la complicité de ses parents.

Meurtre de Magali Blandin : les parents de son mari impliqués, cette grosse somme d'argent intrigue
© AFP

Le meurtre de Magali Blandin suscitait évidemment de grandes émotions dans toute la France. Les assassinats de femmes par leurs mari, leurs petits-amis, leurs conjoints, leurs exs, sont abominables. C’était donc avec effroi qu’une fois de plus, une femme se retrouve morte à cause d’un homme qui partageait sa vie. Nous étions le 11 février 2021 donc et le meurtre de Magali Blandin devenait une page macabre de plus de l’actualité française. Elle a été mise en terre à 3 kilomètres du domicile conjugal, dans une forêt. Son mari, Jérôme Gaillard, n’aurait pas supporté que sa femme le quitte. Alors, il aurait commandité son meurtre. Et pour cela, un prêt de 50 000 euros lui a été accordé par les beaux-parents de la victime. Objeko revient avec vous sur cette affaire et sur ce rebondissement qui impliquerait les parents de Jérôme Gaillard dans le meurtre de Magali Blandin.

Le meurtre de Magali Blandin : une séparation, une escroquerie et l’acte fatal

Le couple se séparait à la fin de l’année dernière. Jérôme Gillard aurait alors organisé une rencontre avec l’un de ses amis. Un ami géorgien et qui a la réputation d’être « plus escroc que tueur ». En effet, ce serait lui qui aurait alors soufflé l’idée de faire « supprimer » Magali Blandin à son mari dévasté par sa séparation. Le projet du meurtre de Magali Blandin germe donc ainsi et prend forme rapidement. Mais pour que son ami géorgien accepte de l’aider dans cette macabre entreprise, il fallait le payer. Jérôme Blandin serait alors parti en quête de 20 000 euros pour mettre à exécution son plan.

Mais pour trouver une telle somme d’argent, et éviter de passer par sa banque pour contracter un prêt, le mari de Magali Blandin s’est alors adressé à ses parents. Tous les détails du meurtre de Magali Blandin sont explicites dans les colonnes du Parisien. Jean et Monique, les parents de Jérôme Blandin, devenaient ainsi les complices du meurtre de Magali Blandin. Ils auraient été très inquiets pour leur fils. Ce dernier aurait même fait une tentative de suicide en réaction à la décision de son épouse de le quitter. Les parents de Jérôme Gaillard auraient ainsi bien voulu prêter 50 000 euros à leur fils. Mais savaient-ils qu’ils l’aidaient alors à commettre l’irréparable ?

« L’idée de départ avait été de simuler une agression se*uelle de Magali Blandin, à la sortie de son travail, par un inconnu. Elle aurait été assommée et tuée » peut-on lire. Un plan que Jérôme Gaillard impute donc à ce géorgien et à ses amis. Cependant, ce géorgien et ses amis se seraient ravisés. Entendus par la police, ils auraient en réalité simplement arnaqués Jérôme Gaillard. Et auraient donc laissé le mari de Magali Blandin seul face à ses pulsions meurtrières. Des pulsions auxquelles il a donc cédé ce 11 février dernier. Le meurtre de Magali Blandin fut brutal. La mère de famille est morte sous des coups de batte de baseball, assénés par son mari.

La complicité des parents de Jérôme Gaillard est aussi l’un des sujets de l’enquête

La justice met donc à présent en lumière la complicité des parents de Jérôme Gaillard dans le meurtre de Magali Blandin. Car sans cette somme d’argent prêtée, serait-il allé si loin dans ses projets ? Savaient-ils qu’ils participaient à l’assassinat de leur belle-fille ? Etaient-ils contraints ou favorables à octroyer ce prêt à leur fils ? Ce sont autant de questions auxquelles il faudra répondre devant la justice, Objeko vous l’accorde. En effet, elles détermineront à quel degré les parents de l’auteur du meurtre de Magali Blandin sont responsables. Le Parisien précise donc que Jean et Monique sont placés en détention provisoire et mis en examen pour complicité de meurtre et complicité de tentative de meurtre par conjoint, depuis le mois de mai dernier.

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Hasseena (@hassinurda)

Depuis l’été 2020, Magali Blandin tentait de mettre en place son départ et sa séparation. Elle ouvrait un compte en banque afin de mettre de l’argent de côté avant d’annoncer sa volonté de divorcer à Jérôme Gaillard. La thèse du suicide est même étudiée quand sa disparition est signalée. Mais le mari, principal suspect, avoue avoir commis le meurtre de Magali Blandin. Quant aux parents de Jérôme Gaillard, âgés de plus de 72 ans, ils nient avoir eu connaissance des intentions de leur fils. Mais ils sont suspectés d’avoir fourni un alibi à Jérôme Gaillard. Objeko vous rappelle enfin qu’en attendant la décision de la justice en ces matières, les personnes évoquées dans cet article sont considérées comme présumées innocentes. Et bien entendu, la rédaction adresse ses condoléances aux proches et à la famille de Magali Blandin.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.