Michel Drucker: Il a frôlé la mort, le témoignage poignant de Bernard Montiel sur son état de santé!

Qui aurait pu croire un jour que Michel Drucker subirait une telle épreuve ? Pas Bernard Montiel en tout cas ! Il nous raconte tous les détails de son année cauchemardesque

Source : France 2 / AFP / JACOVIDES-MOREAU / BESTIMAGE

Après un an d’absence, comment va Michel Drucker ? On sait grosso modo ce qui lui est arrivé mais par forcément les conséquences.

Michel Drucker, un journaliste comme on en fait plus

Après lui, on a cassé le moule !

C’est une évidence. Michel Drucker fait partie de la famille. À l’époque de ses débuts, c’était le gendre idéal. Toujours propre sur lui, il avait le chic pour dénicher de nouveaux talents. Après tout, c’est tout de même grâce à lui que l’on a découvert la fabuleuse Céline Dion. Alors âgée de moins quinze ans, son mentor de futur mari René avait réussi à convaincre la télévision française de la laisser chanter son (premier) tube, D’amour ou d’amitié. Mais ce n’est pas la seule puisque dans cette vidéo, Benjamin Castaldi raconte Michel Drucker lui a tant appris.

Depuis ce fameux jours, entre elle et Michel Drucker, c’est une longue histoire faite de respect et de bienveillance. Quant aux autres, il a toujours su les mettre à l’aise dans son canapé rouge. Confidences, émotions et parfois même colères noires. Heureusement, le mari de Dany arrive toujours à apaiser les esprits. Dans ses émissions, il y a toujours un moment pour détendre l’atmosphère. Objeko pense notamment aux imitations de Laurent Gerra ou bien aux chroniques d’Anne Roumanoff.

Vous l’avez compris. Un Michel Drucker, ça sait absolument tout faire. Alors, quand on nous annonce qu’il est hospitalisé en pleine pandémie, on s’attend et se prépare à la catastrophe. Mais ses fans sont là d’imaginer qu’en coulisses, l’homme se remet en question et vit un véritable cauchemar éveillé.

Que s’est-il passé ?

À la base, c’est un simple contrôle de routine qui va mettre la puce à l’oreille aux médecins. Soit, Michel Drucker est fatigué, mais vu son rythme, c’est normal. Incapable de s’arrêter de travailler même quand il est en vacances, son cerveau tourne à mille à l’heure. Ils lui recommandent tout de même de faire des analyses complémentaires. Et là, un tsunami va s’abattre sur ses épaules.

Dans la famille, on a le cœur fragile. D’une part, parce qu’on est sensible, mais aussi parce qu’on est stressé. Le pauvre frère de Michel Drucker, le père de la journaliste Marie, en a fait les frais. Terrassé par une crise cardiaque très jeune, son cadet risque de subir le même sort s’il ne se fait pas opérer. Donc, il faut prendre une décision rapidement pour éviter que le mal se propage et gagne la partie.

Une fois sur la table, ce n’est pas une opération de routine qui l’attend. C’est un triple pontage. De plus, le verdict des médecins est clair. Michel Drucker a échappé de peu à l’amputation d’une de ses jambes. Face à cette annonce, l’homme tombe de haut. Lui qui aime le sport, et en particulier le vélo. Que deviendra-t-il si on le prive de l’un de ses membres ? Pas grand-chose !

Michel Drucker : Un moral en dents de scie

Quelques mois après tous ces rebondissements, un énième va lui donner le dernier coup de bambou sur la tête. Certes, il a réussi à convaincre France 2 de le laisser revenir à l’antenne au printemps. À l’instar de certaines émissions concurrentes, le protocole sanitaire est renforcé « uniquement quatre personnes pourront s’asseoir sur les canapés rouges en même temps, alors que le tournage se fera sans public. »  D’ailleurs, en parlant des personnes dans les tribunes, sont-ils vraiment prêt à le laisser revenir ?

Selon un récent sondage, la réponse est négative. Non, ce n’est pas une rupture. Mais c’est plus une démonstration d’amour. En effet, ils estiment qu’il est grand temps pour lui de tirer sa révérence. De fait, vu l’état de ses finances, Michel Drucker ne devrait pas avoir trop de soucis pour joindre les deux bouts. Face à cette claque, comment va-t-il réagir ?

Récemment, c’est son ami Bernard Montiel qui expliquait l’envers du décor de l’existence de Michel Drucker. Tout en décrivant le caractère suspicieux du présentateur de Vivement dimanche, il évoque sa surprise quand il a su que le pire était arrivé. « Il fait sans arrêt des tests, il va à l’hôpital. Il est complètement hypocondriaque. Et là, c’est très étonnant parce qu’il s’est fait un peu avoir alors qu’il ne boit pas, fume pas. Il est extrêmement sérieux ! Et il reste toujours dans son triangle d’or, là où il vit, vers l’Alma. Il ne veut jamais aller plus loin parce qu’il fait très attention à sa santé, donc on a été très surpris. Ça l’a frappé de plein fouet. Je sais qu’il a perdu une dizaine de kilos. Là, il commence à les reprendre »

Et vous, qu’en pensez-vous ? Faut-il qu’il s’entête ou s’arrête ? Objeko est partagé, mais demeure nostalgique de cette période bénie de la télévision. Une page se tourne…