Michel Sardou : Cet énorme chèque qu’a signé le chanteur pour les Restos du coeur ! Respect !

Il y a 35 ans, Coluche a pu compter sur le soutien financier de Michel Sardou pour les Restos du coeur.

« On m'a refilé cette saleté », Michel Sardou et sa femme, en panique !
© Bestimage

Michel Sardou a tiré un trait sur son métier de chanteur, mais pas totalement sur ses nombreux projets. A l’occasion de la sortie de son autobiographie ,”Je ne suis pas mort… Je dors!” (XO Éditions), Le Figaro lui consacre un portrait fleuve. Dans celui-ci, on apprend notamment l’énorme somme qu’il a offert aux Restos du cœur. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet.

La caractère bien trempé de Michel Sardou

Ce mercredi 28 avril, Michel Sardou est à l’honneur dans les colonnes du Figaro. Et on y parle notamment de son très fort caractère à travers l’interview de plusieurs personnes importantes dans la vie du chanteur. Marie-Anne Chazel, qui l’avait notamment accompagné dans la pièce de théâtre Représailles, a affirmé que les colères de l’artiste “font trembler les murs“. Elle explique également qu’il était de mauvaise foi : “Michel est la mauvaise foi incarnée. Il peut être insupportable et adorable, et cela en toute conscience“.

Même son de cloche pour l’actrice Valérie Vogt, qui se souvient de sa première rencontre avec l’interprète de “Je suis malade” : “Notre rencontre a commencé par un cataclysme, je suis partie en claquant la porte. Il est parfois en éruption comme un volcan, je ne sais pas pourquoi. Il devait être tracassé par quelque chose”. Heureusement, l’histoire se soldera par un bouquet de fleurs en guise d’excuses. Mais celle qui le connaît le mieux, c’est encore sa femme Anne-Marie Périer. Elle aussi a décidé de prendre la parole sur le sujet.

Elle assure qu’il est une bonne personne

Depuis 22 ans, c’est le moins qu’on puisse dire qu’Anne-Marie Périer doit subir parfois les sauts d’humeurs de son mari. Michel Sardou est un homme difficile à vivre selon elle :“Le caractère qu’il a ! Il n’est pas facile à vivre. Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche” explique-t-elle notamment. Pour elle, le chanteur est “la mauvaise foi incarnée” et pour leur fils, Davy, c’est la même chose. Il explique notamment : “Que ce soit dans la vie ou sur scène, s’il loupe une entrée, c’est rarement de sa faute !”.

Malgré tout, Anne-Marie Périer assure que Michel Sardou est un homme profondément gentil. D’ailleurs, il ne peut pas être fâché avec quelqu’un pendant trop longtemps : “Ce n’est pas dans sa nature de régler des comptes. Michel a la gentillesse de son père et le clapet de sa mère. Ca fait une bonne personne“, nous dit-elle. Ce qui la fait fondre chez lui ? Son sens de la répartie qui fait qu’elle ne s’ennuie jamais avec lui : “Je me marre énormément avec lui. Il a le sens de la repartie”. Comme vous le comprenez, ses proches ne l’échangeraient pour rien au monde.

Michel Sardou très généreux avec les Restos du cœur

En 1985, dans son émission Y en aura pour tout le monde, diffusée sur les ondes d’Europe 1, Coluche lance pour la toute première fois, le défi des “Restos du cœur”. L’objectif de l’humoriste, c’est de pouvoir distribuer des repas gratuits à ceux qui sont dans le besoin : “Si, des fois, il y a des marques qui m’entendent, s’il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu’on étalerait après dans les grandes villes de France, nous, on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de faire 2.000 ou 3.000 repas par jour gratuitement” lançait-il notamment.

Si les Français ont été nombreux à se montrer solidaires, Michel Sardou, a, lui aussi voulu apporter une petite contribution. D’après les informations que nous avons, le chanteur a directement dégainé son chéquier et fait un don de 100 000 francs à l’association. Une somme énorme qui montre bien que l’artiste a un grand cœur. Si, aujourd’hui, il y a encore des restos ouverts dans toute la France pour accueillir les plus démunis, il faut préciser que l’interprète de “Je suis malade” était là depuis le départ. Une belle histoire non ?


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !