Miss France 2023 : découvrez qui est la sublime Miss Auvergne, Alissia Ladeveze

Dernière ligne droite pour Miss France. Dans chaque région, les réprésentantes rivalisent d'ingéniosité pour pouvoir accéder au podium. En découvrant le portrait de celle d'Auvergne, on tombe à la renverse. Et si c'était l'heureuse élue ? Objeko fait le point !

© Hugo Paterne-Miss France 2023 : découvrez qui est la sublime Miss Auvergne, Alissia Ladeveze

Malin celui qui devinera la Miss France va succéder à Diane Leyre. En attendant, voici celle qui va représenter l’Auvergne. Aïe, ça pique !

Sera-t-elle la prochaine Miss France ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sylvie Tellier (@sylvietellier)

En rentrant de vacances, un tsunami médiatique démarre. Même si des rumeurs circulaient, personne ne voulait vraiment croire au départ de Sylvie Tellier du comité Miss France. Depuis presque deux décennies, elle est la maman de cœur de toutes les candidates. Donc, sa décision surprend tout le monde. Par contre, qu’on ne compte pas sur elle pour cracher dans la soupe. Et encore moins de dire du mal d’Alexia Laroche-Joubert.

Bien que secouée, l’équipe d’Objeko a hâte de découvrir ses projets en dehors de Miss France. Souriante et confiance, nul doute qu’elle saura offrir une « nouvelle orientation à [sa] carrière. » Déjà sur le pont, sa remplaçante Sylvie Fabre enchaine les élections régionales. C’est pourquoi, nous tenions à vous présenter la ravissante représentante de l’Auvergne !

Vent de panique dans le comité Miss France

Ce remue-ménage, Geneviève de Fontenay n’en perd pas une miette. En effet, à l’époque de son sacre en 2005, la Dame au Chapeau est encore en poste. Prenant son courage à deux mains, Cindy Fabre décide de la prévenir de sa nomination. Auprès de nos amis de France dimanche, la mère de Xavier ne tarit pas d’éloges. « Je l’aime beaucoup, cette fille. Et je pense que c’est réciproque puisqu’elle m’a dit un jour qu’elle n’oubliera jamais son année passée en ma compagnie« . Soudain, elle arrête de sourire et prouve qu’elle n’a toujours pas digéré sa propre éviction. « Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi ils l’ont choisi [dans la mesure où] c’est une de mes Miss France (…) Je ne trouve pas ça très honnête. »

Connue pour son franc-parler, la femme du fondateur de Miss France s’emporte avec perte et fracas. « Ce que je peux reprocher à Cindy, c’est qu’elle aurait pu en discuter avec moi avant de dire oui à Alexia Laroche-Joubert. » Chez Objeko, on perçoit une pointe d’amertume. Fort heureusement, nos collègues l’ont senti aussi et l’interrogent sur un potentiel retour. Maintenant que son ennemie jurée Sylvie Tellier n’est plus là, peut-être pourrait-elle avoir un rôle symbolique ? « Non, pour moi, c’est fini ! Je n’ai plus l’âge de faire ça. » Et concernant les derniers rebondissements du règlement, inutile de dire qu’elle ne digère toujours pas la pilule. On peut juste compter sur elle pour continuer à être devant son poste en décembre. Au moins, c’est clair et net !

Quoi qu’il arrive, L’Auvergne est fière de sa représentante !

Que le temps passe vite ! Plus que trois mois avant la fin du mandat de Miss France de Diane Leyre. Souhaitant s’investir à fond, cette dernière enchaine les émissions de radio avec son BFF Guillaume Genton et les kilomètres. En effet, dès qu’elle le peut, elle se rend en région pour découvrir les nouveaux visages. Cette semaine, c’était au tour de l’Auvergne.

Et le moins qu’Objeko puisse, c’est qu’à l’instar de la Corse, la gagnante se passe pas inaperçue ! À peine âgée de 21 ans, Alissia Ladeveze nous donne le vertige. Dans tous les sens du terme, c’est une grande dame. D’une part, sa silhouette impressionne le jury. Quant à son parcours, c’est un sans-faute. D’ailleurs, elle vient juste d’entamer une année de master en publicité. Donc, elle sait se mettre en avant ! On a hâte de voir ce qu’elle fera si elle a la chance d’être la nouvelle Miss France !