Montres connectées : un marché à bout de souffle ?

Cette année, les montres connectées n’ont pas fait la une des nouveautés. En cette fin 2016, IDC fait le bilan et il est vraiment mitigé. Assiste-t-on à la fin des smartwatches ?

Que ce soit sous Android Wear, Watch OS ou Tizen, l’année 2016 aura été pauvre au niveau des sorties de montres connectées. L’institut IDC a suivi les chiffres de ventes des plus gros constructeurs et la plupart affichent un net recul ou une très faible augmentation. Les chiffres sont éloquents : au troisième trimestre 2016, seulement 2.7 millions de montres connectées ont été écoulées contre 5.6 millions en 2015 au même moment. Soit un recul de 51.6% !

Apple a beau rester en tête des classements en ayant vendu 1.1 millions d’Apple Watch, une baisse de 71.6% a été observée. Un chiffre énorme qui sera probablement redressé avec l’arrivée d’une nouvelle mouture de la montre pommée en fin de trimestre. La marque reste néanmoins détentrice de 41.3% de parts de marché. Face à elle, on retrouve Garmin qui affiche une forme insolente : 324% d’augmentation des ventes en une année ! Un phénomène qui est probablement dû au grand nombre d’appareils divers proposés par la marque, mélangeant traqueurs d’activité et montres connectées comme le Forerunner 735XT.

Le Forerunner mixe montre connectée et traqueur d'activité.

Le Forerunner de Garmin mixe montre connectée et traqueur d’activité.

Sans trop de surprise, Samsung arrive en troisième position avec une petite augmentation des volumes de vente de 9%. La marque coréenne ose le changement avec Tizen, un système mobile simple à prendre en main. On peut s’attendre à une prochaine sortie de la Gear S3 prochainement, probablement en même temps que la concurrente de chez Apple. Juste derrière Samsung arrive une autre marque asiatique : Lenovo. Le rachat de Motorola n’aura pas fait grimper les ventes, une baisse impressionnante de 73% ayant eu lieu. La Moto 360 devient âgée et peine à séduire les consommateurs malgré un beau succès à sa sortie. D’ailleurs, le constructeur ne semble pas avoir de nouveau modèle dans les bacs avant un moment.

En dernière position vient Pebble qui accuse aussi une baisse. Elle est néanmoins plus raisonnable que les concurrents : “seulement” 54.1%. La tendance devrait cependant vite repartir à la hausse avec la livraison des toutes nouvelles montres connectées Pebble 2 en novembre. Une fois de plus, la marque a réussi à dépasser ses records sur le site Kickstarter afin de financer les nouveaux modèles, preuve que le concept plait toujours.

pebbletime

La Pebble Time, gros succès de 2014.

Viennent ensuite les autres comme Huawei ou Tag Heuer qui accusent eux aussi des baisses globales de leurs volumes de ventes de l’ordre de 27%. L’apparition de nouvelles montres connectées chez Fossil par exemple n’aura pas redressé la barre. Le public semble se désintéresser des smartwatches. La raison invoquée est souvent le manque d’utilité de ce genre d’objet alors que les smartphones font aussi bien et même plus. L’autonomie souvent limitée est aussi un gros frein : devoir recharger une montre chaque jour devient vite lassant…

Il va donc falloir que les constructeurs innovent dans les mois et années à venir afin de rendre les smartwatches plus attractives et réellement utiles au quotidien. D’ailleurs, qu’attendez-vous de la part d’une montre connectée ? Quelle fonctionnalité manque-t-il pour les rendre plus attractives ? Les commentaires sont ouverts !

We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply