Moundir rescapé, explose en larmes face à Nikos et devant les caméras, il bouleverse ses fans

Moundir a le cœur en mille morceaux. Pour sa première apparition télévisée depuis les faits, il a choisi Nikos Aliagas. Aussi, il va se confier sur ce traumatisme qui le hante encore. Ces deux semaines à l’hôpital, il ne les oubliera jamais. Pire qu’un calvaire, il a vécu l’enfer sur Terre !

Pas remis de son expérience avec le variant anglais, Moundir témoigne. Très vite, ses larmes prennent le dessus sur son discours !

Moundir ému comme jamais !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Moundir (@moundirofficiel)

On connaissait les colères de Moundir. Elles sont ancrées dans les archives du PAF et dans les mémoires des téléspectateurs. Aujourd’hui, on découvre une facette sensible et on hallucine devant ses nombreux démons. En effet, ses followers n’imaginent vraiment pas à quel point la maladie allait laisser des traces sur son moral. Du reste, même au niveau morphologique, comme le prouve les photos publiées sur Instagram, il est encore affaibli et aminci. Heureusement, sur les réseaux sociaux, il nous donne les étapes de sa lente reconstruction. Conscient que la route sera longue, il peut compter sur le soutien indéfectible de ses fans. Présents à chaque grand moment de son existence, il était évident qu’ils se devaient de l’accompagner pour sa lutte contre le virus.

La peur de sa vie

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Moundir (@moundirofficiel)

Depuis la publication de ce communiqué de presse, les férus de Koh-Lanta sont en alerte maximale. Comment faire pour envoyer des forces à leur idole ? Il le vaut bien. Mieux que personne, il les a tant fait positiver ou bien aider à croire à des jours meilleurs. C’est le moment de lui renvoyer l’ascenseur. Toujours transparent avec eux, Moundir souhaite les informer de ce qui se trame dans les couloirs de l’hôpital. Dès que la maladie lui laisse un peu de répit, il nous précise « Vos prières, votre amour, votre soutien, vos messages du monde entier, me sont parvenus en réanimation grâce à ma femme que j’aime tant ... »

Capture écran (c) Robert Laffont

Heureux papa, Moundir a décidé d’écrire sur ces êtres chers à sa vie. Il s’est tant investi dans ce rôle. Il le revendique : ses enfants sont la lumière de sa vie. Ceux qui l’obligent à marcher la tête haute, malgré les épreuves et les douleurs physiques et morales. Sur les réseaux sociaux, il nous en montre les stigmates. C’est impressionnant de découvrir les images ! Entre cet hématome qui lui prend presque tout le bras et cet appareil de plusieurs mètres de long pour surveiller sa saturation d’oxygène… Rassurez-vous, il possède maintenant tout le matériel à demeure pour que tout rentre dans l’ordre le plus rapidement possible. Suivi par une équipe médicale au taquet, il ne peut plus rien lui arriver ! Mais Objeko s’interroge, combien de temps cela va-t-il durer ? On s’interroge !

Un signe venu d’ailleurs ?

Le reportage que 50 minutes Inside lui a consacré est une vraie claque pour ses fans. En effet, suite à ce dernier, on comprend sans doute mieux l’enfer que cela a dû être. D’ailleurs, Moundir a une anecdote glaçante à nous raconter. « Mon frère Tarik, lorsque j’étais en réa, me faisait écouter les messages qu’on m’envoyait, d’amour, de bienveillance. J’entendais, mais je ne pouvais pas parler et ça, ça me faisait du bien. Et je ressentais des sensations au fur et à mesure. » 

Capture écran (c) TF1 (c) 50 minutes Inside

Ému, Moundir évoque ce sentiment incomparable qu’il a ressenti. « Donc je savais qu’à ce moment-là, la douceur que je sentais sur ma main droite commençait à partir… » En larmes, il fait cette association qui risque de vous faire vider toutes vos boites de mouchoirs. Attention, cher lecteur d’Objeko, préparez-vous !  « On va me prendre pour un fou, mais je pense que c’était mon père qui me tenait la main » Pour notre équipe, ce n’est pas si insensé que cela !

On le sait Nikos Aliagas souffre encore atrocement du départ de son père vers les étoiles. Alors, lorsque Moundir évoque la mémoire du sien, il ne peut pas s’empêcher de faire un lien. Chaque année, il se rappelle à son bon souvenir sur la Toile. Grâce à une photo ou bien tout simplement les paroles d’une chanson, il lui envoie toutes ses affectueuses pensées. Ceux qui ne sont plus là continueraient-ils à nous envoyer des signes ? Chez Objeko, nous le pensons sincèrement ! En tout cas, nous souhaitons bon courage à notre vaillant aventurier. Nul doute qu’il se finira par en ressortir vainqueur de cette épreuve sanitaire. Plus que jamais, il nous envoie un message et nous incite à nous faire vacciner. Selon lui, le virus est trop grave pour que l’on prenne à la légère. Il peut atteindre tout tout le monde : il en est la preuve vivante !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.