Paul El Kharrat balance du lourd sur Christian Quesada ! On vous dit tout !

Depuis son départ de Les 12 coups de midi, Paul El Kharrat est partout. Or, lorsqu’on aborde son prédécesseur Christian Quesada, il change radicalement de ton. Objeko fait le point sur l’opinion de ce champion !

Paul El Kharrat balance du lourd sur Christian Quesada ! On vous dit tout !
© TF1

Paul El Kharrat n’a plus peur des caméras ni des micros. D’ailleurs, chez Jordan de Luxe, il aborde le sujet tabou : Christian Quesada !

Paul El Kharrat, plus énigmatique que jamais

Juste avant le confinement, Paul El Kharrat faisait la joie des téléspectateurs de Les 12 coups de midi. En effet, pendant un peu plus de 150 numéros de l’émission de Jean-Luc Reichmann, il nous intriguait par ses connaissances intarissables en histoire et en littérature. Certes, au début, les contacts avec la caméra furent difficiles. Grâce au témoignage de ses parents, on comprend très vite qu’il est atteint du syndrome d’Asperger. Qu’à cela ne tienne, la rédaction d’Objeko a énormément de bienveillance envers lui et nous ne sommes pas les seuls. D’ailleurs, plus le temps passe, plus il prend confiance. Lorsqu’on l’interroge sur cet ancien Maitre de midi, il ne mâche pas ses mots. Que s’est-il déroulé ? La réponse, tout de suite !

Un parcours presque sans faute

Les Grosses Têtes, Fort Boyard, Le Club des Invincibles, dans votre librairie…Paul El Kharrat est absolument partout. Même s’il a quitté TF1, il revient de temps en temps dans des émissions spéciales pour l’été. Oui, il a déjà rencontré et affronté Bruno. Depuis janvier 2021, celui qu’on surnommait Fifou Dingo a pulvérisé l’audimat. Du reste, avec une cagnotte à sept chiffres, il n’a pas de quoi rougir de ses performances. À jamais, il restera celui qui figure dans le livre des Records. Et rien que pour ça, nous lui devons une reconnaissance éternelle. Pour autant, Wiki Paul commence à parler péjorativement de lui. Est-ce de la jalousie mal placée ? D’où lui vient cette animosité ? On ne le savait pas si aigri. De toutes manières, on ne le saura jamais ! Mais ce n’est pas le seul qu’il a dans son viseur !

Invité chez notre confrère Jordan de Luxe, Paul El Kharrat sait qu’on ne lui pardonnera aucun écart de comportement. Habitué à ne jamais mentir, on sait qu’il nous dira toujours ce qu’il ressent sans prendre de pincettes. Il est comme ça, Wiki Paul. C’est à prendre ou à laisser. Aussi, l’animateur va en profiter pour rebondir sur le cas Christian Quesada. Une fois qu’il est parti de Les 12 coups de midi, les téléspectateurs se sont rendus compte qu’il avait une attitude trouble à la limite de l’indécence. Emprisonné puis remis en liberté, personne ne sait ce qu’il devient.

Paul El Kharrat est-il l’homme providentiel que TF1 attendait ? Il répond !


En tout cas, la production et Jean-Luc Reichmann souhaitent le mettre aux oubliettes. Ils aimeraient tant que le public fasse de même. Aussi, selon Wiki Paul, une stratégie aurait été organisée en coulisses. « Ils se sont dit que Paul (lui-même, ndlr) avait le potentiel pour raconter une belle histoire. J’étais une bonne personne de jeu avec les connaissances que j’ai. » Objeko a la réponse à la question que vous posez cher lecteur. Non, la rencontre n’a jamais eu lieu ! « Il a été mis en examen et condamné en 2019, l’année où j’étais dans le jeu« .

Paul El Kharrat prend  d’ailleurs beaucoup de distance pour aborder les problèmes. Comme toujours, il utilise l’humour noir pour nous montrer son détachement face à cette affaire judiciaire sans précédent. « Je ne suis pas sa victime de prédilection (…) me parler serait une perte de temps, surtout que je ne peux pas permettre de répondre à quelqu’un qui serait susceptible d’envoyer certaines photos.  » Cette fois, il ose faire directement allusion aux disques durs et aux téléphones de Christian Quesada. Détendeur de clichés d’enfants sans vêtement, de multiples témoignages accréditent la thèse d’un homme dangereux.

Paul El Kharrat a eu tellement de peine pour Jean-Luc Reichmann. En effet, l’animateur de Les 12 coups de midi s’est rarement exprimé sur ce fait-divers. Il a eu l’impression « de recevoir un coup dans le dos » ! Du reste, sans nous révéler le contenu de sa plaisanterie, il affirme avoir utilisé son humour caustique pour redonner le sourire à son ami. De plus, la production décide de ne pas le censurer, preuve qu’elle lui fait une confiance absolue. « Une fois j’ai fait une blague avec d’autres maîtres de midi et Jean-Luc, tout le monde a pété de rire. » On aurait tant aimé être une petite souris pour assister à la scène !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.