Philippe Katerine victime de moqueries : son surnom peu ragoûtant durant son adolescence…

Philippe Katerine s'est récemment exprimé sur sa scolarité, dont il ne garde pas forcément un bon souvenir.

©Laurence Le Saux

Ce samedi 9 avril, Philippe Katerine était l’invité d’honneur de Nikos Aliagas. Dans ce nouveau numéro de 50 mn Inside, le chanteur s’est confié à cœur ouvert sur sa scolarité dont il ne garde pas forcément un bon souvenir. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Philippe Katerine ne garde pas un bon souvenir de sa scolarité

Chanteur, réalisateur, comédien, Philippe Katerine est sur tous les fronts. Récemment, il a fêté ses 30 ans de carrière à l’Olympia. C’est pour cette raison, que Nikos Aliagas l’a mis à l’honneur dans 50 mn Inside. Et durant cette émission, le chanteur s’est laissé aller à quelques confidences concernant sa scolarité. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’en garde pas un bon souvenir.  En effet, le comédien a avoué qu’il a été la victime de nombreuses moqueries :« Il y avait pas mal de gens qui se foutaient de ma gueule quand j’étais adolescent ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Katerine (@philippekaterine)

Une adolescence perturbée par ses camarades, qui n’hésitaient pas à lui donner des surnoms peu reluisants. En effet, il ne se lavait pas, du coup, ils l’appelaient : »poubelle« . Alors quand plusieurs années après ils ont découvert ce qu’il était devenu plus tard, leur regard a bien changé : « Je les voyais, ils étaient là. Il y avait comme une libération des anciens. On se ressert de la main. C’est pour ça que je fais de la musique. Pour ne pas rester seul ».

Une opération du coeur

Lors de cet entretien, Philippe Katerine s’est également confié sur un des drames qui a marqué son enfance : une opération du cœur. Celle-ci, faisait suite à une malformation : »Je comprenais dans le regard de mes parents que ce n’était pas gagné, ils me prenaient bizarrement beaucoup en photo la veille de l’opération. Parce que la photographie n’était pas forcément notre affaire dans la famille. L’opération du cœur s’est super bien passée. C’était quand même un peu risqué ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Katerine (@philippekaterine)

.

Et cette opération était expérimental. En effet, en 1976, tout n’était pas aussi facile que ça : « C’était un peu expérimental à l’époque, c’était en 76. Ils m’ont branché sur une machine pendant 17 minutes où ce n’était pas mon cœur qui battait. Résultat aujourd’hui encore, quand j’ai du retard et j’ai souvent du retard à mes rendez-vous. C’est toujours des retards de 17 minutes. C’est comme si j’avais 17 minutes de retard sur la life ». Un témoignage glaçant.

Philippe Katerine heureux dans sa vie

Côté vie privée, il a partagé la vie des actrices et chanteuses Helena Noguerra et Jeanne Balibar. Désormais, il est plus heureux que jamais avec Julie Depardieu. Philippe Katerine a rencontré sa femme lors du tournage de Je suis un no man’s land en 2009. Le couple a deux enfants, Billy (2011) et Alfred (2012). Mais le chanteur a également un autre enfant, de sa précédente union. Elle se prénomme : Eddie. Il est aussi devenu le gendre de Gérard Depardieu avec lequel il entretient de bons rapports.