Pierre-Jean Chalençon: Sa phrase horrible et déplacée sur le prince Philip crée scandale !

Pierre-Jean Chalençon est imprévisible. En effet, personne n’est à l’abri de ses petites remarques désagréables. D’ailleurs, il vient tout juste d’en dire une sur le compte d’un mort. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du prince Philip ! Objeko fait le point !

Pierre-Jean Chalençon : sa phrase horrible sur le prince Philip fait le buzz
© LP/Arnaud Journois

Pierre-Jean Chalençon n’a aucune limite. En effet, juste après l’affaire du diner clandestin, il en remet une couche dans la presse !

Pierre-Jean Chalençon prêt à tout pour faire parler de lui ?

Qui peut oublier cette polémique ? Alors que la France vit son troisième épisode de confinement, le moral de ses habitants est au plus bas. En effet, malgré la présence du vaccin, le nombre de contaminations ne baissent pas. Quant à la saturation hospitalière, elle est plus que jamais d’actualité. Or, ce reportage de la chaine de télévision M6 va jeter un pavé dans la mare. Comment se fait-il que certains s’affranchissent de toutes les lois en vigueur ? Couvre-feu, distanciation sociale, port du masque, rien n’est appliqué. Lorsqu’un internaute identifie le Palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Non seulement, l’homme a une mauvaise réputation. Mais en plus, sa stratégie de défense peine à convaincre … pire elle exaspère !

Un repas qui fait jaser

Tout d’abord, rappelons que Pierre-Jean Chalençon utilise souvent la télévision ou même les réseaux sociaux comme un moyen d’expression. À vrai dire, s’il se contentait de parler de son amour pour Napoléon, il mettrait tout le monde d’accord. De fait, c’est le plus grand collecteur à ce jour d’objets de cette période de l’histoire. Or, à force d’en faire trop, les gens finissent par se lasser de ses extravagances. Pour preuve, dans cet article, la rédaction d’Objeko vous rappelait les causes de son limogeage à Affaire conclue. En ce qui concerne ce diner clandestin, l’homme commence par nier totalement les faits. Soudain, il a une idée de génie. Vu que le printemps vient de débuter, pourquoi ne pas qualifier la chose de poisson d’avril ? Là encore, sur la Toile, les followers s’en donnent à cœur joie. Ils le dézinguent de A à Z !

Il faudra attendre que son magnifique Palais Vivienne soit perquisitionné par les autorités compétentes pour qu’il reconnaisse le début de sa vérité. Certes, il gardera le contenu des informations sur la présence ou non d’un ministre pour ses nombreuses gardes à vue. Une fois remis de ces dernières, il va donner un nouvel entretien à nos confrères de BFMTV. “Je suis en pleine formeTout va très bien. Ils ont été super… les policiers sont des gens merveilleux. C’était plus une audition qu’autre chose !” Dernièrement, grâce à nos confrères, Objeko apprenait que Pierre-Jean Chalençon avait des soucis avec les impôts. Décidément, il aime vraiment mettre de l’huile sur le jeu… mais à force de trop jouer, il va finir par se brûler les doigts !

Même les morts en prennent pour leur grade !

Dans les colonnes d’Ici Paris, Pierre-Jean Chalençon revient sur les différents épisodes de cette saga de repas interdit. Au lieu de faire profil bas, il s’évert*e à montrer patte blanche. . “Cela fait des mois que je n’ai pas organisé de soirées ici. Quand j’invite des copains, ils sont maximum trois” Quant à ses relations avec son chef Christophe Leroy, elles sont définitivement brisées. Certes, il connait du beau monde dans le milieu de la culture. N’oublions pas que l’homme était le confident du poète Charles Trenet. Malheureusement, il se crée des problèmes avec des gens comme Line Renaud ou encore Caroline Margeridon. Quand est-ce qu’il va s’arrêter et comprendre que cela la décrédibilise aux yeux de l’opinion ?  Accrochez-vous puisque sa dernière annonce risque fortement d’agacer de l’autre côté de la Manche.

La stratégie de Pierre-Jean Chalençon consiste à se faire passer pour une victime. D’ailleurs, il le clame haut et les forts, les médias s’acharnent contre lui. Et voilà l’argument qu’il va donner à la presse et aux chaines d’informations en continu qui continuent à le questionner. “Si le prince Philip était mort une semaine plus tôt, on n’en aurait pas parléVraiment…il n’en loupe pas une ! Pour l’heure, les endeuillés britanniques n’ont pas encore réagi. Peut-être que cela mérite de l’indifférence ? Affaire à suivre ! Et vous, cher lecteur d’Objeko, qu’en pensez-vous ?


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.