Indemnité : de 100 à 300 euros, voici les Français bénéficiaires

Comment marche la hausse de la prime d'activité ? On vous explique tout ce qu'il faut savoir et quels sont les nouveaux bénéficiaires.

© capture facebook – Indemnité : de 100 à 300 euros, voici les Français bénéficiaires

Pour rappel, la prime d’activité a été augmentée de 12 euros par mois. Ainsi, 90% des 4,3 millions de bénéficiaires ont perçu cette hausse. De plus, il y a eu 1,3 million de bénéficiaires en plus. Selon la Drees et la CAF, la « revalorisation du bonus individuel » de la prime a eu un bilan très positif pour les bénéficiaires. Quelle est la suite pour 2022 ?

La prime d’activité réévaluée pour aider les Français

C’est grâce aux manifestations des Gilets jaunes que le gouvernement d’Emmanuel Macron avait décidé cette « hausse de 100 euros » de la prime d’activité. Un moyen de compléter les faibles revenus mensuels. Pour rappel, cette mesure a commencé en janvier 2019 et s’adressait aux personnes qui touchent le SMIC. Cette augmentation était composée d’une hausse du SMIC et d’une hausse de 90 euros au maximum sur la prime d’activité.

Une aide destinée aux revenus modestes

Que va-t-il se passer en 2022, trois ans après cette augmentation ? Voici le premier bilan de la Drees : « Les principaux gagnants de cette réforme sont ceux dont les revenus sont compris entre 1 000 et 1 500 euros par mois ». Pour les personnes qui touchent moins que le SMIC, la prime d’activité pouvait atteindre 300 euros par mois. Un bon coup de pouce pour les travailleurs.

Par contre, plus les salaires étaient élevés, plus la prime d’activité décroissait. Voici quelques exemples tirés de l’étude de la Drees et de la CAF : « Les familles monoparentales avec un enfant, dont le revenu d’activité est de 1,2 SMIC, voient le montant de leur prime d’activité augmenter de 90 euros par mois, pour atteindre 172 euros » ; « dans le cas d’un couple où les deux conjoints ont un emploi rémunéré au SMIC, chacun bénéficie de l’augmentation du bonus individuel maximal de la prime d’activité de 90 euros par mois. Les couples où les deux membres sont éligibles au bonus peuvent donc percevoir jusqu’à 180 euros supplémentaires par mois de prime d’activité grâce à la réforme. ». En somme, les décisions du gouvernement ont une double action. Une augmentation du montant de la prime d’activité, mais aussi un élargissement des bénéficiaires.

Une hausse du montant et plus de bénéficiaires

« Entre la situation dite “sans réforme” et la situation “réelle”, le nombre de ménages bénéficiaires de la prime d’activité augmente de 37% », d’après les informations des deux organismes de référence. Ces derniers expliquent que cette progression est due à deux choses. Tout d’abord, à 29% en raison de « l’ouverture des droits à de nouveaux ménages ». De plus, à 8%, à cause d’une augmentation du nombre de recours et de demandes. En effet, certains foyers ne la réclamaient pas alors qu’ils y avaient droit. Désormais, avec la diffusion de l’information, ils ne passent plus à côté.

Les personnes qui percevaient déjà la prime d’activité avant la réforme ont vu son montant augmenter. En 2019, « 86% voient le montant de leur prime d’activité augmenter en 2019 de 70 euros par mois en moyenne ». En moyenne, les bénéficiaires pouvaient toucher jusqu’à 210 euros par mois. La bonne nouvelle, c’est qu’en 2022, cette aide va continuer de mettre du beurre dans les épinards des Français.