Prime inflation : alerte danger ! Les arnaques font des ravages, méfiez-vous !

Les arnaques à la prime inflation font de nombreuses victimes en France

© Markus Spiske / Unsplash

Les arnaques à la prime inflation sévissent violemment en ce moment sur notre territoire. De nombreux concitoyens tombent dans les pièges bien huilés des malfaiteurs. L’équipe Objeko vous en dit plus, et vous aide à vous en protéger. 

Prime Inflation : la solution de secours du gouvernement 

La prime inflation a finalement été versée aux foyers français concernés. En effet, son versement s’étalait de décembre 2021 à ce mois de février 2022. Les salariés du privé, les travailleurs non-salariés et les étudiants boursiers ont été les premiers à toucher cette prime. Chacun reçoit ce chèque par le biais de l’organisme dont il dépend. Ainsi, par exemple, les élèves boursiers se la voient reversée par le Crous. 

Ce jeudi 20 janvier 2022, la prime inflation de 100 euros a été perçue par les fonctionnaires de l’État, les demandeurs d’emploi, les invalides, les étudiants percevant les APL, ainsi que les bénéficiaires de minimas sociaux. Une fois de plus, chaque organisme dont dépendent ces catégories de personnes se charge de distribuer la prime : Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi, la Caisse d’Allocations Familiales pour les bénéficiaires de minimas sociaux…

Vous n’avez pas reçu votre chèque et pensez pouvoir en être bénéficiaire ? Vous n’êtes pas le seul ! Des milliers de français n’ont pas pu recevoir la prime inflation pour une raison assez banale. Certaines personnes oublient parfois de mettre leurs données bancaires à jour. C’est le cas notamment des  travailleurs dépendants de l’Urssaf. Des centaines de milliers de travailleurs dépendant de l’organisme n’ont pas pu toucher cette aide, car leurs données bancaires sont erronées. 

Les retraités sont les derniers à recevoir la prime d’inflation en ce mois de février. Ce petit coup de pouce du gouvernement était grandement attendu par tous les potentiels bénéficiaires. Si vous n’avez pas encore reçu votre chèque, patience, cela va arriver avant la fin du mois !

Prime inflation : attention aux arnaques

Les escrocs se nourrissent des faiblesses de leurs victimes. Ils n’ont aucun scrupule à profiter de la misère humaine pour se faire quelques sous sur votre dos ! Ainsi, la dernière arnaque en date a été repérée par l’Urssaf. Les malfaiteurs envoient un mail à leur victime, leur disant de mettre à jour leurs coordonnées bancaires en suivant un lien. Celui-ci renvoie vers un site d’hameçonnage calqué sur le véritable site. Il est ainsi très difficile de savoir que l’on s’est fait piéger ! Une fois les coordonnées bancaires inscrites, il est déjà trop tard. L’arnaque est lancée, et les escrocs ont accès à vos comptes bancaires. 

La CAF met elle aussi en garde contre les arnaques

Le vendredi 4 janvier dernier, La Caisse d’Allocation Familiale a elle aussi mis en garde ses bénéficiaires contre une nouvelle arnaque qui sévit. On aurait pu penser que les malfaiteurs auraient pu épargner les foyers les plus modestes de France, mais ce n’est pas le cas ! Dans son tweet, la CAF décrit ainsi l’arnaque : “⚠️Attention #Phishing ⚠️ Un faux courriel Caf vous invite à compléter un formulaire pour recevoir l’indemnité inflation. 🚫Ne cliquez pas sur le lien, il s’agit d’une tentative d’escroquerie visant vos informations personnelles.

Nous disposons également d’une capture d’écran nous montrant à quel point le subterfuge est bien pensé. Ce courriel ressemble à s’y méprendre à un vrai ! La seule différence notable, et qui devrait vous mettre la puce à l’oreille, est que les arnaqueurs prétendent vouloir vous verser une prime inflation de 387 €. Celle-ci est en réalité de 100 €. Si vous recevez ce mail, ne cliquez surtout sur aucun des liens ! Ceux-ci vous renvoient non pas sur le site de la CAF, mais sur un site spécialement créé pour l’arnaque lui ressemblant comme deux gouttes d’eau. Si vous y rentrez vos informations, les malfaiteurs peuvent ensuite très facilement récupérer vos mots de passe et informations sensibles. Cela leur permet ensuite d’accéder à vos comptes et de vous voler toutes vos économies. Il ne nous a pas été communiqué si le site de phishing contient également un virus ou non. Dans tous les cas, faites extrêmement attention !

Que faire si je suis victime d’une arnaque à la prime inflation ?

Vous êtes tombé dans le piège d’une escroquerie à la prime inflation ? Pas de panique cela arrive à plus de monde que vous ne le pensez ! Les malfaiteurs sont très malins, et utilisent des méthodes très persuasives. Vous n’avez donc pas à vous en vouloir. Il vous faut toutefois agir vite.

En premier lieu, contactez votre banque en leur indiquant que vous avez été victime d’arnaque afin qu’ils contrôlent toute transaction sur vos comptes. Vous devrez également déclarer avoir été victime d’une arnaque à la police, afin de couvrir tout dommage que causeraient les malfaiteurs. Enfin, contactez les organismes officiels dont vous dépendez pour leur faire part de votre mésaventure concernant cette arnaque à la prime inflation. Surtout, ne désespérez pas, tout s’arrangera très vite !