Prince Philip: Qui est Penny, la « deuxième femme » de sa vie ? On vous dit tout !

Dans un Royaume-Uni en deuil, portrait de la comtesse Mountbatten qui a fait chavirer le cœur du prince Philip.

© REUTERS

Vendredi 9 avril 2021, le Royaume-Uni annonçait la mort du Prince Philip, âgé de 99 ans. Pendant plus de soixante-dix ans, il a soutenu son épouse la reine Elizabeth II. Mais à l’ombre du pouvoir, il entretenait une relation avec la comtesse Mountbatten. On vous raconte tout !

« Mon grand-père était un homme extraordinaire et faisait partie d’une génération extraordinaire »

« Le siècle de vie de mon grand-père a été défini par le service, à son pays et au Commonwealth, à son épouse et reine, et à notre famille », a expliqué le prince William, l’aîné des petits-enfants de la reine Elizabeth et du prince Philip.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ❣Art Glow❣ (@artsglow)

« Mon grand-père était un homme extraordinaire et faisait partie d’une génération extraordinaire », a enchaîné William, en précisant que sa femme Kate et lui continueront « à faire ce qu’il aurait voulu : soutenir la reine dans les années à venir ».

« C’était mon papy : un maître du barbecue, une légende de la plaisanterie »

Pour sa part, le prince Harry a fait savoir qu’il saluait « un homme de devoir, d’honneur et au fort sens de l’humour ». Harry s’en envolé des Etats-Unis au Royaume-Uni pour la première fois. Le duc de Sussex considère son grand-père comme « un roc pour sa majesté la reine à la dévotion inégalée ». « Pour moi (…), c’était mon papy : un maître du barbecue, une légende de la plaisanterie et malicieux jusqu’au bout », a-t-il ainsi révélé.

Touché par une infection et opéré du coeur

Le prince Philip est mort chez lui au Château de Windsor. Avant cela, il avait passé un mois à l’hôpital pour soigner une infection et subir une opération au cœur. En vain. «Le personnel et toute la famille royale sont unis dans leurs prières pour le duc. Il y a eu un effort extraordinaire et collectif pour le garder en sécurité, lui et la reine, pendant la crise du coronavirus au cours des 11 derniers mois. »

Et de poursuivre : « Mais il y a eu une baisse de moral lorsqu’on a commencé à comprendre que le duc ne rentrait pas à la maison de sitôt. Les pensées de tout le monde sont désormais fermement centrées sur le fait qu’il traverse cette maladie.», avait ainsi déclaré une source proche de la famille royale dans les colonnes du magazine Gala.

D’après le Dr Aseem Malhotra, spécialiste en cardiologie, le Prince Philip serait décédé d’une infection. « Cela pourrait être dans les voies urinaires ou une infection thoracique et le stress sur son corps met son cœur à rude épreuve. Par conséquent, il a dû être emmené dans un centre spécialisé en cardiologie pour s’assurer que le cœur fonctionne pendant qu’il est traité pour l’infection. Tout cela n’est que spéculation et il est difficile de tirer des conclusions avec des informations limitées. »

Sa Majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé

Rapidement, la famille royale a publié un communiqué officiel pour annoncer sa mort. « C’est avec un profond chagrin que Sa Majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé, Son Altesse royale le prince Philip, duc d’Edimbourg », « décédée paisiblement ce matin au château de Windsor ».

C’est donc ces quelques phrase que le royaume britannique a annoncé ce le décès du prince Philip, à l’âge de 99 ans. « D’autres annonces seront faites le moment venu », peut-on également lire dans le communiqué officiel. « La famille royale se joint aux gens à travers le monde dans la peine de sa disparition. »

Une relation épistolaire bien cachée

Ce que le public ne sait pas c’est que le prince Philip avait une seconde vie. En effet, il entretenait une relation épistolaire avec Penny. Mais le plus surprenant, c’est que la reine d’Angleterre était au courant. Et que cette dernière lui avait donné son consentement !

Penny s’unie avec le filleul du Prince Philip !

Il faut dire que le prince n’avait pas goût à la vie. Les obligations de Buckingham Palace, c’était trop pour lui. Dès 1994, il rencontre Penelope Romsey, la comtesse de Mountbatten. Ensemble, ils partagent la même passion pour les chevaux. Grâce à leur relation épistolaire, le prince Philip sort peu à peu de sa dépression. Penny finira par s’unir avec le filleul du prince Philip. Elle pourra pour sa part compter sur le soutien de son ami. Notamment lors du terrible décès de sa fille en 1991. Celle-ci en effet décède des suites d’une leucémie. Une bien triste histoire…