Qotmii : cette nouvelle application qui chamboule l’analyse d’opinions

Cette start-up révolutionne le monde des sondages classiques. Elle a commencé à gagner en notoriété dans le domaine du football et maintenant que l’élection présidentielle approche, elle fait un gros buzz. Objeko vous présente cette nouvelle application de A à Z. Vous allez être surpris, elle vaut le détour !

Qotmii : cette nouvelle application qui chamboule l’analyse d’opinions
© Leenkus

Qotmii technologies est une start-up canadienne qui vient de créer un buzz phénoménal sur les réseaux sociaux et l’univers de la Tech en général. En effet, cette société a lancé une application qui utilise l’intelligence artificielle pour analyser les opinions des personnes sur n’importe quel sujet de société. La solution réalise des millions de calculs chaque jour en temps réel pour pouvoir répondre à des questions de notoriété et de réputation. Par exemple, quelle équipe de foot peut gagner ? Quel est le joueur le plus populaire ? En ce moment avec les élections présidentielles qui approchent en France, l’application fait un carton plein ! En effet, vous vous demandez forcément quel candidat politique est le plus populaire à l’instant T ? Et bien, l’application Qotmii a certainement une réponse à vous apporter. Découvrez ci-dessous ce que l’on a appris par le biais de notre confrère Leenkus.

Qotmii : un concept révolutionnaire dans le domaine de l’IA

On pourrait décrire la start-up Qotmii comme une exploratrice des émotions. Cette application qui analyse la réputation peut être utilisée dans n’importe quel domaine. En effet, l’entreprise opère déjà dans le divertissement, le sport ou encore la politique. Il y a quelques mois, la société avait lancé Qotmii-Foot pour suivre la réputation de toutes les équipes et de chaque joueur qui participaient à la Coupe d’Europe. Pour information, l’application sera mise à jour pour la Coupe du monde au Quatar à la fin de l’année 2022.

Dans l’hexagone, les Français sont davantage intéressés par les candidats à la prochaine élection présidentielle. Concernant ce sujet, en termes d’émotions, Qotmii a placé Eric Zemmour devant Emmanuel Macron. Des résultats qui ne vont pas tout à fait dans le sens des sondeurs d’antan (IPSOS, IFOP, ELABE). En effet, ces derniers désignaient Emmanuel Macron comme le président gagnant et loin devant tous les autres. Une conclusion étonnante, car depuis deux ans, la situation en France est très compliquée avec toutes les restrictions de liberté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par QOTMII (@qot.mii)

Entre la gestion hallucinante de la crise sanitaire, les suppressions de lits d’hôpitaux, les confinements, les couvre-feux, les Français ne sont pas satisfaits du tout des décisions prises par le gouvernement. Et pour couronner le tout, le pass vaccinal vient d’être voté par la majorité. Chaque Français qui souhaitera se déplacer dans des endroits publics, prendre les transports en commun ou encore l’avion et le TGV devra obligatoirement posséder ce pass vaccinal.

Bien sûr, on n’oublie pas non plus les manifestations des Gilets Jaunes, la hausse du coût de la vie, les violences en tout genre… Ainsi, le bilan du dernier quinquennat semble très mitigé. Alors, la société Qotmii s’est penchée sur la question de la réputation des candidats à l’élection présidentielle. Et, ce n’est pas Macron qui ressort en favori contrairement aux autres sondeurs… D’ailleurs, ce résultat en énerve plus d’un…

Une application à télécharger gratuitement et en toute liberté

Pour information, vous avez accès à l’application de manière gratuite. En plus, vous n’avez pas besoin de remplir un formulaire pour vous inscrire ou de donner votre mail. Par ailleurs, elle contient peu de publicités, donc elle est peu invasive. Tous ces éléments sont plutôt rares, mais très appréciés par les utilisateurs.

Selon Qotmii, tout n’est pas encore joué pour avril/mai. Alors que les sondeurs classiques cités ci-dessus, indiquent que les Français vont avoir un duel 2017 bis, c’est-à-dire Marine Le Pen face à Emmanuel Macron, Qotmii ne partage pas cette analyse. En effet, la start-up indique qu’Eric Zemmour possède des chances de passer devant Emmanuel Macron. Mais, ce n’est pas le seul scénario possible. L’application évoque aussi la possibilité d’un combat entre Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon de la France Insoumise. 

Une chose est sûre, Qotmii a généré un vrai buzz, car elle intéresse beaucoup de personnes. En plus, l’application est très facile d’utilisation et agréable. Chaque candidat possède une fiche avec sa cote de popularité qui se nomme « Emotion » dans l’application, ainsi que le buzz que cette personnalité produit. Vous avez aussi un « Scan » qui vous donne une note sur quatre éléments : efficacité, charisme, moralité, notoriété. À savoir que les calculs sont refaits continuellement, donc ces scores évoluent tous les jours.

150 millions de calculs chaque jour

À côté de sa facilité d’utilisation, le concept de la start-up est particulièrement intéressant. Sonder les électeurs sans leur poser de questions est une petite révolution dans l’univers de la Tech. En effet, l’application va enregistrer toutes les informations publiques présentes sur le web qui sont ensuite analysées tous les jours. Nous ne connaissons pas les algorithmes utilisés, mais selon Leenkus, l’entreprise utilise son propre moteur de recherche.

Les informations captées peuvent concerner des articles de magazines ou des remarques sur les réseaux sociaux. Tous les éléments contenus dans le web concernant une personne ou un sujet sont passés dans la moulinette de l’application. Cela signifie que Qotmii analyse des millions ou même des milliards de données. Sachez qu’un sondage classique n’interroge qu’une centaine de personnes… Qotmii explique que plus le nombre de données est important, plus les résultats des calculs sont précis et sûrs.

N’hésitez pas à télécharger cette application si vous voulez suivre de plus près l’élection présidentielle !

 

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !