Qu’en est-il du reconfinement en France ? Le porte-parole du Gouvernement donne des détails importants

Gabriel Attal donne son avis sur un potentiel reconfinement

Qu’en est-il du reconfinement en France ? Le porte-parole du Gouvernement donne des détails importants
©bbc

Mercredi 11 février, à l’issue du Conseil des ministres, Gabriel Attal a fait une annonce aux Français. Il s’est en effet exprimé sur un potentiel nouveau confinement. Les Français sont nombreux à vouloir savoir s’il faut ou non s’attendre à une nouvelle période de quarantaine.

A cause de l’apparition de nouveaux variants, les craintes circulent quant à une recrudescence de l’épidémie. Faudra-t-il à nouveau vivre reclu chez soi ? Ou au contraire, peut-on enfin voir le bout du tunnel ? Les Français ont accepté de se plier à de nombreuses mesures gouvernementales pour endiguer le virus. En effet, le gouvernement a imposé un couvre-feu à l’ensemble de la France métropolitaine. Il est désormais interdit de circuler entre 18h et 6h du matin, sauf autorisation spéciale.

Mais le Chef de L’Etat et son Premier ministre ne le cachent pas : ils souhaitent désormais préserver les libertés des Français. Car ils savent qu’un nouveau confinement entraverait à la fois la santé économique du pays et la santé psychologique de leurs concitoyens.

“Tout doit être fait pour éviter un reconfinement.”

Mardi 9 février 2021, le Ministre de la Santé Olivier Véran s’est rendu à la matinale de France Info pour confirmer cette position. En effet, il aurait affirmé qu’il était désormais “possible qu’on (la France, ndlr) ne soit jamais confiné”. “Je souhaite qu’on puisse le plus tôt possible rendre des libertés aux Français.”, a-t-il ensuite indiqué. “Le confinement n’est pas un choix de facilité et de sécurité, c’est un choix de nécessité quand la situation épidémique nous échappe. Ce n’est pas le cas.”, a-t-il confié aux journalistes.

“Tout doit être fait pour éviter un reconfinement.”, a de son côté martelé Emmanuel Macron à l’issue du Conseil de défense sanitaire du 3 février 2021. C’est en tous cas ce que confirme le Canard Enchaîné. Le président de la République se veut donc rassurant.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Gabriel Attal (@gabrielattal)

Même son de cloche chez porte-parole du gouvernement.

Ce mercredi 10 février 2021, Gabriel Attal a tenu un point presse à l’issue du Conseil des ministres. Le porte-parole du gouvernement a commencé par évoquer la vague de froid. Il a ensuite tenu à saluer les collectivités. En effet, ce sont elles qui protègent les Français en première ligne.

Gabriel Attal a ensuite abordé le sujet tant attendu de l’épidémie de Covid-19. Il a ainsi confirmé qu’il “existe bien un chemin pour éviter le reconfinement”, alors que “la situation reste fragile”. “Le premier est qu’il existe bien un chemin pour éviter le reconfinement, ce chemin n’est pas large, mais il existe.”, a-t-il commencé par indiquer. “Nous aurions tort de ne pas tout mettre en œuvre pour y parvenir. Cela suppose de suivre et de maintenir avec la plus grande attention la propagation des variants. Qui explique le risque d’emballement épidémique redouté.”, a-t-il par ailleurs poursuivi devant les caméras de BFMTV.

Reconfinement: Les Français face à leurs responsabilités

Gabriel Attal a tenu toutefois à rappeler l’importance du couvre-feu de 18 h à 6 h du matin sur l’ensemble du territoire français. Ce dispositif porterait ses fruits, malgré des “disparités territoriales”.

EN DIRECT | Compte rendu du Conseil des ministres du 10 février 2021 par @GabrielAttal, porte-parole du Gouvernement, et @barbarapompili, ministre de la Transition écologique. https://t.co/mhhFnZUONb

— Élysée (@Elysee) February 10, 2021

Conscient des efforts fournis par les Français, le successeur de Sibeth Ndiay les a remercié également pour leur “responsabilité extraordinaire (…) dans ces circonstances”.Premier confinement, deuxième confinement, la période des fêtes où certains multipliaient les alertes sur le fait qu’elles entraîneraient nécessairement un rebond très fort de l’épidémie au mois de janvier. Or, tout cela nous a prouvé que les Français savaient prendre leurs responsabilités, agir en conscience, et faire mentir ceux qui jouaient sur l’échec et le chaos.”, a-t-il ainsi déclaré. Au sein de la rédaction d’Objeko, on se réjouit de cette déclaration.

Trop tôt pour se réjouir

Il est cependant trop tôt pour relâcher les efforts. Le porte-parole du Gouvernement a ainsi estimé qu’il était “malheureusement trop tôt pour se réjouir”. “La France a beau se trouver dans une situation enviable par rapport à un certain nombre de ses voisins européens, la situation est fragile et notre surveillance doit être redoublée.”

Le Gouvernement garde espoir grâce à la campagne nationale de vaccination. Mais il compte surtout sur tous les Français pour veiller à ne pas propager davantage le virus. Ainsi, chaque Français doit continuer à porter son masque ! Ils doivent privilégier le télétravail au maximum et bien respecter le couvre-feu entre 18 h et 6h du matin.

 


Alix Brun

Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.