Rachel Legrain-Trapani : l’ex-Miss France de retour dans TPMP ? Sa réponse cash…

Sur C8, la valse des chroniqueurs semble sans fin. Cyril Hanouna propose souvent une place à des personnalités qui ne font pas plus qu'une poignée d'émissions, avant de disparaître. L'ancienne Miss qui tenait une place de choix dans TPMP People sera-t-elle bientôt aux côtés de Valérie Bénaïm ou Gilles Verdez ? Elle donne la réponse.

© ABACA

Rachel Legrain-Trapani séduit les internautes dans TPMP People

En septembre 2018 est lancée sur C8 l’émission TPMP People. Ce n’est pas la première fois qu’une émission à thème est présentée avec Touche pas à mon poste, l’émission mère. On pense notamment à Touche pas à mon sport, l’émission consacrée au sport (et plus particulièrement au foot) animée par Estelle Denis. C’est dans ce programme que les téléspectateurs ont découvert Raymond, qui est désormais une figure emblématique de Touche pas à mon poste

Dans TPMP People, Matthieu Delormeau (à l’animation) et ses chroniqueurs parlent de l’actualité des people. Le concept fonctionne et dure jusqu’en mars 2020, avant de revenir à l’antenne il y a quelques semaines. Mais les fans de la première heure l’ont remarqué, l’équipe a changé. Les anciens chroniqueurs ne sont pas de retour. On comptait parmi eux l’ancienne Miss France Rachel Legrain-Trapani. Compte-t-elle faire son grand retour ?

Un retour n’est pas prévu 

La jeune maman a demandé aux internautes de lui poser des questions. L’un d’eux lui a demandé si elle comptait prochainement revenir dans TPMP People, émission dans laquelle elle était bien installée. Mais sans réponse, sans appel, n’a pas manqué de décevoir ses fans qui ne la voient plus à la télévision : « Ce n’est pas prévu, une nouvelle équipe est à la table de Matthieu Delormeau pour @tpmp_people et je n’ai jamais été testée sur l’émission de Cyril Hanouna… Je garde cependant de bons souvenirs« .

La jeune femme rappelle qu’elle n’a, en effet, jamais été chroniqueuse sur Touche pas à mon poste. A plusieurs reprises elle s’y est rendue comme invitée, mais jamais comme chroniqueuse. La place de miss semble déjà prise puisque c’est Delphine Wespiser qui séduit dans ce rôle, depuis le 3 septembre 2018. Si elle s’absente chaque année pour enregistrer les épisodes de Fort Boyard, elle retrouve toujours sa place. La miss a semble-t-il réussi à convaincre Cyril Hanouna, même si ce dernier a laissé sa chance à une autre miss, April Benayoum.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Valentin Leonard (@valentinleonard)

Une invitée de choix

Cyril Hanouna sait qu’il peut toujours compter sur elle dès qu’il s’agit de traiter de l’actualité de Miss France. Rachel Legrain-Trapani n’a, en effet, pas la langue dans sa poche, bien au contraire. Elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, quitte à taper sur le Comité et sur Sylvie Tellier pour être plus précis. 

Invitée à l’occasion de la sortie d’un livre sur la centenaire de la cérémonie, Rachel Legrain-Trapani avait fait part en direct de sa déception de très peu y figurer, contrairement à d’autres miss bien plus mises en valeur : « J’y suis, mais brièvement, on va dire… Après, en cette journée d’armistice, je ne vais pas déclencher de guerre, mais juste la vérité, rien que la vérité, je le jure. En fait, je n’avais pas lu le bouquin et c’est ma communauté Instagram qui l’a vu et qui m’a dit : ‘C’est quand même dingue, t’es pas dedans.’ J’ai reçu un message, deux messages, trois messages… Je me suis dit : ‘C’est bizarre’. Donc j’ai été jeté un œil sur le bouquin et c’est vrai que j’ai une petite photo avec d’autres Miss régionales donc pas du tout représentative de mon couronnement.« 

« Ça m’a fait un petit pincement au cœur, j’avoue. Pour moi, j’avais l’impression que mon année avait été une année blanche et que je n’avais pas existé alors que pour moi Miss France, ça a bouleversé ma vie et ça fait toujours parti de ma vie parce que je resterais toujours Miss France et je ne renierais jamais ce titre. Aujourd’hui ça m’a apporté énormément de choses, c’est quelque chose qu’on n’oublie pas. » 

Elle ne souhaite pour autant pas choisir un camp entre Sylvie Tellier et Geneviève de Fontenay : « Ce n’est pas un côté Geneviève, un côté Sylvie, je ne pense pas que ce soit ça. En fait, on est dans une tranche entre 2003 et 2010 où on ne lui sert pas beaucoup à Sylvie. Il n’y a pas que moi, il y a d’autres Miss France qui ont été très peu représentées ou pas du tout représentées, et je pense qu’elles ont ressenti la même chose, et pour moi, le livre, ça restera la ‘Bible’ parce que c’est officiel… Donc le fait de ne pas être dedans, on se dit : ‘Bah merde.’«