Rentrée des classes : tout savoir sur les assurances scolaires en 3 questions

Comme à chaque rentrée, une attestation montrant que les parents y ont souscrit est demandé par l'établissement de votre enfant. Mais est-elle obligatoire et indispensable ? Combien coûte-t-elle en moyenne ? Objeko vous donne tous les détails.

©L’étudiant-Rentrée des classes : tout savoir sur les assurances scolaires en 3 questions

C’est la rentrée ! Beaucoup de parents se demandent s’il faut prendre ou non à une assurance scolaire pour leurs bambins. Une attestation indiquant que vous y avez souscrit est souvent demandée, de l’école primaire jusqu’à l’université. Mais est-elle réellement obligatoire ? De quelle manière savoir si on n’en profite pas déjà ? Combien ça coûte en moyenne ?

Avoir une assurance scolaire est-il obligatoire ?

Ce n’est pas obligatoire ! Elle n’est pas nécessaire pour les activités scolaires obligatoires à l’intérieur ou à l’extérieur de l’établissement, comme se rendre à la piscine ou au gymnase. Mais, elle sera nécessaire pour les activités facultatives organisées par l’école : la visite d’un musée, un séjour à l’étranger ou pour les classes découvertes. L’assurance scolaire protège l’enfant des dommages à l’école, au collège ou au lycée.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SANA Assurances (@sana.assurances)

 

De plus, l’assurance scolaire est indispensable pour aller à la cantine ou à l’étude après les cours. À noter que des assurances « multirisques habitation » ont déjà l’option « assurance scolaire » : dans ce cas, pas nécessaire d’un prendre une autre. Il suffit de réclamer une attestation à son assureur.

Que couvre-t-elle ?

D’abord, l’assurance scolaire couvre tous les dommages qui touchent votre enfant par un autre avec la « garantie responsabilité civile ». Ainsi, s’il brise les lunettes, c’est couvert. Puis, « la garantie individuelle accident » couvre les blessures corporelles subis par votre enfant, même s’il se blesse lui-même.

 

Il est possible d’ailleurs que votre « assurance habitation » prenne en charge la « garantie responsabilité civile », soit celle qui peut couvrir les incidents causés par votre enfant mais pas ceux qu’il pourrait avoir. Ainsi, il est conseillé de prendre une assurance scolaire en plus. Depuis des années, de nouveaux risques sont couverts dans les termes des assurances : le harcèlement scolaire mais aussi le harcèlement en ligne, sont maintenant dans les termes des assureurs spécialistes. Cette garantie permet une prise en charge des frais de consultations chez un psychiatre ou un psychologue.

Quel est le prix d’une assurance scolaire ?

Les prix fluctuent entre 8 et 40€ selon les assureurs et ce que comprend l’offre. Certains, pour se démarquer de la concurrence, proposent l’option « remboursement dès le premier euro du cartable en cas de vol », alors que souvent, il y a une franchise de 75 à 100 euros avec l’assurance multirisque habitation.

D’autres compagnies peuvent prendre en charge des dommages sur les instruments de musique, sur une trottinette ou sur le vélo. D’autant plus qu’il est fréquent que les enfants soient confrontés à ce genre de problème. Le racket touche encore de nombreux élèves chaque année. Dans les semaines et mois à venir, Objeko vous parler des sujets d’actualité de la rentrée.