Retraite : Voici pourquoi elle pourrait évoluer en mars, toutes les infos…

En mars, le montant de votre pension de retraite va changer pour plusieurs raisons. Objeko vous explique tout de A à Z.

© DR

Si vous êtes une personne à la retraite, vous savez certainement que votre taux de CSG change chaque année. En effet, il est réévalué et donc il peut baisser ou augmenter. Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, l’ajustement a pris du retard depuis le début d’année et devrait être applicable au mois de mars. Attendez-vous à avoir des changements sur votre pension de retraite.

Retraite: hausse ou diminution en mars ?

Votre pension de retraite peut évoluer ou régresser chaque année. En effet, c’est en raison de la variation de votre taux de CSG. Pour information, il existe 4 taux de CSG: 0%, 3,8%, 6,6% et 8,3%. Cela va dépendre de votre situation personnelle, notamment de votre revenu fiscal de référence (RFR) qui se trouve sur votre avis d’imposition. Si vous voulez savoir votre taux de CSG pour l’année 2022, il faut donc aller voir votre RFR de 2020 qui se trouve sur votre avis d’impôt de 2021.

Les règles de la CSG

Si vos revenus ont eu une hausse ou à l’inverse s’ils ont baissé, vous pouvez vous retrouver en dessous d’un seuil, il est probable que votre tranche de CSG change aussi. Pour exemple, pour avoir un taux réduit de CSG, soit 3,8%, votre RFR doit se trouver entre 11 431 euros et 14 944 euros maximums. À savoir, il existe un système de lissage. Alors, si vous avez un taux de CSG réduit et que vous avez reçu une somme exceptionnelle une fois, un héritage par exemple, votre taux de CSG ne va pas tout de suite être réévalué. En effet, il faut dépasser deux années d’affilée les seuils de revenus.

La retraite complémentaire a du retard !

Par contre, si votre taux doit évoluer en 2022, le changement aurait dû avoir lieu dès le 1er janvier 2022. Pour votre retraite initiale, votre taux de CSG a été modifié et vous avez perçu votre nouvelle pension de retraite le mercredi 9 février. Par contre, concernant votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, la réévaluation n’est pas encore réalisée. En effet, l’organisme a pris du retard et vous allez voir les changements sur votre pension de retraite de mars.

Donc, si votre taux de CSG doit être revu à la hausse, en toute logique, votre somme totale de pension de retraite va baisser. “Cela concerne 1,35 million de prélèvements sur allocations pour un montant total de 29 millions, soit une moyenne de 22 euros de prélèvements supplémentaires” explique l’Agirc-Arrco. Cette baisse risque d’impacter plus que prévu votre pension de mars, car elle va prendre en compte les mois de janvier et de février qui n’ont pas été appliqués. “Donc, sur cette échéance, la moyenne de prélèvement supplémentaire est de 66 euros”, précise l’organisme qui indique également qu’il s’agit de moyennes et que cela va dépendre des situations individuelles de chacun.

Des modifications rétroactives

Dans le cas contraire, si votre taux de CSG a subi une baisse, “vous avez reçu au mois de février un paiement correspondant à la régularisation”, explique l’Agirc-Arrco. Le 1er mars, vous recevrez une pension de retraite en augmentation par rapport à l’année 2021. Selon les chiffres diffusés, la bonne nouvelle, c’est que plus d’un million de pensions de retraite vont avoir une hausse. Au total, cela représente 25 millions d’euros, soit un montant par personne de 24 euros environ.

Si vous vous posez des questions au sujet de votre taux de CSG, vous pouvez vous rendre sur le site web de l’Assurance retraite. En effet, vous y trouverez un simulateur. Ainsi, vous pourrez constater les évolutions de votre pension, que ce soit une baisse ou une hausse. Ce serait pour vous le moyen d’anticiper votre prochain revenu.