Retraite : voici qui peut prétendre à l’allocation de préretraite amiante, tout savoir ici

Un dispositif spécifique permet aux salariés et ex-salariés qui ont été exposés à l’amiante, d’arrêter de travailler...

© Foto: IMAGO / allOver-MEV-Retraite voici qui peut prétendre à l’allocation de préretraite amiante, tout savoir ici

Certains salariés ayant été en contact avec de l’amiante durant leur carrière peuvent bénéficier d’une préretraite. Mais dans quels cas peuvent-ils exactement prétendre à ce dispositif ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

C’est quoi l’amiante ?

Véritable problème de santé publique, l’amiante est un matériau qui a été fortement utilisé dans le passé. Pour information, elle fait partie de la famille de fibres minérales naturellement présentes dans les roches. Malheureusement, c’est l’une des premières causes professionnelles de mortalité. En effet, sous forme de minuscules fibres, l’amiante est rejeté dans l’air et pénètre dans l’organisme pour se loger dans les alvéoles pulmonaires. Et puisqu’elle est indestructible, à terme, elle peut provoquer plusieurs maladies.

Surtout des maladies létales. Comme l’asbestose, le cancer du poumon ou encore le mésothéliome. Il faut également préciser que les effets néfastes de l’amiante et tous ses symptômes sur le corps humain n’apparaissent en général que 15 ans après l’exposition à ce composant. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que de nombreux travailleurs, ont été en contact avec cette substance. Notamment dans le BTP. C’est pourquoi, certaines personnes, peuvent cesser leur activité plus tôt.

Une pré-retraite pour les personnes qui ont été exposés

La préretraite anticipée liée à l’amiante ouvre le droit au bénéfice de l’allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs. Mais attention, elle ne concerne pas tout le monde. En effet, il faut avoir travaillé dans un établissement de fabrication de matériaux contenant de l’amiante, ou un établissement de flocage et de calorifugeage à l’amiante. Un arrêté ministériel a fait une liste exacte des entreprises. Peuvent également bénéficier de cette préretraite, les ouvriers dockers professionnels ou personnels portuaire qui avaient en charge la manutention dans un port.

Si vous êtes éligible à l’Acaata, vous pouvez donc partir en préretraite à partir de 60 ans. Enfin, ce n’est pas tout à fait ça. Aux 60 ans, vous devez déduire le tiers de la durée de travail dans les établissements concernés. Si vous avez travaillé toute votre vie la bas, vous pouvez partir à 50 ans à la retraite. Concernant  le montant de votre allocation, l’Acaata est calculée sur votre salaire de référence qui correspond à la moyenne mensuelle des salaires bruts de votre dernière année d’activité.

A quand les versements de la pré-retraite amiante ?

Le versement de l’allocation amiante s’effectue à compter du 1er jour du mois suivant la date à laquelle vous remplissez les conditions requises. Ou s’il est postérieur, à partir du 1er jour du mois suivant le dépôt de votre demande. Jusqu’à quand ? Et bien, c’est très simple. Jusqu’à ce que vous remplissiez les conditions pour bénéficier d’une pension de retraite à taux plein (âge et nombre de trimestres requis), avec un maximum de 65 ans. Le paiement se fait mensuellement, à terme échu, c’est-à-dire après expiration de la période pour laquelle les droits à pension sont ouverts.