Retraites revalorisées : voici pourquoi les salariés du privé sont désavantagés comparés aux fonctionnaires

Depuis ce 9 septembre, quinze millions de retraités bénéficient, d'une revalorisation de leur pension de 4%...

©stock.adobe-Retraites revalorisées : voici pourquoi les salariés du privé sont désavantagés comparés aux fonctionnaires

Prévue par la loi du 16 août 2022 pour la protection du pouvoir d’achat, la revalorisation des pensions de retraite a été versée depuis ce 9 septembre à plusieurs millions de Français. Mais d’après ce que nous savons, les fonctionnaires sont avantagés par rapport aux salariés du privé. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

Une mesure attendue par les retraités

Le gouvernement l’avait promis et désormais, c’est chose faite. En effet, pour compenser la hausse des prix, la loi du 16 août, prévoit la revalorisation de 4 % des pensions de retraite et d’invalidité de base. Une revalorisation avec effet rétroactif au 1er juillet 2022. Ainsi, depuis ce vendredi 9 septembre, pas moins de 15 millions de retraités français reçoivent de l’argent en plus : »Le montant correspondant à la revalorisation de la pension de retraite du mois de juillet sera également versé en septembre 2022« .

Cette revalorisation s’ajoute à la hausse de 1,1 % survenue en janvier 2022. Mais que représente-t-elle exactement ? Eh bien, c’est très simple. Selon les statistiques de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV), le montant moyen de la retraite de base du régime général est de 755 euros bruts. Ainsi, une augmentation de 4% de cette somme, représente 30 euros environ. C’est pas beaucoup, mais c’est toujours ça de pris.

Qui sont les retraités concernés ?

La hausse de 4 % s’applique aux pensions des retraités du secteur privé, de la Fonction publique, des régimes spéciaux et des indépendants. Selon votre régime de retraite, la date de versement varie de début à fin septembre. Par exemple, les fonctionnaires devront patienter un peu. Concernant les salariés du privé qui émargeraient à l’Agirc-Arrco, c’est probablement à l’automne que sera tranchée la revalorisation de la pension de retraite complémentaire.

Il faut tout de même préciser que la revalorisation ne touchera pas tous les retraités de la même façon. En effet, d’après nos confrères du Figaroles fonctionnaires seront en effet avantagés par rapport aux salariés du privé. Il faut dire que la retraite de base sur laquelle se calcule la revalorisation représente environ 98% de la pension des agents de la Fonction publique. Contre seulement 70% pour un salarié non cadre et 50% pour un salarié cadre. Le gain sera ainsi plus important pour un fonctionnaire que pour un salarié du secteur privé.

Pension de retraite : quid des complémentaires ?

Comme nous vous le disions précédemment, la revalorisation de 4 %, s’applique aux seules pensions des régimes de base. Elle ne concerne pas les régimes de retraite complémentaire, qui sont soit des régimes autonomes, soit des régimes gérés par les partenaires sociaux. Ce que nous savons, c’est que ces derniers, vont se réunir pour fixer une prochaine hausse des retraites complémentaires qui devra être effective au mois de novembre. Evidemment, nous vous tiendrons au courant. Affaire à suivre…