Richard Berry, accusé d’inceste : Coline sa fille giflée lors de son procès en diffamation

Depuis un an et demi, l'affaire Richard Berry defraie la chronique. Or, convoqués par la justice, les différentes parties ont du mal à s'entendre. Qui a le plus blessé, qui a fait quoi ? Et ce n'est pas cette claque qui risque d'apaiser les tensions...

© Jacovides-Moreau/Bestimage

La vie de l’acteur Richard Berry ressemble à un cauchemar éveillé. Depuis que Coline l’a accusé du pire, rien ne l’arrête sauf… !

Énième rebondissement pour Richard Berry !

Au milieu des années 70, la princesse de Richard Berry et Catherine Hiegel voit le jour. Même si ces parents ne restent pas longtemps ensemble, elle a assez de souvenirs pour défrayer la chronique. Dès la fin du mois de janvier 2021, Coline se rend dans le commissariat le plus proche. Son objectif n’est pas de signaler une tentative de vol ou bien une escroquerie. Visiblement, elle a une dent contre son géniteur. Le motif de sa plainte est tel qu’il ressemble à un tsunami qui balaie tout sur son passage. Très vite, le parquet ouvre une enquête préliminaire. Contrairement à d’autres cas, rien ne va se dérouler comme prévu !

Pourquoi ce procès ?

Quelques semaines plus tard, la fille de Richard Berry tente de s’expliquer dans la presse. Le Monde la met suffisamment à l’aise pour qu’elle accepte de raconter en détail son calvaire. Cette douleur qui ne pleure qu’à l’intérieur, elle a essayé de la dissimuler depuis 19… 84 ! Un simple calcul mental nous fait comprendre qu’elle était mineure. Durant les week-ends, elle était sous la responsabilité de son père et de son amoureuse du moment, Jeane Manson. La confession de Coline est telle que l’on saisit que cette dernière était au courant. Pire, elle aurait participé à la scène sans broncher.

Lorsqu’elle entend cette série de révélations, le sang de Jeane Manson ne fait qu’un tour. Pas question de lire ou d’écouter de telles horreurs sans se défendre. Aussi, elle ne tarde pas à porter plainte à son tour. Cette fois, c’est la diffamation qui est au cœur du litige. Chez Objeko, on en perd notre latin tant on ignore qui aura le dernier mot dans cette sombre histoire de famille.

Un témoignage glaçant

Cher lecteur d’Objeko, vous l’avez compris, c’est la première fois qu’il s’exprime publiquement sur  les faits. La stratégie de ses avocats est simple. Tout nier de A à Z. Du côté du juge, la situation est autant périlleuse qu’inédite. Comment statuer sur la diffamation alors que l’enquête sur le passé de Richard Berry est toujours d’actualité ? Ça parait totalement inconcevable ! On est en droit de se poser la question s’il a assez d’éléments en sa possession pour trancher en faveur d’une partie ou de l’autre ? Histoire de se forger un avis, il décide d’appeler à la barre celle à cause de qui tout ceci a commencé !

Coline n’y va pas par quatre chemins. Histoire d’illustrer les v**lences s*x*elles qu’elle aurait subi enfant, elle utilise la même métaphore fracassante. Selon ses propres dires, son père l’aurait incité à diriger un « orchestre » imaginaire. Au cours de ce jeu glaçant, son organe génital masculin était « flûte » ou parfois une « trompette« . Quant aux « baisers sur la bouche avec la langue« , ils font partie de son quotidien de petite fille innocente.

La fille de Richard Berry s’attendait à tout… sauf à ça !

Vient alors le tour de Jeane Manson. Certes, durant l’audition de Coline, on l’a entendu à nombreuses reprises rire aux éclats.  Ne mâchant pas ses mots, elle déclare que tout ceci est une mascarade. Elle trouve qu’il s’agit d’ « un mensonge tellement ignoble [et] laid. » Très vite, elle rentre dans les détails et met son ex belle-fille face à ses contradictions. Elle n’en démord pas, elle ne l’a jamais vue sans vêtements. Donc, elle « ne [lui a] jamais touché les s*ins. (…) » Coline est en train de bouillir sur place. La goutte d’eau déborde lorsqu’elle entend cette rumeur qui circule sur elle depuis sa plus tendre enfance. « Depuis qu’elle a dix ans, tout le monde l’appelle la mytho« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Pascale Louange (@pascalelouange)

Ne tenant plus sa chaise, la nouvelle chérie de Richard Berry et la mère de leur petite fille Mila finit par craquer. Après avoir traversé la salle d’audience, elle se rue sur Coline. Cette taloche, personne ne l’oubliera tant elle fige l’assistance. Décidément, cette histoire possède de nombreux rebondissements. Quel sera le prochain ? Suite dans un autre numéro d’Objeko !