Salma Hayek raconte son gros clash avec Quentin Tarantino sur un tournage ! “Je l’aurais scalpé avec ma lime à ongles” !

L’actrice Salma Hayek se rappelle une remarque, vraiment désagréable, du réalisateur Quentin Tarantino. Suite à ces propos, elle était folle de rage. Objeko vous donne tous les détails de ce terrible contentieux entre les deux artistes.

Salma Hayek raconte son gros clash avec Quentin Tarantino sur un tournage !
© CINDY ORD / GETTY IMAGES

En ce moment l’actrice Salma Hayek est en pleine période promotionnelle. Elle fait la tournée des médias pour mettre en lumière un film de science-fiction qui s’appelle Bliss. L’œuvre est diffusée sur la plateforme vidéo Amazon Prime. Elle figure au casting aux côtés d’Owen Wilson. A cette occasion, elle accorde de nombreuses interviews.

Salma Hayek, en pleine tournée promotionnelle

Elle est interrogée sur le film mais aussi sur de nombreux autres sujets. Dans les contrats, la période promotionnelle fait partie du contrat et les actrices américaines sont très professionnelles. Les journalistes en profitent pour revenir sur sa carrière et sa relation avec des acteurs et des réalisateurs avec lesquels elle a déjà eu l’occasion de travailler. Il faut dire que malgré son jeune âge, elle a déjà une grande expérience.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Salma Hayek Pinault (@salmahayek)

 

A 54 ans, la comédienne a connu une ascension brillante à Hollywood, le temple du cinéma aux États-Unis. C’est là-bas que les grosses productions sont tournées. Les films sont ensuite exportés dans le monde entier. Salma Hayek a aussi l’occasion d’évoquer sa vie privée et sa vie sentimentale. Il faut préciser qu’elle partage la vie d’un milliardaire français qui s’appelle François-Henri Pinault, rien de moins que le PDG du fameux groupe de luxe Kering.

Nommée aux Oscars

La comédienne a été nommée aux Oscars pour le film dédié à la peintre Frida Kahlo, une artiste féministe brillante. La jeune femme n’a pas seulement un corps de rêve. C’est aussi une femme a la tête bien pleine. Elle s’intéresse à l’art. Mais il semblerait que certains réalisateurs n’est pas bien saisi cela.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Salma Hayek Pinault (@salmahayek)

 

Questionnée par des journalistes du magazine Public, l’actrice parle de ce qui la chaque quelquefois quand elle lit les critiques sur les films dans lesquels elle joue. « Ça ne me gêne pas quand pas on parle de mon côté pulpeux, mais je ne veux pas être résumée à ce corps », souligne-t-elle.

Un exemple précis lui revient alors en tête. « Par exemple, une scène du film ‘une nuit en enfer’, film réalisé par Quentin Tarantino, lorsqu’il est sorti, certains ont indiqué que je bougeais au niveau de mon postérieur, sans plus. Pour ces cinq minutes de danse, j’avais en fait travaillé durant des semaines », indique-t-elle.

Un gros clash avec Quentin Tarantino

Mais ces aprioris sur sa silhouette ne s’arrêtent pas aux avis externes, l’actrice souligne que le réalisateur a aussi fait des petites remarques déplaisantes : « Quand je disais à Quentin que je devais approfondir mon personnage, lui-même me répondait : Mais tu ne joues qu’une fille qui se déshabille ! » Mais Salma Hayek est pugnace, quitte à faire mal : « Je l’aurais scalpé avec ma lime à ongles ! », a-t-elle balancé.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Salma Hayek Pinault (@salmahayek)

 

Salma Hayek est souvent en déplacement et en tournage aux quatre coins du globe. Elle a réussi à trouver un compagnon pour lui tenir compagnie quand son mari n’est pas là. « J’ai eu l’idée de génie de prendre un animal de compagnie en lui faisant croire que c’était un cadeau que je lui faisais ! Et cet animal, c’est un hibou. Je l’ai appelé… Kering, en hommage à la compagnie dont le logo représente justement un hibou », s’est amusée l’actrice qui est aussi une productrice réputée. Récemment, elle a produit la série Monarca qui a été diffusée sur Netflix, la célèbre plateforme américaine.

Salma Hayek évoque les frasques de son animal de compagnie. « Il vole jusque dans ma chambre lorsque mon chéri n’est pas là. Je joue au Sudoku en sa présence et lorsque je regarde la télévision, il vient quelquefois se poser sur ma tête. Il est féru de nouvelles technologies, il passe son temps sur mon iPad », indique l’actrice.

Une carrière exceptionnelle

Née en 1966 au Mexique, Hayek connaît une jeunesse agitée. Elle est envoyée chez sa tante au Texas, puis elle revient à Mexico à 17 ans pour faire des études dans les relations internationales.

Attirée par le cinéma, elle fait différentes apparitions dans des telenovelas au Mexique. Son charmant visage est repéré par le metteur en scène Robert Rodriguez qui la prend pour son film Desperado. Sa carrière décolle. À la tête d’une maison de production, elle a par exemple participé à la création de la fameuse série Ugly Betty.

 


Pierre Lefort

Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.