« Sans Laeticia, Johnny serait… » : les révélations de ce proche qui vont en surprendre plus d’un

Laeticia Hallyday a toujours été très dévouée envers son rockeur. Découvrez les propos touchants du photographe du couple au sujet de la jolie blonde.

© Crédit : BERTRAND GUAY / AFP-« Sans Laeticia, Johnny serait… » : les révélations de ce proche qui vont en surprendre plus d’un

Même si Johnny Hallyday a rejoint les étoiles en 2017, il reste gravé à jamais dans le cœur des Français et de ses proches. Ainsi, pendant les interviews, ses amis reviennent forcément sur la vie du rockeur. Par exemple, Daniel Angeli a accordé récemment une interview aux journalistes du magazine Gala. Celui-ci a fait quelques confidences au sujet du taulier et de Laeticia Hallyday. Pour le photographe, elle était son pilier.

Laeticia Hallyday : les tendres confidences de leur photographe…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Daniel Angeli était un photographe et un paparazzi qui a eu un parcours différent de ses confrères. En effet, pendant sa carrière, le « roi des paparazzis », car c’est ainsi qu’on le surnommait, a tissé des liens forts avec plusieurs célébrités. Grâce à son appareil photo, il est devenu l’ami des stars. C’est comme ça qu’il a rencontré son « meilleur ami », Yves Rénier. Et il a aussi tissé des liens très forts avec Johnny et Laeticia Hallyday. L’idole des jeunes deviendra son sujet favori et il va lui consacrer 15 ans de sa vie.

En effet, 15 ans où le photographe a suivi et immortalisé le quotidien de Johnny et Laeticia Hallyday. Celui-ci a publié un livre qu’il a réalisé avec Bernard Pascuito où il partageait ces clichés. Il est intitulé « Johnny » et est paru aux éditions Gründ en 2017, l’année de son décès.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Des débuts qui s’annoncent mal !

Daniel Angeli a récemment accordé un entretien avec les journalistes de Gala. Ce dernier est revenu sur sa rencontre avec Laeticia Hallyday, mais surtout le rocker. « C’était à Gstaad, où il était en vacances avec Laura et Læticia », commence-t-il avant d’ajouter : « Je l’ai vu à une terrasse, alors je suis allé le voir et je lui ai demandé : ‘Est-ce qu’on peut avoir un rendez-vous avec toi ?’ Il me dit : ‘Non’. Je lui dis : ‘Pourquoi, Johnny ?’ Il me dit : ‘Tu m’as fait perdre 5.000 places à Bercy’. » Ça débute mal ! Pourtant, c’est le début d’une belle collaboration. Le photographe explique la raison de son refus.

« Il parlait d’une photo que j’avais fait l’année d’avant où il sortait du Papagayo, une boîte de nuit, porté par des gardes du corps. Les deux femmes ont parlé pendant ce temps-là. Le lendemain, j’ai reçu un coup de téléphone qui m’était destiné. C’était Johnny Hallyday, il m’a dit : ‘Ce matin, je vais faire du ski, je veux que tu viennes avec moi’. C’est ce premier rendez-vous qui m’a vraiment attaché à lui. Il m’a ensuite proposé de le rejoindre à New York. Ça a duré vingt ans. Mais à vrai dire, je n’aurais jamais pensé avoir cette chance-là, parce que ça a été une vraie chance pour moi. »

Laeticia Hallyday, une épouse aimante…

Pendant l’interview, le photographe s’est exprimé sur Laeticia Hallyday. Pour lui, elle était son ange gardien. Si elle n’avait pas été là, le rockeur serait mort beaucoup plus tôt. « Læticia a évité qu’il ne fume trop, elle a bloqué l’accès à toutes les bouteilles d’alc**l, etc. Sans elle, je pense qu’il serait parti au moins deux ans plus tôt… Vous savez, je suis allé lui rendre visite à l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles et je peux vous dire que là-bas, il a vraiment failli mourir. »