Serge Gainsbourg : Lio l’accuse du pire, sa révélation fracassante, les faits sont graves…

Parti en direction des étoiles il y a trois décennies, Serge Gainsbourg demeure un monument dans le monde de la chanson française. Cependant, lorsque Lio écorne la légende, c’est la polémique sur la Toile. Qu’a-t-elle dit pour en arriver à ce point de non-retour ? Objeko fait le point sur ce scandale !

Serge Gainsbourg : Lio l’accuse du pire, sa révélation fracassante, les faits sont graves...
© 2018 La Prod / Off Production / Universal Music France - Zabulon Laurent/ABACA

Serge Gainsbourg captivait les femmes. Hélas, trente ans après sa mort, Lio déterre un vieux secret et brise le cœur des fans !

La réputation de Serge Gainsbourg en jeu !

L’attitude et les propos de Serge Gainsbourg pourraient choquer aujourd’hui. En effet, sa cigarette, son amour pour les boissons pour adultes, font partie des artifices qui allaient avec le personnage. Pour autant, quand on regarde la richesse de ses textes, on se rend compte que c’est un poète hypersensible. Rien que ça ! Et ce n’est pas sa fille Charlotte qui pourra dire le contraire. Pendant toute son enfance et adolescence, elle a passé son temps à veiller sur lui et ses démons. Malgré tout, il manque terriblement à la chanson. André Manoukian a même sorti un album de reprises, uniquement avec des voix de femmes. Lui les a tant aimées, a-t-il été parfois trop loin dans son comportement ? Lio en est convaincue. Ce n’était pas (toujours) un gentleman. Pour attester ses propos, elle utilise un exemple fracassant. Qui, que, quoi, dont, où … Objeko vous dit tout !

Les fans de Serge Gainsbourg en choc !

Depuis ses débuts, Lio a dû apprendre à se protéger si elle veut durer dans ce métier. En effet, remarquée à l’âge de 16 ans avec un texte pour le moins étrange, elle continue tant bien que mal sa route. Pas simple d’avoir connu la gloire dans la décennie 80, puis de se sentir mise de côté par les nouvelles générations. De plus, dans sa vie privée, ce n’était pas rose tous les jours. Son ancien compagnon s’est mal comporté et elle passera des années avant de s’en relever moralement. Une chose est sûre. Elle a une dent contre Serge Gainsbourg. Et elle ne va pas se gêner pour dire le fond de sa pensée à nos confrères d’Arte Radio !

Si vous avez l’âme d’un mélomane, vous devez forcément vous souvenir des débuts de France Gall. Certes, au milieu des années 60, elle remporte le grand concours de l’Eurovision avec Poupée de cire, poupée de son. Écrite par Serge Gainsbourg, le refrain de ce tube est une référence. Et pour cause, il hante encore nos mémoires. D’ailleurs, saviez-vous qu’elle représentait alors le Luxembourg et pas l’Hexagone ? Quel dommage ! Pour autant, les Français vont l’adopter et la considérer comme une petite sœur. Lumineuse, elle va rapidement devenir une vedette. Contre toute attente, deux ans plus tard, la complicité entre le poète et sa muse vole en éclats. Le texte écrit par le papa de Charlotte est tout simplement … étrange ! Si on lit entre les lignes, on réalise que l’auteur a voulu faire passer un message aguichant à la gent masculine.

Et la principale concernée, qu’en pensait-elle ?


En revisionnant la vidéo ci-dessus, Objeko réalise bien qu’un tel texte ne pourrait pas passer aujourd’hui. Il serait directement censuré par les associations féministes ou bien disséqué sur la Toile. Lorsqu’elle en parle, Lio a des frissons. Elle ne comprend pas comment Serge Gainsbourg a pu abuser de la confiance de la toute jeune France Gall. C’est pourquoi, elle décide de l’associer à une affaire qui n’a laissé personne indifférent. En faisant directement référence au cas Weinstein, elle jette un pavé dans la mare. D’ailleurs, France Gall n’est plus là pour appuyer ses propos. De cette histoire, elle n’en a jamais vraiment parlé à la presse… sauf une fois.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie Claire France (@marieclairefr)

En 2015, dans les colonnes du journal Le Point, la veuve de Michel Berger déclarait qu’elle n’a pas tout de suite pris conscience du double sens de la chanson. Cependant, quand on lui a expliqué ou qu’elle a connu les choses de la vie, c’est un tsunami qui balaie tout sur son passage.  » C’était horrible, horrible ! Ça a changé mon rapport aux garçons. Ça m’a humiliée, en fait. » Heureusement pour elle, elle a pu oublier cette affreuse histoire dans les bras de Michel Berger. Le compositeur lui a écrit des merveilles. Plusieurs décennies après leur sortie dans les bacs, elles demeurent des classiques intemporelles pour des millions de personnes. De fait, elles sont des hymnes à la joie ou à l’amour ! Ouf, l’honneur est sauf !

Merci à nos confrères d’Arte Radio et de Le Point !

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.