Serge Gainsbourg : une de ses ex-maîtresses balance du lourd sur le chanteur

Des années après sa mort, la réputation de Serge Gainsbourg est toujours entourée d’un parfum de scandale. Cela semble indissociable du chanteur, connu pour ses tubes mythiques comme pour ses relations avec les femmes. Des relations souvent toxiques qui ont marqué l’histoire de la chanson française, comme celle, pourtant courte, qu’il a partagé avec Brigitte Bardot. Mais une certaine Marie a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice en revenant sur les trois ans qu’elle a passés avec l’artiste.

Serge Gainsbourg : cette femme qui l'a connu intimement le décrit comme un homme "minable et ridicule" !
© JLPPA / Bestimage

Les nombreuses idylles de Serge Gainsbourg 

Brigitte Bardot, Jane Birkin, Bambou… Serge Gainsbourg a partagé la vie (plus ou moins longtemps) de certaines grandes stars sans se cacher. Mais ce serait mal connaître le chanteur que de penser qu’il n’a pas eu d’autres relations officieuses, avec des femmes qui n’ont rien à voir avec le milieu artistique. On parle d’une époque où les relations entre fans et chanteurs étaient monnaie courante, pour une nuit, parfois plus, mais rarement pour la vie. Durant les dernières années de sa vie, c’est avec une certaine Marie que Serge Gainsbourg passait ses nuits. Et celle qui est aujourd’hui professeur de français et qui ne donne pas son nom de famille pour préserver son anonymat sort du silence. Dans un livre, intitulé Il était une oie, elle revient sur sa relation avec le chanteur de L’homme à la tête de chou. 

A l’origine, Marie était une simple fan, comme des centaines de milliers d’autres femmes en France. Elle écrivait alors des lettres à Serge Gainsbourg. Mais il devait y avoir quelque chose de différent chez elle. Elle s’est en effet extirpée de la foule pour devenir la maîtresse du chanteur. Et pendant trois ans, elle aura le plaisir de partager sa vie. « La première fois qu’il m’a invitée à dîner, j’étais sur un petit nuage« , confie-t-elle à Nice Matin.

Serge Gainsbourg, un homme incapable d’être heureux ? 

Mais de ce petit nuage naissent des éclairs avec le temps. Et la relation toute belle qu’elle avait avec le chanteur se transforme peu à peu, notamment à cause de l’alcoolisme de Gainsbourg : « Mais je me suis vite rendu compte que Gainsbourg était devenu Gainsbarre. Il picolait dès le matin (…) il fumait constamment aussi« . Une nouvelle qui ne surprendra pas les fans de l’artiste, indissociable de la cigarette et connu pour être très porté sur la boisson. Mais Marie a une explication à tout cela. Pour elle, ce comportement auto destructeur trouve son origine dans la rupture entre Serge Gainsbourg et Jane Birkin. Selon l’ancienne maîtresse du chanteur, ce dernier est devenu « incapable d’aimer vraiment » depuis qu’il a perdu la comédienne. 

De ce fait, Marie considère qu’elle a vécu, pendant trois ans, une vraie passion destructive. Elle arrête finalement de voir le chanteur en rencontrant un autre homme, qui l’éloigne de lui. Elle se rappelle des émotions qu’elle ressentait lorsqu’elle le voyait : « De la compassion aussi, et parfois de la pitié, car il pouvait être minable et ridicule« . Et si Marie n’était plus proche de lui avant son décès, elle en est certaine : Serge Gainsbourg est mort malheureux. 

Serge Gainsbourg sexiste ? Clara Luciani donne son avis 

Le comportement de Serge Gainsbourg sur les plateaux télé a toujours été à l’origine de plusieurs débats. Ses fans l’excusent en disant que cela fait partie de son personnage. Mais pour une partie de la population, l’artiste se comportait très mal. Et bien qu’elle soit une très grande fan de Serge Gainsbourg, Clara Luciani n’hésite pas à critiquer son comportement : « Par moment j’ai envie de le baffer vraiment ! Je parle du Gainsbarre qui insultait Catherine Ringer dans une interview en 1986. En 2021, il aurait passé un sale moment« .

Cela n’empêche qu’elle est très inspirée par le chanteur : « Serge Gainsbourg est un personnage essentiel dans ma vie d’artiste, je suis tellement reconnaissante de son rapport à la musique ». Peut-être pense-t-elle consciemment ou inconsciemment à lui quand elle crée ses albums. Elle peut, comme tous les autres, puiser dans ces derniers mois pour trouver l’inspiration, elle qui, comme tous les français, a dû affronter des confinements : « J’ai ressenti un immense vide comme beaucoup d’artistes, et de chanteurs en particulier, car nous souffrons encore plus de problèmes d’amour propre. La scène m’a permis de guérir mon manque de confiance, en absorbant l’amour du public ».


Pierre Lacoste

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.