Si vous voyez des vagues carrées se former, alors sortez vite de l’océan et éloignez-vous

Savez-vous ce que signifient des vagues carrées dans l'océan ? C'est très dangereux, vous ne devez surtout pas vous baigner !

©capture facebook

Avec l’arrivée des congés d’été, la plupart des personnes n’ont plus qu’une seule envie : se reposer près de l’océan. Dans cet article, on va vous partager un phénomène naturel qui se produit dans la mer à certains endroits bien particuliers. Est-ce que vous avez déjà remarqué des vagues carrées ? Découvrez ce que cela signifie et ce que vous devez faire si vous les voyez.

Que signifient des vagues carrées dans l’océan ?

En réalité, les vagues carrées ne se produisent pas n’importe où dans l’océan. En effet, il s’agit d’un phénomène naturel qu’on nomme aussi une « mer croisée ». Une chose est sûre, c’est beau et fascinant à observer. Mais, attention, en vérité, cela ne présage rien de bon et c’est même dangereux pour votre sécurité. En effet, c’est le cas pour les nageurs, mais aussi les bateaux et les surfeurs.

Il faut se méfier de l’océan

Ces vagues de forme carrée dans l’océan se produisent quand les vagues rentrent en collision à plusieurs niveaux. L’image que nous vous avons partagée en couverture de cet article a été prise à l’île de Ré. Comme vous le savez certainement, c’est une île qui se trouve sur la côte ouest de l’hexagone. Dans ce coin d’océan, les « mers croisées » sont courantes. En effet, les vagues se croisent, se cognent et le vent a aussi un rôle à jouer dans cette réaction de la mer.

Un spectacle naturel et étonnant

Quand ce phénomène dans l’océan se produit, la plupart des personnes vont être curieuses, vouloir se rapprocher et éventuellement se baigner. Mais, ce n’est pas du tout à la réaction à avoir. En effet, pour rester en sécurité, il vaut mieux rester sur la plage. En réalité, ces vagues carrées offrent une vue incroyable, mais elles cachent aussi des courants très puissants qui peuvent envoyer dans les airs n’importe quoi et même un navire… Alors, un nageur, vous imaginez… Les spécialistes préconisent de ne pas s’aventurer. Ces derniers pensent même que certains naufrages ont été causés par ce phénomène dans l’océan.

L’océan : une force envoutante !

Les bateaux sont souvent frappés par des vagues de plein fouet. Le problème des vagues carrées, c’est que le navire prend les vagues de tous les côtés. Par conséquent, c’est très dangereux. La bonne attitude est de sortir de l’eau, d’avertir les personnes qui n’auraient pas vu le phénomène ou qui ne savent tout simplement pas.

Océan, piscine : les gestes qui sauvent en cas de noyade

Dans l’océan ou dans une piscine, la noyade reste malheureusement la première cause de mortalité par accident chez les enfants. Ainsi, tous les ans, au moment des vacances, il y a des campagnes de sensibilisations. On vous partage certaines réactions à avoir quand le pire se produit.

Que faire si l’enfant est inconscient, mais respire encore ?

Il faut dégager ses voies aériennes et le mettre en position latérale de sécurité en attendant les secours. Pour mettre la personne dans cette personne dans cette position, vous devez relever le bras du côté où vous vous trouvez à 90 degrés. Ensuite, prenez la paume de son autre main, levez le genou toujours sur le même côté et faites-la basculer sur le côté.

Si l’enfant ne respire pas, comment l’aider ?

En attendant les secours, chaque seconde compte. En effet, la situation est très grave s’il n’y a plus de respiration. Ainsi, vous devez tenter de faire des manœuvres pour ventiler la personne. La première des choses à faire est d’effectuer 5 insufflations pour apporter de l’oxygène dans les poumons. Ensuite, vous devez passer au massage cardiaque avec des compressions sur le thorax et le bouche-à-bouche.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sicilia_bella (@siciliaa_bella)

Le massage cardiaque

Vous devez être bien placé au-dessus de la personne ou de l’enfant, à la verticale de sa poitrine. Rassemblez les deux talons de vos deux mains sur le milieu du sternum. C’est la partie centrale du thorax. Avec les bras tendus, appuyez et comprimez verticalement le sternum en enfonçant vraiment de 3 à 4 cm (1 à 2 cm pour un bébé). Cela parait beaucoup, mais c’est ainsi qu’il faut le faire. Après chaque compression, vous devez laisser la poitrine reprendre sa position normale. Le rythme à suivre est le suivant : 15 compressions thoraciques et 2 insufflations (bouche-à-bouche).

Le bouche-à-bouche

Le but est de donner de l’air jusqu’aux poumons de la victime. Pour cela, vous devez basculer la tête vers l’arrière et soulever son menton. Pincez ses narines avec une main. Avec l’autre, maintenez son menton pour que la bouche s’ouvre et que la langue ne bloque pas le passage de l’air. Inspirez, placez entièrement votre bouche sur celle de la victime. Insufflez l’air et observez si la poitrine se soulève. Chaque insufflation devrait durer à peu près 1 seconde. Recommencez jusqu’à l’arrivée des secours.