Sophie Davant brise le silence, elle balance du lourd sur les acheteurs d’Affaire Conclue “ivres de popularité”

L’animatrice d’Affaire Conclue, Sophie Davant, révèle l’attitude de certains acheteurs qui parfois prennent la grosse tête…

Sophie Davant brise le silence, elle balance du lourd sur les acheteurs d'Affaire Conclue "ivres de popularité"
© Bestimage / Guillaume Gaffiot

Le 23 mars prochain, Affaire conclue proposera une nouvelle fois à ses fans une émission extraordinaire. Depuis le château de Pierrefonds dans l’Oise, une grande fête semble ainsi prévue. Dans l’optique de cet événement, Sophie Davant accordait donc une interview, il y a quelques jours au magazine Télé Star. C’était donc l’occasion pour la célèbre animatrice de revenir sur le succès de son émission, mais également sur l’attitude de certains acheteurs. Comme elle l’expliquait déjà la dernière,  » On ne peut pas faire n’importe quoi publiquement « . Objeko revient pour vous sur les déclarations plutôt fracassantes de la présentatrice de France 2.

Sophie Davant : elle met en garde les acheteurs qui seraient  » ivres de leur nouvelle popularité « 

Un carton presque inespéré

Lorsque Sophie Davant et France Télévisions créent l’émission Affaire conclue, ils espèrent bien sûr pouvoir compter sur un grand nombre de téléspectateurs. Mais visiblement, tous leurs espoirs ont été dépassés au fil des années. Lorsque l’animatrice reprend ce créneau horaire, seul 350 000 personnes sont présents devant leur écran à cette heure précise. Mais aujourd’hui, ils sont plus de 2 000 000 ! Tous peuvent donc se réjouir de cet immense succès et de ses audiences au top. D’ailleurs, Affaire conclue s’apprête à vivre un nouveau grand événement.

En effet, une grande journée dédiée aux objets aura lieu dans le château de Pierrefonds dans l’Oise. Pour l’occasion, les acheteurs et les vendeurs seront costumés sur le thème du 19e siècle. Comme l’année dernière déjà, le public devrait être très nombreux sur place. Dans cette optique, Sophie Davant accepte donc quelques rendez-vous avec les journalistes pour évoquer cette journée particulière, mais également la belle réussite d’Affaire conclue. Une occasion également pour elle de parler du comportement de certains acheteurs. Objeko vous explique tout.

La notoriété du jour au lendemain

Sophie Davant sait parfaitement ce qu’est la notoriété depuis plusieurs décennies. En effet, la journaliste officie à la télévision depuis très longtemps. Dès lors, elle connaît l’importance de ne jamais prendre la grosse tête et de rester les pieds sur terre. Pourtant, certains des acheteurs d’Affaire conclue semblent bien avoir été dépassés par les événements. Ainsi, elle répond aux questions de journaliste sur leur manière de se comporter.  » Certains aiment juste l’émission en restant des marchands, d’autres sont ivres de leur nouvelle popularité. Le problème, c’est de se croire indispensable alors qu’en fait personne ne l’est, moi la première. Si on n’est pas convaincu, on se perd « .

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Sophie Davant (@sophie_davant)

Dès lors, une question se pose. Qui vise précisément Sophie Davant par cette déclaration ? Spontanément, certains penseront peut-être à Pierre-Jean Chalençon qui d’ailleurs aujourd’hui ne fait plus partie du casting. En effet, son comportement n’aurait pas été apprécié ni par France Télévisions ni par certains téléspectateurs. Pour plusieurs observateurs, il aurait véritablement dépassé les bornes. Objeko vous rafraîchit donc la mémoire sur cette histoire qui a longtemps fait la une des medias.

Une éviction qui pose encore des questions

Lorsque le spécialiste de Napoléon était encore sur le plateau, Sophie Davant et Pierre-Jean Chalençon semblait pourtant très proche. Mais certaines sorties médiatiques du sosie de Michel Polnareff n’auraient visiblement pas plu dans les hautes sphères de France Télévisions. Premièrement, il y a eu cette photo prise à l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen. Ensuite, Pierre-Jean Chalençon aurait tenu des propos pour le moins désagréables envers la célèbre artiste Line Renaud. Des raisons qui auraient ainsi incité France Télévisions à l’évincer définitivement du programme. Alors lorsqu’on demande à Sophie Davant si certains ont véritablement péter un plomb grâce alors nouvelle notoriété, elle semble en tout cas le confirmer. Bien sûr, l’animatrice ne cite pas son ancien proche nommément. Mais la relation semble facile à établir. Quant aux autres acheteurs d’Affaire conclue, la présentatrice ne semble viser personne en particulier.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Affaire Conclue (@affaireconclue)

Mais Sophie Davant reconnaît néanmoins qu’ils ne sont pas toujours  » faciles à gérer « .  Avant de poursuivre,  » Il y a parfois des susceptibilités, des animosités et des clans. (…). Il peut y avoir des excès. Je joue alors un rôle de grande sœur en les calmants et en expliquant qu’on ne peut pas faire n’importe quoi publiquement « . En tout cas, Sophie Davant semble avoir un avis très tranché sur la question. Elle paraît donc mettre en garde ceux dont la popularité leur ferait oublier que sans l’adhésion du public, tout peut se révéler très vite compliqué. Une amère expérience à laquelle Pierre-Jean Chalençon a d’ailleurs gouté.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.