Sophie Davant, soulagée du départ de ses enfants ? Valentine sa fille balance tout, révélations

Sophie Davant était heureuse du départ de ses enfants ? Selon ses propos, elle était soulagée, mais selon sa fille, ce n'était pas si facile ! La vérité se cache certainement entre les deux !

© Bestimage

Sophie Davant a deux grands enfants qui ont aujourd’hui 28 et 26 ans. Et comme toutes les mamans, elle a dû les laisser quitter le foyer familial et vivre leur vie. Ces départs remontent déjà à quelques années et se sont faits tous les deux dans la foulée. L’animatrice de France 2 avait confié être « soulagée« . Cependant, ce n’est pas la version de sa fille Valentine. En effet, elle vient d’expliquer tout à fait le contraire. On vous partage ses propos !

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Sophie Davant était heureuse de voir partir ses enfants

Sophie Davant est devenue maman à deux reprises et en plus, elle a eu le choix du Roi. En effet, elle a mis au monde un fils qui se prénomme Nicolas et une fille qui s’appelle Valentine. Ils sont le fruit de son histoire d’amour avec Pierre Sled. Aujourd’hui, le couple est séparé, mais ils sont restés très proches. La jolie blonde en a bien profité et elle a adoré les voir grandir, mais aussi partir ! En effet, en 2020, Sophie Davant admettait sur le plateau de Quotidien qu’elle était soulagée que ses enfants quittent la maison. « Moi, c’est l’extase en ce moment, parce que ça y est, ils sont partis tous les deux. Je les adore, j’adore être avec eux, on a un très bon rapport, mais je trouve que la cohabitation avec des adultes devient compliquée. Honnêtement, j’habitais plus chez eux qu’ils n’habitaient chez moi. Donc, à un moment, ça va bien !« , expliquait-elle sans tabou à l’animateur de l’émission, Yann Barthès.

De plus, elle devait aussi avoir un sentiment d’accomplissement. En effet, on donne tout pour ses enfants, on les élève, on les fait progresser et le jour où ils partent, on a réussi notre mission ?

Sophie Davant en pleurs en observant ses oiseaux quitter le nid familial

Mais, sa fille Valentine a une autre version de l’histoire. Apparemment, ce n’était pas si simple que ça pour sa maman. Même si on sait que tôt ou tard, les enfants vont prendre leur indépendance, quand on arrive au jour J, les émotions sont plus fortes. Ainsi, Sophie Davant a versé sa petite larme… « Peut-être qu’elle a été soulagée, mais en attendant, quand j’ai quitté l’appartement, elle a pleuré !« , a dévoilé la jeune journaliste culinaire pendant un entretien avec nos confrères de chez Gala. Donc, Sophie Davant n’a pas un cœur de pierre comme elle l’a laissé supposer !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sophie Davant (@sophie_davant)

Valentine Sled a aussi souligné que déménager dans son propre logement était une évidence à cette époque, autant pour elle que pour sa mère. En effet, les choses se sont faites naturellement. « Elle ne m’a pas mise dehors, c’est une décision qu’on a prise en même temps. À ce moment-là, j’avais 23-24 ans, il était temps pour moi de partir et, pour elle, de déménager et d’avoir son appartement toute seule« , a-t-elle raconté. Donc, c’était une bonne nouvelle pour les deux femmes, mais Sophie Davant avait quand même une demande particulière… Vivre seul sans ses enfants, c’est bien, mais vivre près d’eux, c’est bien aussi ! « Quand je suis partie, elle m’a suppliée de ne pas partir trop loin d’elle !« , a avoué la fille de l’animatrice d’Affaire conclue.

Mère et fille restent très proches malgré la distance !

Comme le dit l’expression : « loin des yeux, près du cœur » ! En effet, les deux femmes ne vivent plus ensemble, mais un lien fort les unit et elle ne compte pas le laisser filer malgré la distance. D’ailleurs, Sophie Davant s’affiche de temps en temps avec Valentine, que ce soit sur les réseaux sociaux ou à la télévision. Par exemple, récemment, mère et fille ont posé ensemble pour la couverture du magazine « S » de l’animatrice de France 2On leur souhaite de conserver cette belle complicité. D’ailleurs, peut-être même que le départ de la maison familiale a permis que les relations entre les deux soient encore meilleures !