Star Academy: Victime d’une fausse couche, une participante se confie totalement sur l’après

La jeune femme ne parvient pas à se remettre de ce traumatisme et fait de lourdes confidences...

© TF1
Il y a quelques semaines maintenant, l’une des candidates de la « Star Academy« , a subi une fausse couche. Un événement dont la jeune femme a encore dû mal à se remettre. Sur Instagram, elle explique que l’après est très difficile à gérer physiquement et émotionnellement. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko va vous retranscrire les mots de Jill Vandermeulen. Vous êtes prêts à tout savoir ? Eh bien, c’est parti.

Une émission spéciale pour les 20 ans de la Star Academy

Depuis le 30 octobre dernier, les fans de la Star Academy, peuvent revoir les candidats qui ont fait la renommée du programme. En effet, les candidats emblématiques se sont réunis pour (re)découvrir les images cultes des primes, des cours au château, où ils ont vécu pendant plus de trois mois, mais aussi pour revivre des séquences cultes avec leurs professeurs. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont tous fait du chemin depuis. Si certains ont fait carrière dans le monde de la musique, comme Jenifer ou encore Nolwenn Leroy, d’autres ont fait carrément autre chose.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Silent Jill (@silentjill)

C’est notamment le cas de Jill Vandermeulen. L’ancienne candidate de la cinquième saison de la Star Academy, est notamment devenue YouTubeuse ou plus exactement influenceuse. Après avoir présenté OFNI sur W9 avec Bertrand Chameroy, elle a décidé de lancer sa chaîne « Silent Jill« . Dans ses vidéos, l’ex candidate, aujourd’hui âgée de 33ans, aborde de nombreux sujets. Même les plus personnels. Et on peut le dire, il y a quelques semaines, la jeune femme, a connu l’une des épreuves les plus douloureuses de la vie.

La difficulté d’une fausse couche

Fin juillet, Jill Vandermeulen a avoué à ses abonnés qu’elle avait fait une fausse couche. Si cette épreuve est déjà traumatisante, l’après est tout aussi difficile. Ainsi, ce mercredi 10 novembre, la jeune femme souligne qu’elle a dû mal à faire face. En effet, pour elle, l’après, est notamment synonyme de stress intense et d’angoisses, notamment à cause des remarques qu’elle doit subir depuis trois mois. Il faut dire que dès qu’elle rencontre quelqu’un, on lui fait toujours remarqué qu’elle avait l’air fatiguée et amaigrie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Silent Jill (@silentjill)

Ainsi, sur les réseaux sociaux, Jill Vandermeulen a décidé de parler à tout le monde une bonne fois pour toute. Elle explique : »Oui, en fait, je suis fatiguée, je suis épuisée même moralement, je suis triste et déçue chaque mois. J’ai envie de pleurer dès que je vois la grossesse de quelqu’un d’autre. Oui je suis impatiente, je pense qu’à ça et ça me torture l’esprit. Oui j’ai un milliard d’interrogations et d’incompréhension alors que je mets absolument tout en place chaque mois pour que ça fonctionne« .

Jill Vandermeulen prête à retomber enceinte ?

Jill sait qu’en tant que personnalité publique, elle doit toujours avoir l’air de bonne humeur et joyeuse. Mais ce n’est pas toujours évident. D’autant plus, qu’elle ne va pas bien. Jill Vandermeulen déplore également la pression mise aux femmes qui traversent cette douloureuse épreuve : « L’après est aussi pénible que le moment du drame, parce qu’il est constitué uniquement de doute et d’attente péniblement longue, 3 semaines par mois !!! C’est très lourd pour le bien-être émotionnel d’une personne. Il faut arrêter de mettre une pression supplémentaire ».

Malgré cette terrible épreuve, Jill Vandermeulen a encore espoir de retomber un jour enceinte. Elle explique : « Ne vous inquiétez pas le jour où nous réussirons nous serons ravis de vous l’annoncer 3 mois plus tard ». Elle termine son propos par des mots de courage. Des mots pour celles qui ont dû faire face à une fausse couche :« Courage à toutes celles dans cette situation ».