Stéphane Plaza en couple ? Son poème à son âme sœur qui intrigue tout le monde

Sur son compte Instagram, Stéphane Plaza étonne ses fans. Ce 24 et ce 27 juillet, ce sont deux poèmes étranges qu'il partage avec les internautes. Le premier permet de supposer qu'il est amoureux, l'autre qu'il lutte pour ne pas céder à des idées noires...

© Serge Arnal / Starface-Stéphane Plaza en couple ? Son poème à son âme sœur qui intrigue tout le monde

Stéphane Plaza n’est plus à présenter, il est l’animateur préféré des Français depuis plusieurs années déjà. Animateur mais aussi acteur, chroniqueur et agent immobilier, notre vedette ne cesse de nous surprendre. En effet, malgré des années à le côtoyer sur le petit écran surtout, il reste difficile à cerner.

 

Preuve en est, Objeko vous l’accorde, que Stéphane Plaza sait se laisser emporter pas un élan de créativité littéraire. Le voilà qui, sur son compte Instagram, se met à faire de la prose. Poète dans l’âme, il intrigue surtout ses fans à travers ses poèmes.

 

Stéphane Plaza veut-il faire passer des messages ? Souhaitait-il soulager sa conscience de quelques confidences ? Ou bien faut-il croire qu’il s’agisse de pure fiction ? Ses fans en doutent et à raison. Découvrez les étranges poèmes de l’agent immobilier le plus célèbre du PAF.

 

 

Stéphane Plaza est-il amoureux ? Souffre-t-il de ne pas être aimé en retour ?

 

Voilà des questions légitimes que se posent les fans de Stéphane Plaza depuis le 24 juillet dernier. Date à laquelle il publiait, sur son compte Instagram un poème adressé à l’être aimé. Une prose belle et triste à la fois puisque son amour ne serait pas réciproque. Pire encore, il serait secret et inavouable.

 

« De ma fenêtre j’observe un magnifique spectacle. Point d’obstacle ne viendra gâcher ne moment si privilégié. Celui d’admirer cette amoureuse tant désirée. Mon cœur palpite. (…) Que faire, je suis perdu. Je me cache pour ne guère être vu. Je veux continuer à l’aimer en secret. (…) Ma crainte apparaît aussitôt que je tombe amoureux. »,

 

« Cette fois-ci moi le malheureux, personne ne le saura. Je désire continuer à t’offrir mon cœur, à brûler de l’intérieur. Toi mon âme sœur, le qu’en dira-t-on m’effraie. Que tu saches mon passé et qu’on te conseille de me quitter. Je suis hanté, je ne veux point te voir souffrir dans le reflet de ton miroir. »

 

Se poursuis pendant de longues lignes une liste des envies, inavouables donc, de Stéphane Plaza. Puis il conclut son poème par ces vers : « Et je préfère t’aimer, en secret toi ma belle aimée ».

 

 

Des poésies troublantes et déroutantes

 

Intrigant en effet, ce poème semble dire haut et fort que Stéphane Plaza souffre d’un terrible chagrin d’amour. Un chagrin qui n’est pas celui d’une rupture difficile ou de la fin d’une romance. Celui qui le ronge avant même que l’historie ne commence puisqu’elle semble impossible.

 

Et ce 27 juillet justement, la peine de Stéphane Plaza a pris tant de place que le voilà qui public un autre poème. Cette fois-ci, Objeko vous le disait, c’est sa lutte contre ses idées noires qui prennent forme.

 

Il évoque ainsi l’idée de ne plus se réveiller. Celle de pouvoir être au firmament et de veiller sur celles et ceux qui restent en ce bas monde. Heureusement, avant la fin de sa prose, Stéphane Plaza semble se ressaisir. Il se dit alors « vivant » et « heureux » et prêt à renforcer ce fil qui existe entre lui et ce monde : sa vie.