Stéphanie (L’amour est dans le pré): Sa 2e nuit avec Hervé a « très mal tourné » la passion serait vite retombée

Dès sa première apparition à la télévision, Hervé a touché les téléspectateurs de L'amour est dans le pré. L'agriculteur de 43 ans l'assume, il n'a jamais trouvé l'amour et est encore vierge. Cette émission est pour lui l'occasion idéale de vivre enfin à deux, avec une femme qui l'aime et avec laquelle il peut construire un avenir. Et cette femme est peut-être Stéphanie. Celle qui est originaire de Normandie a vécu une première nuit torride avec Hervé, mais la deuxième n'a visiblement pas été à la hauteur. On vous explique tout.

© Cécile Rogue/M6

Stéphanie: Une première nuit à deux et des détails croustillants donnés aux téléspectateurs 

Hervé et Stéphanie n’ont rien caché de leur première nuit à deux. Hervé a en effet choisi Stéphanie pour poursuivre l’aventure avec elle. Très heureux d’être ensemble, ils étaient surtout très excités à l’idée de passer enfin une première nuit dans le même lit. On peut comprendre l’excitation de Hervé, lui qui n’a jamais connu. Quant à Stéphanie, elle le dit, elle est heureuse d’être tombée dans les bras d’un homme bon. A l’occasion de leur premier baiser très romantique, elle a d’ailleurs laissé s’échapper quelques larmes, comme pour montrer qu’elle n’y croyait pas. 

Mais c’est pourtant une réalité. Et d’après les dires des principaux intéressés, cette première nuit à deux a été à la hauteur. Le jeune couple a décidé de tout dire aux caméras. « Je me sens très bien, je suis heureuse. On a passé une belle nuit, oui. On va dire que c’était intense. Je me disais : ça va être rapide. Mais non, pas du tout. Ce n’est pas du tout une déception » confie Stéphanie, très heureuse. « Je lui ai dit : Tu vas m’user quand même ! Je n’en peux plus, moi. À un moment donné, je voulais allumer la lumière, mais je ne trouvais pas le bouton. Et Hervé me dit : Mais on est loin du mur ! Je lui ai dit : Ce n’est pas possible ? Il me dit : Mais si, t’as pas entendu que ça tapait sur l’armoire ?« . 

Sur Twitter, les internautes ont été nombreux à avoir trouvé cette séquence gênante. Elle est pourtant sincère et montre que les candidats de cette émission se fichent des codes télévisuels et parlent avec le cœur. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Des retrouvailles décevantes ? 

Après cette première nuit visiblement intense, les deux amoureux se sont séparés pendant trois semaines, avant que Hervé ne se rende chez Stéphanie. L’occasion pour lui de découvrir sa maison, son univers. La perspective de ce week-end en Normandie était logiquement la source de beaucoup d’excitation pour Hervé : « Je suis pressé d’arriver, je suis excité… amoureux quoi !« . Il faut dire que Stéphanie avait tout fait pour titiller la curiosité de son homme en lui envoyant une photo de son lit. De quoi laisser espérer des retrouvailles très intenses. 

Mais la réalité est bien différente. Alors que Hervé pensait que sa belle l’accueillerait en robe, cette dernière s’est contentée de porter un jean et une doudoune. Juste là, rien de bien grave. Mais après des retrouvailles pas très enthousiaste de la part de Stéphanie, un dîner aux chandelles a eu lieu. Avant une nouvelle nuit torride ? Pas vraiment, à en croire les deux amoureux. « Elle s’est endormie directement » a expliqué Hervé, pas vraiment rancunier. Stéphanie, de son côté, s’est montrée agacée : « J’ai peut-être trop bu, je pense que j’ai abusé du champagne. Du coup, on n’a rien fait, il n’y a pas eu de câlin. Non, ça ne t’as pas dérangé ? Tu ne m’as rien dit ! Tu aurais pu me réveiller ! Donner un coup là en disant…« , lui a reproché Stéphanie, qui n’a pas hésité à parler de ses regrets aux caméras : « J‘avais envie de lui, oui. J’attendais ça… La fatigue et après avoir trop bu… Je pense que j’ai voulu arroser nos retrouvailles. Mince, ça a mal tourné ! C’est une catastrophe ! Il était super content et là, c’est redescendu. ’Plouf’, le pauvre !« 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Hervé se réveille frustré 

« On aurait dû finir sur un feu d’artifice » déclare Hervé, déçu. « Je suis un petit peu frustré ce matin. Mais bon, j’ai bien patienté une bonne paire de quarantaine d’années, donc ce n’est plus à une nuit près« . Et même si la nuit n’a pas été aussi torride qu’espérée, cela montre à Hervé ce qu’est la vie à deux, la vie de couple, puisqu’il a réalisé que sa belle et tendre ronfle et « dézague » dans son sommeil : « c’est la découverte totale de la vie en couple (…) J’ai toujours envie d’elle« .